Le Berger, Les Bottes, Meuh! Non Bèèèèè!

tumblr_n1mh36KHeX1r3yixdo1_500

Oui, c’est plus petit une Chèvre…, plus nerveux aussi, beaucoup plus con, surtout…., ça saute partout n’importe comment…., ça a du bon,lait, ça s’encule avec des bottes une Chèvre (et pas les vaches)…

Les bergers dans les pâturages sont seuls…..

Pas forcement de Bergère à qui conter fleurette…..

alors il s’amourache assez vite de tout ce qui bouge…..

Attentif à tout ce qui est féminin…..

Les hormones lui,montent parfois dans le chignon….,

374685_327682993928543_240657305964446_1274507_843541126_n

Il arrivent que certaines odeurs parviennent à ses narines, le vent, les courants d’air dans les près…..

Justement leurs phéromones sont extrêmement puissantes pour des cerveaux fragilisés par la Solitude, pour les êtres isolés dans les immensités Verdoyantes, azuréennes, alpestres, pyrénéennes, toussa…..,

Les pensées vagabondent alors, les images de la Bergère légèrement vêtue vont et viennent,

tumblr_m6w664A11S1qm6mtao1_500

Se matérialisant parfois en visions éthérées, demeurant hallucinatoires cependant, accompagnées de pulsions physiques très concrètes, charnelles, Meuh! Non, Glups! Bèèèèèë….

Localisées plutôt au sommet du gars, la tronche, quoi, puis plus bas, sous la ceinture, quoi, plutôt au milieu et dans l’axe…., de la tronche, comme si ces deux extrêmes ne faisaient qu’un, Comme dans une fission nucléaire, sorte de big-bang, comme l’a démontré Albert Einstein par ailleurs, sans forcément penser au Berger qui s’emmerde!

La conjonction de ces différents événements d’une grande et extrême complexité, pour peu qu’un facteur déclencheur se présente et l’accident (le big-bang, la fission, toussa!) peut se produire….

a wet owl

Imaginons que sous l’effet du fameux courant d’air d’altitude, provoqué par une rencontre de masses d’airs en provenance d’une part d’un plateau continental et d’une masse océanique d’autre part, transporte la subtilité des essences phénoméniques subtiles de Madame la Chèvre (en l’absence de Bergère…) dans une, voire les deux, narines du type allongé dans le pâturage, au moment même où le regard du gars porté à incandescence du désir rencontre le cul de la chèvre  en train de bouffer du chèvrefeuille sauvage sur le muret encerclant la bergerie…., le soleil se couche sur la barre des sommets de la chaine Pyrénéenne,….. Meuh!, non Bèèèèèë!!! Les essences subtiles, atteignent à moment donné la partie haute du gars, le cap, la tronche, le cerveau (si si si!)

Oui, voilà, pi il l’encule…

Et Hop!

Là. Il dort…., le Type,

Alors dans le jour qui s’éteint doucement….

LOUP

Notre ami  Berger se sent comme soulevé de terre, mu par une force incontrôlable concentrée au bas de son dos, en une masse d’énergies compacte, sous forme sphérique….

Cette énergie fait se mettre en mouvement le corps du Berger érigé (en position debout quoi!) en direction de la Bergerie et de la Chèvre dont le Cul est bien offert (pendant qu’elle bouffe bien peinarde…), ignorant tout de ce qui se passe derrière elle, Beh oui! Elle bouffe….

Notre Berger s’approche, se débraguette comme dans une inconscience totale, un état second, et non premier. Son sexe jaillit alors, dressé, tel un énorme Pieu,vivant, palpitant….

Meuh

Envisageant l’ esquive de la Bête et comme voulant l’empêcher à tout prix, le type s’empare alors presque brutalement et fermement de la partie basse des cuisses (les genoux, quoi!) de la chèvre de chaque coté, avec certaine poigne et en feulant presque dans des souffles brûlants, fiévreux, rauques poussant presque râles gutturaux et bestiaux totalement inhumains…..

Il soulève alors tout l’ arrière train (le Cul), de la Chèvre qui continue à bouffer (elle s’en branle, koi!), il la soulève bien haut pour soigneusement glisser/insérer chaque patte dans ses bottes, et tout en maintenant ainsi ses pieds légèrement écartés, (30 cm environ) en s’emparant alors de sa bite pour la guider(la bite)au bon endroit, à la bonne place…
The right place, the right time….

_seduced-5_1196605770_m

Il enfonce son pieu vivant là-dedans….

Et il y reste, les bottes immobilisant l’attelage devenu mécaniquement (pas physiologiquement) opérationnel

Rhâââââââââââââââââââââââââââââ

Quoi! Quoi! Je pue moi!!!

Kesskya………….!!!!!!!

Duck&Dog

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Le Berger, Les Bottes, Meuh! Non Bèèèèè!

  1. Ping : Le Berger, Les Bottes, Meuh! Non Bèèèèè! | Les Cent Ciels

  2. Filimages dit :

    La chèvre a-t-elle des orgasmes ?
    A-t-elle un clitoris ?
    La femme est-elle la seule créature au monde à avoir les deux ?

  3. etoile31 dit :

    On ne trouve pas, à ma connaissance, de Visons dans les aquariums….. Il faudrait alors prévoir un système de protections sismiques….

Répondre à Filimages Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s