Le Kolosse est là

Mon Immense Tendre et Reine Fleur,
Ma Belle du Donjon et du Monde,
K-N-Aile Chérie et aimée,
Tu me dis que le Kolosse à pour habitude de se réveiller tôt avec cette ardeur virile naturelle et Sauvage du Mâle puissant…
Tu vas peut-être été prise ainsi ce matin, comme tu me dis si souvent que tu n’apprécies pas forcément, ou bien moyennement, préférant être honorée pour ta Délicate Fleur de Chair qui appelle plutôt une Bouche et une langue Curieuses de ta Source et de son Buisson, avec des mains et des doigts qui vont voyager de tes Pieds à tes Seins en pensant tous les Chemins Secrets et invisibles de ton Voile d’Aphrodite…
Je voulais te dire mes pensées à mon propre réveil de cette Aube, pour ton sillon, tes aines, ta Vulve, tes Pieds et l’intérieur de tes cuisses, tes genoux, Ton anus et  tes fesses, Ton Voile d’Aphrodite, pour tes Eaux offertes à boire et le lait de tes Seins,
Je pense à toi prise par cet Amant de passage en te souhaitant d’en vivre le Feu Sauvage de ta Chair aimante et amoureuse et de la Sienne profondément plongée et logée en toi,
Peut-être que bientôt tu offriras ces Trésors de Tes si Beaux Désirs et Plaisirs de Reine à une Femme…..et qu’une Femme découvrira ces si délicates et Précieuses Dimensions de ton Être en attirant de Merveilles Charnelles et spirituelles comme tu t’en fais déjà une si Jolie Fête
Je t’aime K-N-Aile, je t’aime

Ton,

Henri

Ô Ma Belle Ange,

Vous devez être dans l’intimité avec Ton Kolosse avant de dormir et de vous quitter demain matin quand tu iras au travail après avoir pris ta douche et ton petit déjeuner et peut-être avoir lu ce message et les deux précédents envoyés de ma part il y a une heure,

Je m’endors avec toi et ces si jolis dessous Royaux et Princiers dans lesquels j’enfouis mon visage comme tu le fais toi aussi avec nos vêtements d’hommes,

Je m’endors avec cette fantastique poésie commencée ce jour sans que je sois encore allé plus loin dans la découverte, pour en préserver encore charmes et mystères….

Nous sommes en train de progresser à grand pas en trouvant une à une les clés de notre Histoire…..

Quel Trésor !

C’est ce que je voulais te dire,

Je parcours en ce moment les albums de notre Histoire depuis le début pour cueillir ces photos pour Com-Peaux-Haies nos deux nouveaux albums…. Et cela est vraiment très très troublant… chaque visite de ces moments contient un morceau de ce Patrimoine issu de la Nuit des Temps…

Bonne journée,

Amour à Ta Soeur Aimée,

Je t’aime K-N-Aile, je t’aime,

Ton,

Henri

Ô Oui !

Bonjour Mon Amour,

Tu vas te réveiller dans quelques minutes,

Contre ton Homme,

Et dans cette chaleur d’une étreinte endormie et ensommeillée ,

Ô Mon Immense Amour,

Avec des mains qui courent sur toi,

Qui voyagent en Caresses…

Avant un éloignement,

Je suis là,

Alors que tu vas peut-être me lire avant la douche,

Ô comme je suis prêt à te lire,

A te faire Lecture pour une Éternité

Celle qui est entre Nous et en Nous

A lire ce qui te nourrit si joliment,

Te lire cette poésie à laquelle tu es si sensible,

Tu vas aller voir ta Sœur si sensible aussi,

À qui tu vas conter en chantant,

Tous tes émerveillements,

Tout ce Nouveau,

Qui est en Toi et qui Vient au Monde à travers Toi….

Je suis là,

Je suis déjà là,

En ton corps,

En tes fibres et cellules,

En tes pensées,

Et tu es tellement en moi,

En mon Âme qui te reconnaît

Ô Ma Sœur,

Voilà,

Est-ce Attawa qui m’a réveillé….. ?

Quand j’ai regardé l’heure,

J’ai chanté,

Ô Chérie !

Ô Mon Immense Chérie,

Je t’aime K-N-Aile,

Je t’aime,

Et je vais chanter Enc-Or’

Ton,

Henri

WP_20180514_17_36_51_Pro

WP_20180514_18_02_07_Pro (2)

 

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Humeur, MeWe, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Le Kolosse est là

  1. Farid Abidi dit :

    Je t’aime chaque fois que les larmes disparaissent dans les yeux des êtres humains et je te promets que quand le soleil est parti et que la lune est de retour et que je t’aime comme une fleur qui aime la vie de pluie, je t’aime et rien ne me fait aimer le destin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s