Journée de 2010, Novembre

34208560

Journée…..

Ma-Dame

oui Monsieur
Monsieur…..

Mon-Sieur

oui, dites-moi

Ma-Dame

Je viens poser mes lèvres sur votre joue
puis dans votre cou
je respire votre parfum

Mon-Sieur

oui, faites-vous Femme, Femelle, Petite Chatte, Petite Chienne…….

Ma-Dame

je colle mon visage au creux de votre cou
je me colle à vous pour sentir la chaleur de vous

Monsieur a dit (14:53) :

oui, vous sentir, contre moi…..au travers de vos vêtements
ceux que vous avez choisi pour me retrouver…….ce jour là

Monsieur a dit (14:54) :

pour ce Présent de Nous, en nos Folles dimensions de Désir……..

Mon-Sieur

oui, vous sentir, contre moi…..au travers de vos vêtements
ceux que vous avez choisi pour me retrouver…….ce jour là
pour ce Présent de Nous, en nos Folles et Pures dimensions Sauvages……..
Madame

Ma-Dame

j’aime ce que vous me proposez et m’offrez
vos mots votre façon de par image de me dire ce que vous ressentez

Mon-Sieur

oui, j’ai envie de vous sentir, dans mon dos……

Ma-Dame

venir dans votre dos et mettre mes bras autour de vous

Mon-Sieur

il s’agit de Nous, de Notre intimité tellement riche et complice………..
ce quotidien, Madame…..tel que vous me l’offrez, si intimement, tel que je vous l’offre

Ma-Dame

que vous sentiez ma poitrine gonflée et dure dans votre dos
mes mains qui glissent sur votre torse par dessus votre chemise

Mon-Sieur

oui, je vous renifle, en frissonnant, de la présence de votre visage dans mon cou, qui me renifle aussi

1122279800

Ma-Dame

sentir ce parfum doux et chaud de nos envies

Mon-Sieur

oui, vous avez envie, vous être Prête……à vous livrer, à vous offrir….vous vous êtes même ap-Prêtée, Pré-Parée à cette offrande extrême
Madame…….

Ma-Dame

se découvrir de nos mains de nos lèvres de nos peau l’une contre l’autre

Mon-Sieur

je sens votre ventre, se raffermir, contre moi, vos cuisses chercher les miennes, pour se plaquer…….

Ma-Dame

mettre une de vos jambes entre les miennes
me frotter à vous
vous caresser de ma poitrine

Mon-Sieur

vous frottez vos seins contre moi, qui provoquent en moi, des bouffées d’envies, de vous prendre, de vous assaillir, presque brutalement……

Ma-Dame

sentez mes seins tendus pour vous Monsieur

Mon-Sieur

je vous observe, je vous découvre,
oui, vous allez me les montrer……….doucement
me les offrir, dans la corbeille de vos mains douces

Ma-Dame

oui Monsieur
que vous puissiez les caresser de vos lèvres et de vos mains
doucement tendrement

Christoffer_Wilhelm_Eckersberg_1783_1857

Mon-Sieur

vous allez d’abord vous défaire, pour me les montrer……..

Ma-Dame

je déboutonne mon chemisier

Mon-Sieur

je veux vous regarder faire cela, lentement, longuement

Ma-Dame

vous les découvrez petit à petit

Mon-Sieur

oui, dans vos dessous intimes
Ma Madame

Ma-Dame

ils pointent sous mon chemisier à travers mon soutient gorge

Mon-Sieur

défaites complètement votre chemisier
je veux vos épaules nues, je fais glisser le chemisier sur vos bras, mais gardez-le ainsi……à mi-bras

Ma-Dame

entendu
je le laisse ainsi pour que vous puissiez me regardez
voir ma poitrine gonflée sous le désir qui monte

Mon-Sieur

oui, puis de mes doigts vous effleurant, je viens faire glisser une bretelle de votre soutien-gorge………
je découvre ces dessins, des contrastes avec votre peau…..
plongeant mon Regard dans le Votre je découvre ce qui se passe en vous, dans Notre Silence

vous allez vous montrer…….
et me montrer………
ce que nous vivons ensemble………
puisque nous le désirons ensemble…….
Madame

Ma-Dame

oui

Mon-Sieur

mon sexe coule………de Vous

laissez le couler sur mes seins

je ne jaillis pas encore, Madame. je perle……

Ma-Dame

alors laissez le perler sur ma poitrine

Ma-Dame

laissez votre trace sur moi

Mon-Sieur

oui, mais pas tout de suite……….
je veux d’abord que vous me donniez votre culotte…….que vous la retiriez devant moi…….ainsi entravée et défaite,

Ma-Dame

je la retire et vous la donne
je suis nue devant vous
offerte à vos désirs

1195266183475

Mon-Sieur

oui, en vous fixant, je la porte à mon visage……

Ma-Dame

OUII

Mon-Sieur

pour découvrir Vos Parfums, Vos humeurs de Femelle chaude……….

Ma-Dame

ma culotte est mouillée du désir que vous avez fait monter en moi

Mon-Sieur

en portant ce fin textile choisi par vos soins le matin même pour ce moment…..
je parcours ce coton, de mon nez, de ma bouche, caressant mes joues, mes lèvres…….

Ma-Dame

un ensemble gris et bleu en dentelle
oui respirez moi

Mon-Sieur

je m’enivre de chacun de ces parfums……

Ma-Dame

et moi de vous voir faire

Mon-Sieur

de Vous, de l’émotion vécue….
je m’approche de vous
face à Vous…..vous sachant nue sous votre jupe…..ainsi défaite dans mes Regards, dans mon Regard d’Homme, Chaud et Brûlant de vous…………

Ma-Dame

approchez vous je veux entendre votre respiration

Mon-Sieur

mon visage toujours dans ce délicat coton…….

Ma-Dame

branlez vous Monsieur oui j’aime quand vous le faite pour moi

Mon-Sieur

de mon pied, je viens entre les vôtres, pour vous inviter, vous forcer à les écarter……devinant votre sexe trempée, vos lèvres gonflée, mon Regard plongeant sur Vous, Enveloppant, ne perdant Rien de ce qui se passe en Vous………

Ma-Dame

oui faites
j’aime vous savoir dur fier chaud

Mon-Sieur

je glisse alors mon genou entre les vôtres, ma cuisse tend le tissu de la jupe qui remonte……….

Ma-Dame

oui forcez le tissu de ma jupe

Les_cages_Fernando_Figueiredo_Maria_Flores

Mon-Sieur

puis ma cuisse se tend, forçant vos pieds à s’écarter davantage, vos cuisses à s’ouvrir…….
vous êtes déséquilibrée…….je vous observe frissonner
Madame………

Ma-Dame

vous m’appréciez
je frissonne d’envie de vous avoir contre moi

Mon-Sieur

des parfums plus intimes montent de votre Poitrine, de vos Épaules, de votre Corps Chaud……

Ma-Dame

de sentir votre queue si dure

Mon-Sieur

ma cuisse prend et trouve sa place, en vous déséquilibrant, vous forçant à vous plaquer contre le mur presque soulevée par la pression de ma cuisse qui vient se plaquer contre votre vulve

Ma-Dame

oui j’aime continuez
collez moi contre le mur
forcez moi
appuyer vous sur moi

Mon-Sieur

je vous sens tenter de vous dérober tout autant que trouver le maximum de contact de votre ventre avec ma cuisse contractée qui vous force……..
je reste à bonne distance encore…venant poser mes mains sur vos épaules nues, une bretelle parant encore l’une d’entre elles……et imprimant ainsi, une autre fermeté à votre torse, pour vous plaquer davantage encore et plus fermement sur ma cuisse

Ma-Dame

Hummm

Mon-Sieur

mes mains se font enveloppantes……caressante, je fais glisser la bretelle……plaquant fermement vos épaules contre la paroi……ne permettant plus qu’à votre bassin, de s’animer……….
je vous veux vraiment, Petite Chienne, Madame…….

Ma-Dame

enveloppez moi de vos mains de votre corps
je me frotte à vous comme une chatte

Mon-Sieur

vous ne méritez pas encore cette enveloppe attendue….et que je lis partout en Vous……..en vous observant
vous êtes trempée et je le sens à une humidité qui traverse les tissus à présent

Ma-Dame

oui je le suis trempée
de vos écrits de vos paroles de mes Pensées vers vous

Mon-Sieur

branlez-vous………de ces Pensées, de vos En-Vies de Femelle

Ma-Dame

je me branle Monsieur mes doigts sont en moi
tout mouillés

Mon-Sieur

Ô Madame…….

Ma-Dame

je sens le plaisir monter

Mon-Sieur

attendez-moi
allez chercher deux Sphères…….

Ma-Dame

elles sont grosses

Mon-Sieur

allez les chercher……..

Ma-Dame

oui j’y vais

Mon-Sieur

vous en achèterez des petites,

Ma-Dame

je les ai Monsieur
je les insère en moi

Mon-Sieur

prenez-en une pour la poser sur votre siège et/ou dans la culotte contre votre anus………

Ma-Dame

d’accord
elle est contre mon anus
je bouge sur mon siège pour la faire rouler

LeMeuble_mainfes2

Mon-Sieur

appuyez bien fort de tout votre poids, sur votre anus en bougeant doucement, selon vos contractions………
Petite Salope, vous êtes vraiment bien Chaude de Moi, bien Chaude Pour Moi

Ma-Dame

oui je le suis de vous Monsieur

Mon-Sieur

Ma queue est bien dure de Vous……..

Ma-Dame

oui faite là dure fière
je l’aime ainsi

Mon-Sieur

bougez bien écartée, bien ouverte, sur votre siège, ouvrez, écartez vos genoux
ouvrez, écartez vos fesses,

Ma-Dame

je les écarte
j’ai très envie de vous Monsieur

Mon-Sieur

vous devez apprendre patiemment,

Mon-Sieur

c’est de construire, dont il s’agit
et que je souhaite, de Vous

04112010231_1_

Ma-Dame

Monsieur le plaisir monte

Mon-Sieur

je suis là

Ma-Dame

oui
je vais jouir de nous
venez avec moi

Mon-Sieur

ce que vous m’offrez est ce qui existe de plus merveilleux, de plus beau, c’est le Vivre d’Être ainsi Femme, Madame

Ma-Dame

je viens Monsieur

Ma-Dame

OUIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII

Ma-Dame

elle m’a emportée dans le plaisir oui
le plaisir de savoir que vous étiez prés de moi
venez à moi
contre moi frottez vous
venez en moi
je vous veux partout
dans tout mes orifices
je m’offre à vous
en femme en chienne

07112010346

 

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Dance, Humeur, MeWe, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s