Dans la Nuit, le Grenier…

Henri Etoile

mais ce n’est pas du tout ce que nous faisons là…….oui, ma verve est exubérante, comme vous dites……..je pourrais effectivement distiller aussi

Ma-Dame

Exactement homme du sud !

Henri Etoile

 vous êtes une Fille du froid exilée à P……, c’est ça…?

Ma-Dame

je vous laisse, vous souhaite une nuit douce…j’ai à lire et à regarder ,

encore P….  … ?

Henri Etoile

oui, douce nuit et passez me dire, transcrire, à l’occasion, voilà, c’est 23H

Ma-Dame

je vis dans la banlieue sud de X….. …

Henri Etoile

j’adore le nom de ce bled, depuis que je sais que vous résidez à proximité (grâce à votre adresse IP…)

oui, mais votre connexion internet transite par P…, Ma-Dame……

Ma-Dame

rhôôôh !

Henri Etoile

vous n’y pouvez rien, moi non plus

Ma-Dame

mais je ne veux pas !

Henri Etoile

ne vous énerfez donc pas com ça!

Ma-Dame

je boude , je suis fâchée même grrrrrrrr!

Henri Etoile

Rhââââ! c’est vraiment con, ça!

Ma-Dame

@+

tumblr_mnsuomBK3M1qga26ko1_500

Henri Etoile

oui @ Pluche! Toujours au téléphone….?

Ma-Dame

Non quand même ! je ne suis plus au téléphone Entre temps j’ai survolé Barcelone

Ma-D-Âme

mais comment savoir……..

Ma-Dame

dites-moi Henri

Henri Etoile

je vous attendais

oui Ma-D-Âme,

Ma-Dame

ce lien que vous avez laissé sur un article de la G…….

Henri Etoile

oui, lequel…..?

Henri Etoile

Ma-Dame

il reste lisible uniquement au personnes que vous autorisez ?

Henri Etoile

de quel lien parlez-vous…..?

Ma-Dame

Barcelone et le grenier, des photos de votre escapade, Brulante

Henri Etoile

celui du Grenier et de Barcelone…? oui, seulement uniquement à celles et ceux à qui comme à vous, je donne l’accès…..oui, il y a de si belles choses à vivre et réaliser

Ma-Dame

ah bon je m’inquiétais..mon blog est accessible

Henri Etoile

oui, mais vous l’avez constaté par vous-même il est bloqué……

Ma-Dame

et je voudrais que ça reste privé, je m’en assure encore !

Henri Etoile

oui, je suis là,Ma-D-Âme pour ces confidences confiantes

Ma-Dame

j’ai un message de Elle vous concernant un instant

Henri Etoile

ha d’accord, elle me dit dans un post privé ne plus pouvoir intervenir sur mes posts…. vous avez donc pu voir ce que l’on peut vivre dans un grenier…… lorsque l’on est amateur de balançoire……….., cette histoire de balançoire est l’objet/sujet de tout un cheminement……. Dites-lui que nous (à Elle) pourrions parler en « hangout » et/ou par mail, en attendant que la situation redevienne normale pour posts et commentaires

Allo!

Henri Etoile

Ma-Dame

Vi

Henri Etoile

ha! je vous dérange……..

Ma-Dame

ok ! j’ai passé le message. Elle ne savait pas vos soucis

Henri Etoile

vous êtes adorable et formidable! oui, elle n’utilise ni ses messageries ni le hangout, une vraie cruche (chuttt!)

maman radiateur

Ma-Dame

elle pense que vous rusez, je cite : « ah mdr ! c’est une ruse ….. +Ma-Dame bon dis-lui que je vais au dodo verrais ça demain soir pour le hangout ! » : copié collé ! vous pouvez lire sur sa page quand même ! l’article La danse du baiser

Henri Etoile

merci pour le courrier…….

Ma-Dame

je vais faire comme elle ! toc toc! bonne nuit Henri

Henri Etoile

vous allez faire quoi…..? être désagréable….? c’est quoi et où « la danse du baiser »…..?

Ma-Dame

elle dit quelle va dormir sur sa page G+ !

Ma-D-Âme

 ha mais vous avez raison les filles, on dit que c’est le meilleur soin de beauté le sommeil

Ma-Dame

vous avez quand même le loisir de lire les articles ?

Henri Etoile

oui oui, allez dormir … oui, je peux lire, mais ne reçois plus les notifications, sauf quand je suis cité, et encore, pas toujours…..

Ma-Dame

https://plus.google.com/photos/104293269200862060368/albums/5679201733576757473?authkey=CMqugtX__srh8AEGrenier, Barcelone, zut je croyais envoyer l’article en question !

Ma-D-Âme

oui, c’est une ruse

Ma-Dame

June Richmond ( La danse du baiser ) 1956 

https://www.youtube.com/watch?v=i3eUV8ltthU

Henri Etoile

ou bien c’est une manière de distiller, enfin quoi un truc incompréhensible qui doit vous ressembler

Ma-Dame

vous êtes de mauvaise humeur …

Henri Etoile

non non,

Ma-Dame

si si

Henri Etoile

je manie la provocation

Ma-Dame

comme un sale gosse

Henri Etoile

pour tenter une réaction en chaine, oui, je faisais toujours cela, enfant, J’épuisais tout le monde

Ma-Dame

Elle envisage de vous fesser pour vous punir

Henri Etoile

aujourd’hui on me bloque, qu’elle y vienne, la Elle, je lui réserve un chien de ma chienne

Ma-Dame

m’enfin ! quel mauvais caractère

Henri Etoile

NanMéHo! chuis tout doux comme un Lapin moi,tout conçu pour les caresses

Ma-Dame

un tantinet capricieux Henri

Henri Etoile

meuh non!

Ma-Dame

Revenons au grenier alors ?!

DSC02807

Henri Etoile

oui, vous y conduire……. par cet escalier en échelle de meunier tout en bois de chêne ancien qui craque

Ma-Dame

je passe devant  ?

Henri Etoile

à la seule lueur de la lune par le puits de jour de la verrière de toit et un simple faisceau d’une lampe de poche miniature

Ma-Dame

Vous me tenez la main

Henri Etoile

oui, pour une fois arrivés en haut, prendre dans ma poche cette longue bande de soie noire………

Ma-Dame

je la prends

Henri Etoile

vous avez choisi vos vêtements pour ce jour-là, pour un effeuillage prévisible…….et je vous demande de le placer sur votre Regard, dans le peu de clair-obscur de l’étroit couloir qui distribue les greniers…..on sent l’air qui glisse entre les tuiles, et court sous les voliges……., il porte les bruits de l’extérieur, inaudibles jusqu’à ce que atteignons le haut de l’escalier jusqu’à la porte qui donne sur le couloir……

Ma-Dame

Dites-moi

Henri Etoile

le parfum que vous avez choisi lorsque vous portez le bandeau pour le nouer derrière votre tête, votre parfum me parvient ….oui……?, que je vous dise…..?

Ma-Dame

je suis immobile…à attendre

Henri Etoile

ma main vient à vos reins pour vous inviter à avancer, tout en vous guidant vers le fond du , couloir, j’éclaire le sol, du mince faisceau de la lampe que seul  je peux voir à présent, nous arrivons devant la porte du grenier, je vous retiens pour venir glisser la clé et ouvrir….., la porte gonflée, grince pour s’ouvrir. Je la force en la faisant racler au sol……..puis reviens derrière vous pour vous pousser en avant…..il est possible que vous perceviez quelques lueurs, des bougies que j’ai disposé allumées et qui éclairent par zones l’ensemble du grenier dans un fantasmagorique jeux d’ombres lumineuses….ne sachant vous repérer, vous restez immobile alors que je referme la porte dans un mouvement aussi bruyant que pour l’ouverture, je referme à clé. Je vous observe alors en venant derrière vous et en venant glisser ma main entre vos genoux

oui, vous hésitez à me dire………à exprimer, à transcrire

DSC02890

Ma-Dame

vos mains montent

Henri Etoile

oui, mon visage vient dans votre cou……..

Ma-Dame

et trouve ma peau après les bas

Henri Etoile

doucement dans mon mouvement mon poignet entraine votre vêtement…….

Ma-Dame

vous portez quelle eau, de toilette

Henri Etoile

ma bouche vient dans votre cou, mon souffle. Je porte parfums, Chanel, ou Dior, jamais d’Eau de Toilette

Ma-Dame

je suis très sensible à l’odeur de la peau

Henri Etoile

ma bouche, mes lèvres découvrent la peau de votre cou……., la parcourent, dans l’échancrure…….

Ma-Dame

mmmmmmm!

de mon chemisier en soie

Henri Etoile

ma main s’ouvrent au-dessus de votre bas, pour venir ainsi largement ouverte sur la peau nue, en haut de votre cuisse …. ma bouche remonte doucement, le long de votre cou, les parfums qui montent de votre corsage, de vos seins, me parviennent, ces parfums enveloppent d’abord mon visage qui vient dans vos cheveux, ma bouche plaquée à votre cou, jusqu’à votre oreille

Ma-Dame

mes mains vous cherchent

Henri Etoile

puis ces Parfums viennent en moi et je découvre toutes leurs nuances,

Ma-Dame

vous me mordillez le lobe

tumblr_msb1criYHE1qicobao1_500

Henri Etoile

sentant votre fébrilité pointer, ma bouche vient à votre oreille et je chuchote « vous allez me montrer vos seins, vous allez vous défaire »

Ma-Dame

je me défait la soie glisse

un bouton résiste

Henri Etoile

ma langue vient dans les plis de votre oreille et s’insinue…..ma main entre vos cuisse se fait plus ferme, au contact de votre chair douce et tendrement moelleuse à cet endroit chaud de vous……. oui, je vous sent ouvrir votre chemisier, de vos doigts……, ma langue pénètre votre oreille………

Ma-Dame

mmmmmmm

Henri Etoile

« oui, voilà, vous allez ouvrir votre chemisier pour me montrer vos seins »

Ma-Dame

il sont encore enfermés dans un soutien-gorge pigeonnant

Henri Etoile

puis je glisse un pied entre les vôtres pour vous inciter à écarter vos pieds…….

Ma-Dame

Prêts à en jaillir

Henri Etoile

de mon menton, je redescends vers votre épaule pour faire glisser votre chemisier d’une de vos épaules…..

Ma-Dame

je frissonne

Henri Etoile

L’éclairage diffus éclaire les rondeurs de votre poitrine de délicieux dorés, vous sentez bon……….

 puis mon visage revient dans vos cheveux, à votre oreille……… « vos cheveux sentent bon, prenez vos seins dans vos mains, par dessous et caressez-les…….. ». de mon pied je continue à vous forcer à écarter doucement et régulièrement vos pieds……..je retire ma main d’entre vos cuisses pour venir à présent glisser mes deux mains sous votre jupe par côté, le long de vos cuisses en remontant……. ma langue joue toujours avec votre oreille en, chuchotant…. »prenez vos seins dans vos mains, par dessous et caressez-les…….. »

tumblr_mtldbcfyV51qz6f9yo1_500

Ma-Dame

je continue à le faire

Henri Etoile

mon visage vient de l’autre côté de votre visage toujours par derrière pour venir faire glisser doucement le chemisier sur l’autre épaule, lesquelles sont brillantes dans les lueurs des bougies alors que je vous sens vous cambrer dans l’effet de cette caresse de vos seins, mes mains remontent sous votre jupe par coté, entrainant la jupe qui se retrousse ainsi

Ma-Dame

j’aime

Henri Etoile

vos pieds sont plus largement écartés à présent et je vous sens en déséquilibre, que je provoque en vous poussant en avant de mon torse, vous basculez brusquement en avant, le regard toujours masqué….et d’un geste réflexe vous projetez vos mains en avant qui trouvent naturellement un meuble bas alors que je vous maintiens fermement par les hanches de mes mains fermes. Vous voilà à présent appuyée en avant, le chemisier défait à mi bras, pieds écartés, devant moi, debout derrière vous, mes mains soulèvent d’un geste votre jupe sur vos reins…. mes mains largement ouvertes, vous parcourent à présent avec une plus grande aisance……

Ma-Dame……. oui Henri

Henri Etoile

comme il est bon, de vous découvrir ainsi, en douceurs et dans la quiétude

Ma-Dame

je savoure le moment

Henri Etoile

oui, je suis pleinement là, et je gémis de vous deviner,mon souffle brulant

Ma-Dame

vous êtes vêtu

Henri Etoile

mes mains viennent retrousser plus haut votre jupe qui glisse……., puis d’un geste je retrousse également vers le haut votre fin chemisier de soie en le faisant passer par dessus vos cheveux, votre tête….je découvre alors les dessous que vous avez choisi pour ce moment, pour nous……de mes doigts à vos épaules, dans votre dos, j’en dessine les contours, du bout des doigts

Ma-Dame

de la soie rouge

tumblr_lym0wbOgBM1qjdnyzo1_500

Henri Etoile

puis de mon bassin, je viens me plaquer contre vos fesses et mes jambes le long de vos jambes ainsi ouvertes…….. mon ventre se frotte contre vous….. de mes doigts, je viens entre deux doigts pincer l’agrafe de votre soutien-gorge pour le défaire

Ma-Dame

enfin…

Henri Etoile

mon visage vient dans votre dos, de ma bouche, le parcourir, mes mains vous parcourant par côté et par dessous………

Ma-Dame

j’avais tant envie de ça

Henri Etoile

je vous sens onduler bouger contre mon ventre, mes mains vont et viennent, de votre taille à vos dessous de bras, par côté puis à vos seins, les empoignent, les enveloppent

Ma-Dame

je sens votre sexe dur

Henri Etoile

ma main vient alors à la ceinture de mon pantalon, oui, Ma-D-Âme, je suis dur, gonflé, gorgé

Ma-Dame

je voudrais vous caresser

Henri Etoile

en quelques gestes j’ouvre mon pantalon, qui glisse, et je dégage mon sexe énorme de mon slip

Ma-Dame

je le caresse, c’est doux et chaud

Henri Etoile

à ce geste je vous sens modifier votre appuis sur un seul bras, votre main, venant par dessous

Ma-Dame

dur

Henri Etoile

votre main vient entre vos cuisses, vos doigts, me trouvent…….. Ô comme c’est bon

Ma-Dame

et je vous guide…, ou je continue à vous caresser

Henri Etoile

je me laisse ainsi prendre mon sexe….. mon sexe est guidé, et frotte contre votre vulve, pressé de vos doigts, contre votre culotte fine, mes reins s’animent, « je veux vous lécher, Ma-D-Âme« , dans un souffle brûlant

Ma-Dame

je veux aussi, votre langue, sur mon bouton

Henri Etoile

je me laisse alors glisser derrière vous, mes doigts venant à votre taille, sous la jupe chercher votre fin dessous, pour le faire glisser, rouler sur les côtés…….. mon visage tout entier vient dans la douceur de vos fesses les parcourir, mes doigts, mes mains viennent entre vos jambes ouvertes, entre vos cuisses pleines, chaudes et douces

P1100862

Ma-Dame

que c’est bon mmmmm

Henri Etoile

vous vous êtes apprêtée, préparée, vos Parfums délicieux vont au plus profond de moi

mon visage vient entre vos fesses, votre sillon, mes doigts et mes mains vont et viennent de vos cuisses à vos fesses et remontent, mes doigts à votre vulve, votre sillon, je salive énormément et je viens de ma langue en déposer de longs jets dans votre sillon, pour la laisser s’écouler, vous inonder

Chérie

Henri Etoile

Ma-Dame

Henri…vous me donnez du plaisir

Henri Etoile

vous vous cambrez naturellement davantage, appuyée le torse baissé…….

Ma-Dame

oui

Henri Etoile

Ma-D-Âme, vous me faites Homme, je suis là pour Vous, gorgé de Vous……..

Ma-Dame

Henri venez

Henri Etoile

vos fesses s’ouvrent, ma langue vous parcourt…….., mes doigts jouent de pressions douces et continues sur vos lèvres gonflées, Oui, Mon Ange, vous allez me prendre, me faire Votre…….. et vivre, pour le découvrir et vous en emplir ce désir, ce choix d’être Mienne de nos plus fous et chauds Désirs d’être ainsi, ardents, je me redresse pour venir de mon sexe énorme et dardé, brulant, dur

Ma-Dame

vous me faites attendre

Henri Etoile

glisser cette longueur ronde et vibrante entre vos lèvres gorgées de jus de ma salive, vos doigts viennent rejoindre ma queue douce et pleine, je sens vos contractions plus fortes, plus puissantes de ce désir bouillant de nous

171120117875

Ma-Dame

je veux votre membre dans ma chatte

Henri Etoile

de vos doigts, guidez-moi en vous, prenez cette queue qui est votre…….., pour vous emplir pour vous remplir et glisser longuement, lentement  en vous, à sa place, et parce que vous me choisissez

Ma-Dame

là je vous mène, vous êtes gros, doucement

Henri Etoile

oui, voilà, montrez-moi votre grotte, ses reliefs, faits moi découvrir vos velours secrets

Ma-Dame

je vous enserre dans mon fourreau

Henri Etoile

oui, sentez comme j’aime enfler ainsi et grossir de vous, pour vous, oui, de vos doigts, continuez, comme vous aimez

Ma-Dame

humide et chaud, je mouille je coule

Henri Etoile

ma queue se fait plus longue, vos contractions me serrent me font plus long, plus fier, j’enfle encore en vous, Mon Coeur…….

Ma-Dame

venez et ressortez entrez encore plus loin,c’est bon

Henri Etoile

mes mains parcourent vos hanches, votre taille, votre jupe toujours retroussée, votre chemisier couvrant votre tête, j’entends vos souffles et gémissements

Ma-Dame

je vous enserre, je jouis

Henri Etoile

oui, mon bassin, en de longs et puissants à coups vient heurter vos fesses puissamment m’enfoncant plus loin, plus profond, plus haut en vous………

tumblr_mdk7gfyFyU1rs34auo1_500

Ma-Dame

je tiens votre sexe

ah c’est trop bon

Henri Etoile

oui, vous voulez ma semence, mes jets

Ma-Dame

allez je la veux

Henri Etoile

oui, je me fais plus dur, plus ardent, plus long, plus gros,  plus fier en allant plus profond en vous

Ma-Dame

jouissez

je vous attends

Henri Etoile

oui, dans un spasme qui monte, profond, je me crispe et je me tends, sentant vos contractions me prendre, tout entier en vous…….

Ma-Dame

mmmmmmmmmmm oui !

Henri Etoile

et je sens soudain cette Semence, monter de tout mon corps, mon sexe se contracte violemment en longues pulsations sanguines

Ma-Dame

enfinnnnn !

Henri Etoile

et dans une puissante secousse, mes mains se crispant à vos hanches en vous attirant fermement contre moi, je sens cet éclair, me traverser et en longues saccades cet éclair jaillir, en vous, dans votre ventre chaud. Ouf! j’en suis secoué ma Belle

Ma-Dame

mmmmmmrrrrrrrrr je ronronne

Henri Etoile

oui, je roucoule

Ma-Dame

Henri c’était bon …

vachement bon …

Henri Etoile

oui, vous êtes Belle, offerte et préparée…… ; pourvu que cela soit beau

Ma-Dame

je vais me aller sous la couette …

Henri Etoile

oui, moi ossi

Ma-Dame

bisous plein partout, douce nuit

Henri Etoile

voyez comme ce début est beau et bon, en Délices, oui, bonne nuit d’Amour

Ma-Dame

itou !

Henri Etoile

et profonde tendresse à vous, Ma-D-Âme, de tout mon coeur

Ma-Dame

de même …

Henri Etoile

tellement heureux d’avoir jailli de vous, pour vous, si fort, si délicatement, dans votre orgasme

Ma-Dame

merci de ça

Henri Etoile

que vous m’avez si délicieusement offert

Ma-Dame

et si vous avez aimé aussi !

Henri Etoile

oui, un très beau Présent amoureux

Ma-Dame

dodo !

Henri Etoile

dodo! Clic !, vivre est Amour, lorsqu’on le désire. A demain

Ma-Dame

…ou après demain

Henri Etoile

Ho non! Pfiou…. Comment dire….

13 - 1

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Dance, G+, Non classé, Rézos, Textos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s