Hymne à Astarté

img (4)

Hymne à Astarté

Mère inépuisable, incorruptible, créature, née la première, engendrée par toi-même concue de toi-même, issue de toi seule et qui te réjouis en toi, Astarté!

O perpétuellement fécondée, ô vierge et nourrice de tout, chaste et lascive, pure et jouissante, ineffable, nocturne, douce, respiratrice du feu, écume de la mer!

Toi qui accordes en secret la grâce, toi qui unis, toi qui aimes, toi qui saisis d’un furieux désir les races multipliées des bêtes sauvages, et joins les sexes dans les forêts.

O Astarté irrésistible, entends-moi, prends-moi, possède-moi, ô Lune, et treize fois chaque année, arrache à mes entrailles la libation de mon sang!

– Pierre Louys, Les Chansons de Bilitis

femme-dans-un-voile

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, MeWe, Multiple, Non classé, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s