Le Caca Urbain

Bon, je vais y aller de la Mienne, de ce que ce Conte rital à la gomina m’inspire, une anecdote, quoi, moins exotique, puisque c’est à Toulouse (j’ai bon là…?) qu’elle a été vécu et fleure bon l’anecdote Napolitaine (les remugles surtout et pour Les-cent-Ciels, donc!!!):
De retour à ma voiture dans la Rue Roquelaine après mes achats sur le marché du Cristal, je prends du temps pour pianoter sur mon téléphone d’alors, un bon Nokia 321010b0dea4790fea681de47b5c508c8746d’alors sans m’intéresser vraiment au monde extérieur (mode Psychopathe-Autiste), lorsque mon regard est cependant attiré par la présence dans mon champ de vision d’une silhouette qui se baisse et se relève entre le capot de mon véhicule et l’arrière de l’autre véhicule stationné…… je lève les yeux au moment même où mon regard croise le regard d’une femme visiblement surprise au moment où elle finit de se relever….., comme dérangée, je la vois se faufiler rapidement entre les voitures et partir au milieu de la foule bigarrée de ce marché des plus populaires qui soit….. Bref, je continue à m’affairer et met le contact pour sortir du stationnement, j’engage la voiture vers le Boulevard de Strasbourg etm’immobilise pour laisser passer le flux de piétons qui passe d’un trottoir à l’autre pour faire leurs courses…..

WP_20150726_13_11_13_ProUn des piétons me lance un regard très surprenant en allant de mon regard à l’avant de la voiture avec un air dégoûté, je finis par passer en constatant ainsi plusieurs regards….., j’enfile le Boulevard puis bifurque à droite vers la Rue de la Concorde et là, nouveau flux de piétons, attente et nouveaux regards avec de drôles de mines toujours associés à leurs regards sur l’avant de ma voiture et à un court regard d’étonnement vers moi…..
Je franchis le flux de piétons et intrigué décide de m’arrêter…. Arf! arrivé à hauteur de l’avant de la voiture je comprends tout….., comme votre napolitain derrière son arbre, la bonne femme venait de se délester de 2 bonnes livres de bonne merde fumante sur la calandre de ma voiture……

J’ai cru que je passais la journée à la station service avec une lance de Karcher pour tout enlever…….

C’est Toulouse, oui, je sais!

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Enerfé, Humeur, MeWe, Multiple, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Le Caca Urbain

  1. Filimages dit :

    Excuse-moi, mais j’ai bien ri de ta mésaventure. 😀
    Me permets-tu de mettre un lien vers ton billet sur mon blog, à une prochaine occasion ?
    A propos de lien, ceux que tu as mis (vers encoreuneconnasseparisienne.com) aboutissent sur un blog protégé. Dommage pour les curieux…

    • etoile31 dit :

      J’accepte tes excuses amusées, sacrée aventure oui, jamais je n’aurais pensé passer autant de temps à enlever cette Merde humaine féminine ainsi dep-osée sur une calandre chromée sans le moindre mot d’excuse… Enfin pour présenter les excuses encore aurait-il fallu présenter les faits, et là, je comprends l’expression du visage un peu paniquée de la dame lorsque nos regards se sont fugitivement croisés…. Ha ha ha! La mine dégoutée des passants….! C’est ok pour le lien, en relation avec « Naturelle », je comprends…, et bien entendu!!!! La Reine en sera enchantée !!! Tu vas marquer des points c’est sûr ! La Konasse c’est tout un poème! Il ne vaut mieux pas avoir à s’y frotter… on passait notre temps à se déchirer la gueule par blogs interposés… j’ai du lui écrire 50 lettres d’injures toutes plus violentes les unes que les autres…. et comme nous étions plusieurs dans ce cas, elle a verrouillé son blog….. vas-y pour le lien avec le billet quand tu veux…

      • Filimages dit :

        Merci Henri.
        Je mettrai le lien à l’occasion d’un article sur le thème de l’humour. Ça me parait plus cohérent que dans la série Natur’Elle. 😉

        • etoile31 dit :

          C’est quand tu veux pour l’humour, Mais nous avons une très grande et très fournie histoire partagée avec les crottes de la Koumtesse, cela pourrait très bien avec son accord entrer en cohérence, mais je préfère ne pas avoir à lui proposer, je tiens à mes abattis à leur intégrité…, en effet, même si c’est du très vieux matos, c’est quand même je mien et on s’y attache à ces trucs….

          • Filimages dit :

            Je ne voudrais surtout pas que tu te fourres dans un merdier pas possible à cause de moi…

            • etoile31 dit :

              La Dame qui a fait son caca sur la calandre doit être loin de se douter des conséquences actuelle de cette Merde ainsi projetée entre deux bagnoles…, surtout qu’elle ne s’est même pas essuyé.., avec la Reine on est au Paradis et jamais dans la Merde

  2. Gemssa dit :

    Avec une telle cacalandre, c’est une MERcéDEs, ta voiture ?
    Souvent, je regrette qu’avec les photos (de fleurs, par exemple),
    on n’a pas le parfum avec…Là, je ne REGRETTE, rien du tout.
    On aura, quand même tout vu, avec cette merdenecdote.

    • etoile31 dit :

      Plus modestement une Pigeot, mais une de celles dont régulièrement les marques aime à pourvoir certaines séries de chromes pléthoriques….., Bonjour les innombrables interstices fourrés!

      Le plus fou dans cette histoire et que je n’ai pas décrit par le menu dans le billet, c’est comment s’est produit la chose…..:

      J’étais justement en train de textoter concentré amoureusement, tête baissée dans le volant lorsque j’ai perçu cette présence humaine se glisser entre les voitures au niveau du capot de la mienne, intrusions fréquentes en ville les jours de fortes affluences sur les marchés de plein vent avec des personnes qui se faufilent de ci de là… Je n’y ai pas prêté plus attention que cela, mais c’est lorsque la personne s’est relevée (je n’avais pas imaginer un seul instant qu’elle ai pu s’accroupir ainsi le temps de faire son affaire en urgence. C’est là que nos regards se sont croisés et qu’elle a sans doute réalisé que quelqu’un était au volant et avait pu voir ce qu’elle faisait et que j’ignorais alors complètement au moment précis où elle rajustait ses vêtements retroussés à la hâte pour reprendre le cours normal des choses!!! J’ai bien perçu un vent de panique dans son attitude fuyante comme une diarrhée(sic), mais comment imaginer ce qui s’était produit en une poignée de secondes!!!!

      J’en aurai été pour une journée pleine et entière de jeûne!!! Rien pu avaler!!!

      A propos du « cours ordinaire des choses » évoqués ci-dessus, une petite merveille musicale et textuelle : https://www.youtube.com/watch?v=YNeHwXgYGeo

      Une de ces phrases de ce texte correspond parfaitement à un de mes modes de vie….

Répondre à etoile31 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s