Ton Nid, Notre Coupe Sacrée – Pleine Lune de Juillet

screenshot_20190715-230212_facebook-1

« Les grands-mères disent que, quand nous sommes nées, la Terre nous a offert un vase sacré pour nous en souvenir, et l’a placé dans un endroit très spécial, en-dessous de la volonté et au-dessus de nos racines, et l’a connecté à nos rivières intérieures afinque nous puissions toujours lui offrir un peu de fertilité.

Ce vaisseau est un volcan et il contient la <flamme enflammée>, c’est de là que toutes les naissances sont nées, c’est là que la création universelle commence.

Et si nous l’aimons et en prenons soin, nous pouvons y créer un jardin plein de sagesse et de souvenirs. Il est parfait, moite, chaud et y contient toutes les potions et alchimies pour se rappeler comment guérir l’humanité. Il garde les secrets de toute lacréation et il en découle un pouvoir incomparable.

L’Esprit nous à mis en garde que si nous perdons le lien avec cet espace sacré, nous tombons malades de tristesse ou de manipulation. Notre utérus a également gardé la recette de sa propre guérison et la nature nous offre des plantes et des fleurs à son service,Rue, Sauge, Santa Maria, pour un sang de qualité supérieure, ou pour soigner les troubles menstruels et même le cancer lorsque nous nous sentons brisées.

L’Esprit l’a créé en pensant à une fleur, il s’est inspiré des orchidées et l’a donc dessiné ainsi. Avec toutes ses subtilités, notre utérus ressent, avec ses parfums, il parle, avec ses essences, il nous enveloppe.

La Vie a placé ce vaisseau sacré dans chacune de ses filles pour que nous nous rappelions que nous sommes Soeurs, et lui a donné des cycles égaux à ceux de la lune, pour nous rendre toutes sages.

Elle a lancé un sort dans ce vaisseau, qui consistait à les allumer toutes ensemble pour que nous puissions nous connecter, en nous souvenant de toutes nos grand-mères.

Tous ces vaisseaux s’enflamment, le volcan se réveille. »

Traduction libre d’un Texte de Lucrecia Astronauta
Art : Illustration de @petiteboheme.com

screenshot_20190715-230212_facebook-1

Ô Fleur-Soeur,

Ô Reine Des Nids Naissants,

Ô Mon Aimée si Précieuse,

Oui, c’est bien en ton Nid de Femme,

Si Chaud et si Doux,

En ce Cocon si délicat d’Amour de Femme,

C’est bien de ce Nid et en son moite chaud,

Que tu as fait Source pour Nous Deux,

Que notre Union s’est réalisée pour porter à son Zénith un épanouissement Éternel,

En fécondant de nos Essences réunies l’Unité originelle,

Tu m’as guidé et conduit entre tes cuisses de Femme à cette Géométrie de ton Temple,

À Ton Ventre de Mère

Pour que vienne se loger en toi, cette braise de L’amour,

En ton bassin ondoyant de Chair,

Baignant ma longueur de tes abondantes Eaux,

venant de cette Bouche-Fleur-Vulve couler en ma gorge

Où a pris Feu la Vie Originelle de la Femme Sauvage des Origines, celle qui donne la Vie,

Donnant vie en Toi à cette Femme Nouv-Aile

Accomplissant ainsi de Notre Union Sacrée,

La Réalisation de Notre Être accompli dans cette Entièreté,

Qui rayonne depuis en Mille Soleils,

Dans ces Vallées si Fertiles et Fécondes des Pays de nos Origines anciennes,

Là où les Rives et Berges sont éternellement caressées par les mouvements incessant des Eaux océaniques dont nos corps conservent intactes les Mémoires,

Dans la Lumière d’argent des astres du Cosmos,

Dans lequel nos Âmes en ton Ventre se sont retrouvées

Je t’aime Ma-Dame, je t’aime,

Ton,

Henri

https://filimages.com/charme-et-glamour/charme-en-noir-et-blanc/love-story-1/

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, lutte, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Ton Nid, Notre Coupe Sacrée – Pleine Lune de Juillet

  1. Hédoné dit :

    Magnifique comme toujours.
    Ce texte et vos mots qui parlent pleinement des femmes, aux femmes.
    Nous avons oublié les sagesses anciennes, mais doucement elles nous reviennent en mémoire pour peu qu’on se connecte à nos ressentis, à la vie, à ce feu sacré en nous.
    Merci

    • etoile31 dit :

      Merci pour votre Comment-Terre et votre compliment associés…

      Ce texte « Sacré » illustre bien, oui la lignée génétique de ce Fée-Minin aujourd’hui en pleines Mutations de tous ordres et désordres (L’Anarchie c’est l’ordre moins le pouvoir – Pierre-Joseph Proudhon).
      Votre « Vaisseau » est ainsi empli de cette Richesse mémorielle intime et Sacrée, et je suis un homme qui parle aussi pleinement aux Hommes, humains non genrés de tous ordres et désordres… Vous flattez bien sur en moi ce qui me pousse à vivre pleinement ce charme de séduire et de plaire comme tout êtres vivants…,(observons les fleurs et les animaux sauvages!!!).
      On peut toujours être déconnecté de soi-même, mais pour autant on échappe rarement à soi-même au bout du compte, et nourrir ce Feu sacré plutôt que tenter vainement de l’éteindre conduit juste aux ténèbres et à l’aveuglement, aux comportements imposés par les conditionnements et autres jeux de morales préformatées qui font rapidement de nous des objets et autres numéros,…
      Que vivent nos Feux!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s