Gabrielle! Ô Gabrielle! Rage,

Vous avez donc supprimé mon commentaire et la suite que vous lui avez donné, Tant pis!

Une chose est certaine, et je n’ai pas/plus de trace de mon commentaire initial. Vous y allez fort en réduisant mes propos et d’autant plus fort en les déformant et interprétant à l’aune d’une aigreur et amertume qui vous concerne et dont j’ignore tout.

Je doute fort que vous trouviez en mes propos une formulation qui vous permette d’écrire « en appelle encore au symbole de la fécondité, de la fertilité et de la maternité pour définir le rôle de la femme dans la société ».

Je ne sais d’où vous sortez cela, sinon par extrapolation à partir de mon couplet sur la vénération des Femmes réduite à cette fonction reproductive à l’époque de l’Antiquité, et figée pour simplification et réduction à cette fonction là au cours de cette période là, de Sumer-Erech à Rome-Vatican.

Mais si vous relisez bien, c’est justement de par une critique de cette vision réductrice que vous interprétez mes propos carrément à contresens: Quel Danger vous êtes! Flippant de raisonner ainsi! Et puis c’est tellement réducteur et simplificateur de présenter la fécondité et la fertilité d’un être à son genre et/ou à la fonction de reproduction de l’espèce.

Si vos saviez à quel point j’exècre et abhorre le couple, la famille et tout ce qui y est rattaché en terme de représentions et même d’actes de Vie.

Non, mais là, je comprends aigreur et amertume en vos propos, moi c’est d’Amour que je parle et de la dimension de l’Être, non genrée, à propos de fertilité, fécondité et même « maternité ». Mais tant qu’à réduire et simplifier, allez-y pour juger, à tant que faire! A propos de cette dimension maternelle, sachez au passage que j’ai élevé seul un de mes fils. Ce qui m’a quand même au passage et étant jeune à dissocier ce fait d’être pondeuse, porteuse et affranchie de la suite(responsabilités, féminité, etc.), voyez vous!!! Jeune aussi je réclamais d’être enceinte, une amie de jeunesse me l’a encore récemment remis en mémoire….

« Quand je vois un couple, je change de trottoir » chantait le poète. Quand je vois certaines idées et modes de pensées raccourcis à ce point par aigreur et amertume, il en va de même me concernant à cet acte de changer de trottoir.

Dommage, vous écrivez très bien, j’aurais bien poursuivi ma découverte de ce blog poétique (Et Toc!)

Vous devriez lire Jenny Perry en certains de ses textes… C’est libérateur de bien des aigreurs et amertumes à propos de l’Amour et de la Vie en général.

Voilà un commentaire qui va faire l’objet d’un billet et vous enverra quelques lecteurs, Ha Ha Ha!

« Supprimer le commentaire »: Clic!

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Enerfé, Féminin Sacré, Humeur, lutte, MeWe, Multiple, Non classé, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Gabrielle! Ô Gabrielle! Rage,

  1. Gemssa dit :

    On t’a encore fait des misères, Henri ?
    Qu’est-ce qui se passe ?
    Ca semble être une réponse à quelqu’un, quelqu’une.

  2. etoile31 dit :

    Que nenni! Tout va très bien!
    Je me livre de toujours à des billets d' »humeur qui sont généralement des copies in extenso des commentaires et échanges divers (correspondances, etc.)que je nourris sur les blogs et autres échanges instantanés, etc. Il en va de ces humeurs comme des lettres d’Amour, Mon Cher!
    En l’occurrence là, une de ces innombrables personnes qui publient leurs écrits, se considérant de fait comme grand-e-s auteur-e-s a suscité une réaction de ma part élogieuse. Ce à quoi il me fut rétorqué un regard sexiste sur la base de l’interprétation inverse de mon propos (tu parles d’un-e auteur-e et d’un esprit d’analyse!!!) J’ai donc fait l’objet d’une hire verbale qui n’est à comparer qu’à une lâche diarrhée verbale qu’en plus la dite « courge » n’assume même pas en supprimant les commentaires concernés à peine les avoir publiés. Alors effectivement j’ai formulé une « réponse »…

    C’est un plaisir de donner ainsi suites, cela fait penser au plaisir jouissifs de ces revers tennistiques qui passent le filet avec succès!!! Ce blog est farci de ces billets d’humeurs, à propos de ma voisine et autres BHL, Lucchini, le célèbre Nain de Jardin, Sartre, etc.
    Exemple avec la voisine: https://etoile31.wordpress.com/2012/05/13/la-voisine-le-printemps-le-marche-etc/

  3. Gemssa dit :

    Ok, tout compris avec humour.
    Avoue qu’il y avait un manque de précisions.
    Au passage, elle est chouette ta voisine.
    Elle n’est pas comme celles de Ronan Luce.

    ou…peut-être….

    • etoile31 dit :

      Non, ce n’était pas du genre magazine, elle était horrible cette personne… J’étais le seul voisin à avoir un peu d’humanité, nous nous engueulions dès que nos regards se croisaient où que l’un de nous ouvrait la bouche pour s’exprimer! Je lui rendais mille services et même moi je ne comprenais pas cette générosité… Jeune, elle était l’égérie de la presse régionale, et faisait même les vitrines du plus grand photographe de la ville tellement sa beauté crevait l’écran, une sorte de Jeanne Moreau en blonde… mariée au rédacteur en chef d’un média national. Je ne la regrette pas! Les voisins non plus! Saloperie de Sorcière!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s