Mon-Sieur, Ma-Dame, Étoile, Jeudi (à suivre)#13

 

Cher Mon-Sieur, 

 Quelques nouvelles depuis ton départ, 

 Je ne t’ai pas encore tout dit à propos de Ma-Dame et de moi, de notre relation, dans cet Amour quelque peu et même totalement hors normes, je finirai bien par t’en parler plus en détails.

 Enfin quoiqu’il en soit et à ce sujet, du Nouveau est annoncé.

 Une découverte conséquente en terme d’intime ces derniers jours, la Vie continue merveilleusement.

 J’ai joui hier de cette situation nouvelle et je me caresse pour reprendre là l’écriture….

 Bon, je continue notre histoire:

 

À ces coups frappés à la porte plutôt, succède un long silence qui fige presque l’air et l’atmosphère dans la pièce, le siulence se prolonge avec notre totale immobilité. Tu t’es légèrement relevé de surprise sur tes genoux en tournant légèrement la tête quittant le Sexe-Vulve-Fleur de la Déesse. Ma-Dame s’est figée, contractée sur le siège dans un blocage soudain, nous sommes chez elle, que peut-il advenir? À nouveau deux coups secs et rapides.

Ma-Dame se reprend en position assise sur le siège et tu t’es légèrement écarté sur le côté. Elle se lève, visiblement calme.

S’en suit immédiatement venu de l’extérieur un grand bruit de pas qui courent accompagné de grands éclats de rires d’enfants qui s’éloignent. Ma-Dame est déjà debout qui s’est avancée entre-temps vers l’entrée. Le temps de reprendre ses esprits pour aller jusqu’à la porte en quelques pas.

Tu as basculé sur le côté et tu es en position assise par terre, tu reprends tes esprits, ivre de sensations, visiblement secoué même. Ma-Dame va jusqu’à la porte, s’assure par un regard dans l’œilleton que personne n’est derrière la porte et vérifie la bonne fermeture à clé de la porte.

Rassurée, Ma-Dame se retourne, Superbe dans sa nudité parée de sa délicieuse seconde peau à présent mieux visible là sur son corps, dans un éclairage naturel qui faiblit.

Elle se retourne et se baisse sur une table basse pour saisir prestement une télécommande et engager une action. https://www.youtube.com/watch?v=N9BGd9cOkfg

La Musique emplit soudain tout l’Espace de la pièce d’une diffusion sonore claire et profonde. Changement si radical d’ambiance…

Ma-Dame contourne un canapé et se met face à celui ci et vient poser ses deux mains bien à plat sur l’assise du canapé. Elle me fait à présent face, le dossier du canapé entre nous, je la vois parfaitement. Je me maintiens toujours dans une position de retrait silencieux. Elle est de profil vis à vis de toi, ses reins cambrés, ses seins durs en Fiertés et projetés en avant. On devine son sillon très ouvert de par la position de ses pieds au sol légèrement écartés. Elle tourne son visage vers toi:

 -Venez! Venez en moi!

D’un appui au sol de ta main, tu te redresses et tu t’approches d’elle ainsi demandeuse.Tu as encore dans ta bouche toute cette saveur de velours et de jus qui humectent tes lèvres, ta bouche ta gorge, ta langue. Ses Parfums sont comme une Enveloppe à l’intérieur de laquelle tu veux revenir… Ce que tu fais.

 

Tu profites des quelques pas et mouvements à faire pour retirer tes vêtements défaits. Ta nudité est Belle et elle te regarde approcher en ajustant sa position vers toi, ouverte, offerte, écartée, libre et nue. 

A nouveau, tu t’agenouilles, buste redressé et tes mains viennent sur ses fesses, provoquant dans tout le corps de Ma-Dameun long frisson, des tremblements. Ton visage s’approche de ses rondeurs pleines et fermes. Au contact de la chaleur de ton visage et de ton souffle elle chancelle, a visiblement du mal à rester ainsi sur ses mains et ses pieds, dans l’ivresse revenue…

tu reprends contact avec sa Chair, avec son intime et ta bouche vient au Centre encore, sinon que de la nouvelle position c’est son anus que tu viens honorer de ton premier contact…

– Oui, Lèchez-moi! Encore! Continuez, Oui!

Ainsi ouverte et écarté, dans l’intention de voir honoréeson féminin par ton Masculin sexué, c’est la douceur agile de ton visage qu’elle A-Cueille pour commencer entre ses fesses… Ta Langue prend pleinement connaissance des richesses offertes de ce sillon si fertile en sécrétions et muscs les plus Sauvages et les plus divins de l’Être en Amour. C’est à cela que son Anus et sa Vulve t’invitent

C’est le Présent le plus précieux qui soit offert de la part de cette Femme incarnée en Vénus-Déesse. Et tu es là, de ta langue, tu reviens à sa Vulve qui dans cette position est ouverte en Fleur. Tes mains parcourent ses fesses, en voyageant de ses reins à ses hanches, à ses cuisses et remontent, et tournent, reviennent, de ta langue et de ta bouche tu lèches autant que tu bois, Ma-Dame coule, coule, elle Danse, on la voit onduler,

Comme cela est Beau,

 

Ô Mon-Sieur! Ô Frère!

HenriP.S.: J’ai également joui cette nuit

 

Merci à www.filimages.com pour ses photos détournées par mes soins.

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s