Deux en Un! Yeah!

A ses traits on pouvait aisément reconnaître sa mère et son

père;

on lui donna même un nom qui les rappelait tous les deux.

(…)

« Quand il eut accompli trois fois cinq années, il quitta les montagnes qui

l’avaient vu naître… Il visita la Carie; là il voit un étang dont les eaux claires

laissaient le regard pénétrer jusqu’au fond »

(…)

« Sitôt qu’elle le vit, elle voulut qu’il fût à elle.

« Si tu as une épouse, accorde-moi un plaisir furtif;

si tu n’en as pas, puissé-je l’être et partager ta couche. »

(…)

« Cesseras-tu, ou veux-tu que je prenne la fuite et te laisse seule en ces lieux? »

(…)

Salmacis  « dépouille son corps délicat du souple tissu qui l’enveloppe… « 

(…)

« Sa beauté mise à nu enflamme Salmacis de désir, ses yeux étincellent,

elle veut sur le champ une étreinte; elle ne parvient plus à contenir son délire.

Ayant rejeté au loin tous ses vêtements, elle s’élance au milieu des eaux;

le jeune homme se débat, et malgré sa résistance, elle lui ravit des baisers ;

c’est en vain qu’il lutte. Elle l’enlace comme fait un serpent ; le descendant

d’Atlas résiste toujours et refuse à la nymphe la joie qu’elle espère. »

(…)

« On ne peut dire que ce soit là une femme ou

un jeune homme ; ils semblent n’avoir aucun sexe et les avoir tous les deux. »

(…)

« Faites que jamais ne vienne le jour qui nous éloignerait, lui de moi ou moi de lui. »

(…)

 « On ne peut dire que ce soit là une femme ou

un jeune homme ; ils semblent n’avoir aucun sexe et les avoir tous les deux. »

(…)

Ovide, Les Métamorphoses, Livre IV, vers 272-390.
OVIDE, MÉTAMORPHOSES, LIVRE IV
[Trad. et notes de A.-M. Boxus et J. Poucet, Bruxelles, 2006]
Légendes thébaines et autres : les Minyades (2) (4, 274-415)
Récit d’Alcithoé, la troisième fille de Minyas : Salmacis et Hermaphrodite (4, 274-388)
Alcithoé, la troisième fille de Minyas prend la parole à son tour. Après avoir énuméré quelques métamorphoses soi-disant trop connues pour être racontées, elle choisit d’expliquer l’origine de la sinistre réputation de la fontaine de Salmacis. Un fils d’Hermès-Mercure et de Vénus décide, à l’âge de quinze ans, de quitter la terre de son enfance pour découvrir le monde. Il parvient, en Carie, près d’un étang aux eaux limpides, où habite une jeune nymphe solitaire, Salmacis, qui passe tout son temps à folâtrer près de cet étang qui porte son nom. Dès qu’elle aperçoit le jeune garçon, elle s’éprend de lui, l’aborde et s’offre à lui. Mais, ignorant tout de l’amour, il la repousse aussitôt. (4, 274-336)
La nymphe fait semblant de s’effacer et disparaît dans les fourrés. Le garçon, se croyant seul, se déshabille pour se baigner. Quand elle le voit si beau, Salmacis ne peut plus se maîtriser, le rejoint dans l’eau et se colle à lui, malgré les efforts qu’il fait pour lui échapper. Salmacis alors demande aux dieux la faveur qu’ils ne soient jamais séparés l’un de l’autre, et elle est exaucée. (4, 337-379)
Le jeune homme, Hermaphrodite, devenu un être efféminé, obtient de ses parents que soit transformé en androgyne tout homme qui sera en contact avec les eaux de la fontaine qui, depuis ce temps, est dotée de ce pouvoir maléfique. (4, 380-388)
Un grand merci à ce site et à son auteur discret: https://www.wmaker.net/arelacor/index.php , site menacé de disparition
Merci à Filimages pour ses bases photos quelque peu et allègrement détournées/ Manipulées par mes soins

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans Culture, Dance, Féminin Sacré, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Deux en Un! Yeah!

  1. Gemssa dit :

    Si ce n’est femme ou homme,
    alors, c’est un ange.
    J’aime bien le récit d’Alcithoé.
    Je me demande toujours, où,
    tu vas chercher tes ronds imagés.
    Des fois, ils me laissent perplexe.

    Aimé par 1 personne

  2. etoile31 dit :

    cet Ange est ainsi Deux-Voeux-Nue Hermaphrodite….
    Tu pourrais eut-être développer cette perplexité….
    cela m’intéresse sincèrement vivement… Je saurai donner suite…
    Chacune de ces images provient de plusieurs décennies de collectes et de stock d’images sélectionnées suivant différentes thématiques, toutes en lien direct avec le Féminin et le romantisme, antique et/ou contemporain…

    J'aime

    • Gemssa dit :

      Comme la planche à repasser….hi,hi,hi….

      Aimé par 1 personne

      • etoile31 dit :

        Les planches à repasser ont cela de romantique, qu’elles ont à voir avec Eve, une Reine-Fée-Femme de Bordeaux qui a accompagné cette période de tout son Amour de Femme-Fleur pour mes érections. Eve avait tous les samedis pour activité principale le repassage qui nous tenait à distance l’un de l’autre. Et de ses élans féminins amoureux intimes, elle voyageait vers Moi et de Notre Amour en repassant… 💝💝💝💝💝💝💝💝😜😜😜😱😱😱😱😱💖💖💖

        J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s