Les Mots d’en-Têtes – Pieds de pages, #1

Ma-Dame, 

Après vous avoir lue, cette nuit, puis ce matin, je reviens, là, en ce midi, oui,

et emporté par un magnifique et bouleversant élan de la Chair, du corps, 

et pour revenir, vers vous, vous écrire

En moi, il y a cet accord de votre part pour ces publications,

C’est une sorte de cadeau, 

qui me transporte donc là, pour cette célébration du féminin et cet honneur fait au jour qui est là, nous Ré-Unissant en complices….

de Coeur,

Bien à vous!

Henri

(…)

Ma-Dame!

Le soleil est levé, je vous ai déjà écrit et je suis bien, c’est le moment où ce matin, vient le plaisir, le désir, l’émotion de cette célébration du Jour!

Aussi je vous offre cela, avec cette puissance de l’ëtre…., la Force et la générosité de la Vie, Amour,

En vibrations,

Mais je reviens vers vous d’une autre pensée:

En vous écrivant, un de ces jours derniers, je pensais faire un article-billet de certaines des lettres que je vous ai transmises….

Je voudrais le faire avec votre accord, 

Si vous y êtes favorable, je rendrai bien évidemment le texte anonyme et en retirant tout ce qui pourrait évoquer une ressemblance pouvant vous identifier. Ce qui en fait après relecture est rare.

Ci-dessous les textes en question, textes bruts non travaillés encore.

Par avance merci pour votre réponse,

Henri

(…)

Ma-Dame!

Holala! Je viens de vous répondre au précédent message et quel voyage!!!

Voilà comment se manifeste la Vie par ce genre de Chant de l’Être,

Et il est vrai, que mon être apprécie ces dimensions là, de Vous qui nous offrent de vivre l’expression de ce que et de qui nous sommes…, sans autre intention de d’agir en cela et par cela et même pas « pour » cela. Acte désintéressé s’il en est! et donc Fluide et simple, instantané et libre.

C’est riche profondément, Ma-Dame, c’est ce que je veux vous dire, c’est ce que j’en ressens autant que j’en reçois….

Vous me parlez de vous et j’en lis cette peine dans votre corps, dans votre quotidien, c’est riche de ressentis difficiles et qui parlent de vous, en chaque détail. Vous me le transmettez…

Des nausées, des mots de tête, et vous m’en rapportez les tourments plus profonds qui s’expriment et que vous me montrez, pour ce regard, cette écoute, mon attention et mes pensées pour vous, mes échanges avec vous…

Vous me parlez de cycles dans lesquels vous inscrivez ces tourments et souffrances physiques en autant de mal-êtres…, de lassitudes, d’agacements.

J’accepte cela Ma-Dame, soyez-en assurée. Je peux en amplifier l’écoute, y associer en chaque instant mon attention pour en recueillir ce qui est de Vous, ce que contient ce que vous exprimez et présentez ainsi…

Je ne sais exister et être avec un être, des êtres qui expriment et s’expriment qu’une Corbeille, un réceptacle doux…

Je suis loin d’être également prêt pour une excursion sauvage en votre compagnie mais l’invitation tient toujours!

(…)

Nous avons tout notre temps… J’aime offrir à votre attention, mes dimensions d’homme ému de Vous…..

A vous lire,

Henri

(…)

Koukou!

Ma-Dame! Ô Ma-Dame

C’est une amie punk « X…….. » qui signe toujours Ma-Dame ou Ma-Dame! Tiens « X…….. » me fait soudain penser à vous, pour de multiples raisons.

Elle s’est beaucoup confiée de notre jeune âge entre deux joints-bières-amphétamines et entre deux riffs dans des concerts sauvages…., genre: https://www.youtube.com/watch?v=stHRnMQt_fw (le texte est magnifique du début XIXème…)

(…)

Vous dire au passage que ma sexualité est d’une tendresse inouïe et exceptionnelle et que dans le cadre de jeux érotiques partagés nous découvrons avec chaque partenaire, des dimensions de plaisir à jouer d’attaches dans l’intimité…

(…)

Vos mots me parlent, je les reçois, ces mots de Femme viennent en moi….

J’y lis, j’y entends, j’y vois votre Féminité, elle agit en moi avec les manifestations du charme de la séduction, du désir et des troubles et nous sommes affranchis, qui plus est de la proximité, ce qui nous confère une liberté d’être, comme un supplément d’âme…..

C’est sensuel aussi de vous lire et de vous écrire…, je suis venu vers vous ce midi en ce sens…

(…)

Je préfère vivre les Chants de l’Amour et les Joies du Désir-Plaisir…

Bien à vous,

et Amour,

Henri

(…)

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s