CORRIDOR HUMIDE

CORRIDOR HUMIDE

je pénètre insouciant
la ténébreuse allée
où le malheur m’attends
pour sa dernière curée

je vais manquer de temps
oh vous mes souvenirs
quel événement
devrons-nous punir

qui sous le masque saint
de nos premières années
comme un laquais un chien
je n’ose le penser

amour qu’était l’amour
entre âme sexe et enfant
oh non pas cet amour
ça je vous le défend

dans quelques jours l’été
j’en perds la mémoire
comme pans effondrés
dans un enclos cathare

reviens vite je prends
le corridor humide
que prennent les enfants
dans mon souvenir

Textes et Musiques: Jean-Louis BERGHEAUD dit « Jean-Louis Murat »

Merci à Filimages pour les bases de ses images quelque peu détournées par mes soins

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s