Mon-Sieur, Ma-Dame, Étoile, (à suivre)#17

Le récit de l’automne – É-Rik, la suite

Cher Mon-Sieur,

Je viens à nouveau vers toi, pour cette fois à l’heure d’aller et d’entrer dans la nuit, vers la nuit,

J’aimerais vraiment beaucoup te retrouver ainsi dans le récit continu de cet imaginaire ancré dans notre relation bien réelle, et dans le contexte de cette relation à Ma-Dame…

J’ai reparlé aujourd’hui à Ma-Dame, des prolongements de ces récits,

Depuis quelques jours, me revient à l’esprit, le récit commencé à la fin de l’été à propos des émois vécus et relatés par Ma-Dame à propos d’un homme, le fameux É-Rik qu’elle rencontre régulièrement chez une des personnes de son univers professionnels.

J’étais en train ces jours-ci d’envisager les prolongements de cette histoire avec toi, Histoire qui avait été suspendue un temps et que j’avais repris avec un des complices de Ma-Dame, un de ses amants de saison.

Il se trouve que ces jours-ci, dans le même temps, Ma-Dame m’a reparlé de relation qui se trouve être dans une délicate passe (difficile). En raison du drame que cela représente, la famille est réunie et Ma-Dame a l’occasion ces jours-ci de prendre beaucoup de temps auprès d’É-Rik qui est très affecté par la situation de son frère,

Ainsi les dimensions très aimantes et Fée-Minines de Ma-Dame se trouvent sollicitées et très curieusement cela fait une sorte de lien avec ce qui germe en moi depuis quelques jours, du fait de nos échanges, toi et moi, de leur qualité et de leur nature.

J’avais justement repris la lecture des épisodes précédents pour m’imprégner de cette ambiance que je retrouve donc avec toi pour reprendre le fil, que je te laisse le soin de voir à nouveau et de relire si cela t’intéresse, tu trouveras les liens d’accès des pages concernées en fin de ce message,

Mais poursuivons:

Je viens de faire glisser de mes doigts à tes doigts, ceux de ta seule main libre, cet objet bien particulier réalisé par mes soins pour le troisième exemplaire. Ta main a quitté un bref instant le contact au corps et à la Chair de Ma-Dame, ce qui vient de la faire quitter sa profonde concentration en son plaisir partagé avec toi,

Elle a légèrement bougé et pu constater mon déplacement et ma proximité en entrouvrant ses paupières closes dans un très bref instant pour immédiatement replonger dans son Chant de jouissances. Cette soudaine présence semble alors amplifier gémissements et respirations ainsi que ses ondulations sous l’effet de tes doigts qui la fouillent et des caresses simultanées de ta bouche qui reçoit ses eaux en aspirations et ainsi drainées, cueillies de ta langue à ses chairs intimes, ton visage entre ses fesses si largement ouvertes.

Ivre, ainsi penchée et appuyée au dossier du canapé de ses mains et bras tendus, Ma-Dame danse et tangue dans le Plaisir, la Volupté et la Joie de ta Présence agenouillé derrière elle. Son corps forme un angle droit presque parfait en appui sur le compas magique de ses jambes écartées, la cambrure accentuée par la grâce de ses chaussures à talons qui rehaussent son bassin idéalement pour ton visage…

L’objet est à présent entre tes doigts.Il s’agit dun tube de plexiglas de belle longueur et délicieuse texture dans une idéale rondeur transparente que j’ai rempli d’accessoires précieux, d’éléments divers de bijoux tout aussi précieux dont les couleurs les matières et les formes sont très variées,

Les matières associés font de ce tube transparent une longueur très ronde et très douce d’une masse et d’une densité très particulières, notamment de par sa lourdeur. Il offre ainsi des caractéristiques et Dimensions (sic) très sensuelles, notamment lorsqu’on lui fournit un mouvement. De duelque mouvement qu’il s’agisse il en est généré des sonorités très chantantes, très claires et des vibrations des plus intenses, qui résonnent ensuite (en suites…) longuement de manière musicale et enchanteresse… Les Chairs alentours s’en réjouissent toujours, comme un chant d’oiseaux en fin d’hiver…

Tout en me rapprochant de toi pour te transmettre cet objet je me retrouve plus près de vous deux sur le côté je peux voir et observer tes doigts enfouis, aller et venir dans l’intimité de Ma-Dame et observer ta bouche, ton visage entre ses fesses ouvertes dans cette position de son corps qui t’offre son Sillon extrêmement ouvert, ainsi que les chaleurs de ses fesses, de ses cuisses et de la variété des parfums qui en émanent en Volutes en enveloppant ton Visage et et ta présence…

https://etoile31.wordpress.com/2019/11/15/mon-sieur-ma-dame-etoile-mardi-a-suivre16/

https://etoile31.wordpress.com/2019/09/13/mon-sieur-ma-dame-etoile-vendredi-a-suivre10/

https://etoile31.wordpress.com/2019/09/09/mon-sieur-ma-dame-etoile-lundi-a-suivre8/

https://etoile31.wordpress.com/2019/09/05/mon-sieur-ma-dame-etoile-mercredi-a-suivre3/

Voilà, toi retrouveras sans peine les autres articles des épisodes intermédiaires vécus ensemble lors de ce Merveilleux été….

Je suis très ému de te retrouver et de vous voir à nouveau ainsi Unis dans cet acte amoureux et dans votre correspondance…

Je gémis de plaisirs intenses dans ce petit matin, ayant engagé cet écrit en entrant dans la nuit et en avoir même . Je poursuis ainsi vers un orgasme, pour commencer la journée,

Je te souhaite et je vous souhaite le meilleur pour votre escapade de quelques jours d’urbanité…

Toute ma profonde amitié,

Bien à toi,

Henri

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s