20 Décembre …Nuit de Diane, nuit de la Mère, nuit de Lilith, Veille de Yule…

20 Décembre …Nuit de Diane, nuit de la Mère, nuit de Lilith, Veille de Yule…

Diane a été considérée par de nombreux wiccans comme la Première Mère de la Sorcellerie. Cette nuit lui est particulièrement consacrée. Diane est souvent associée à l’action à la violence et à la pleine Lune. Mais elle est aussi la déesse de la Fertilité, de la germination, de la naissance. Elle fut assimilée des le Vème s. AEC à la déesse grecque Artémis. Farouche envers les hommes, elle jouera un rôle protecteur de la femme […..]

Il est probable que Diane qui symbolise les aspects virginaux et souverains de la plus vieille mythologie de l’ Italie pré romaine, a recoupé le culte d’une divinité celtique continentale, dont le nom ressemblait au sien et devait être proche de la forme de De Ana ou Déesse Ana Irlandaise, mère des dieux et patronne des arts. A rapprocher de la Tianat sumérienne, déesse- planète ayant engendré la Terre et la ceinture d’ astéroïdes entre Mars et Jupiter.

Cette nuit est consacrée a un festival dans les pays germaniques et scandinaves , connu sous le nom de nuit de la Mère ou Modresnach. On croyait que les rêves de cette nuit permettaient de prévoir les évènements qui se dérouleraient sur l’année à venir. C’était aussi le jour où l’on mettait en place un arbre à feuilles persistantes symbolisant l’ arbre de Vie et l’axe du monde, et que l’on décorait d’étoiles , de petits cadeaux et de bougies. C’est ce souvenir que l’on pratique encore de nos jours sous la forme du sapin de Noël. Cet arbre a été choisi car il avait la réputation de protéger des orages, d’ écarter les démons, bref de protéger de la guigne et de tous les problèmes.

(Adam vient du terme Adama, la Terre Rouge). C’est la raison qui a fait que l’on a transformé le mythe de la naissance d’ Eve, en la retirant de la « côte » d’Adam pour faire admettre l’infériorité de la femme.

[…..]

Dans l’ astrologie, elle est comparée à la lune noire, à l’ombre de l’inconscient. Lilith ( la lune noire) est le foyer vide de l’ellipse que décrit la Lune dans sa course autour de la Terre. Elle représente la présence de l’absence, l’indispensable attrait qu’exerce le manque dans nos existence, ce manque qui nous fait espérer, agir et survivre. [….]

(Texte: extrait du Calendrier Païen de Bran ap Brékilian)

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, lutte, Multiple, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s