Dithyrambe d’Été

Ma-Dame,

Quel plaisir, que de vous lire et de Rece-Voir cette lettre, votre lettre, 

 Missive rédigée, oui, avec réflexion…, je le lis, je le ressens, 

 Et je reçois votre lettre ainsi, dans ce qu’elle contient, ainsi véhiculé par vos mots et emplis de ce dont vous les garnissez…

 J’aime aussi, comme là, donner immédiatement, instantanément suites, et de manière Sponta-Née, directe, sans filtre…

 Votre écriture me parle, elle s’adresse à moi, cet inconnu donc…,

 Et nous apparaissons donc, ainsi l’un à l’autre tellement mystérieusement et tellement réellement aussi, par cette conjonction, cet alignement de planètes semble-t-il, cette cueillette-moisson-récolte d’ingrédients, qui fait que !

 D’autant que vous évoquez vous-même un assemblage-mélange, un phénomène de décantation,

 Vous évoquez une sorte de débordement-invasion de ressentis, d’émotions, et cela me parle tellement,

 Il y a là, l’É-Vie-Dense d’une matière à travailler, des éléments de nos êtres à identifier,

 Il doit bien s’y trouver une clé ou bien des clés de compréhension…

 La Poésie, déjà, puisque il semble que ce soit d’un « Uni-Vers » que tout est parti !!!

 Je dirais tout de go: « à quoi bon maitriser » quand vivre ce qui est, semble être l’É-Vie Danse pour deux êtres qui se trouvent mis et être en relation et en contact de manière pour le moins « accidentelle », de par le seul fait des mots et des émois, et du corps, des pensées synchrones…

 Et à ce propos, de tous ces éléments circonstanciés, très concrets concernant le fait d’être ainsi en relation a oui, de quoi couper le souffle! C’est bien ce qui s’est produit pour moi sur une période de 60 heures quand même !

 Quant à la qualité et la nature, l’intention de votre dithyrambe des plus féminine à la suite du texte amoureux, il est évident que sans que je n’en n’ai aucunement « besoin », ce fut réellement et cela constitue encore un réel cadeau du Ciel et de l’Univers par l’intercession du Féminin le plus sacré qui soit et je pourrais vous en parler des heures et des heures…, tellement l’accumulation des points de suspensions que vous avez délibérément choisi de Dép-Oser en l’espèce est non seulement prometteuse, mais les graines en germent déjà, sachez-le! En effet, cet acte tout autant que la somme des ingrédients précités de mon fait et du votre réunis porte et nous offre à envisager une suite, des suites épistolaires pour commencer et à vivre selon ce qui émergera de tout cela !!! J’y suis prêt !

 Echanger et me découvrir, voilà que nous y sommes pour une bonne part et à propos de découvrir, que voudriez-vous donc Sa-Voir et éventuellement Co-Naître… ?

 À Très vite !

 Très sensuellement,

 Henri

 

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s