L’Amour selon Henri – Étoile

L’Amour selon Henri

Comment dire…? Ce matin-midi, je vous parlais de ma manière d’être et de vivre au Monde, de vivre le Monde. je vous ai également parlé de comment je ressentais le fait de la socialisation et de ce qu’elle a généré et engendré en moi. Et c’est bien sur des choses ressenties de manière fondamentales et profondes que j’observais et que j’observe un décalage entre réalité et visions formatées, stéréotypées, conçues et déterminées, de la vie, du corps, de la pensée, du Monde. « A propos de l’Amour par exemple, je vois bien que ce mot est une donnée importante de la construction des individus, de la détermination de nombreux choix, de nombreux actes. Curieusement on nous apprend à nous soumettre, on nous impose de vivre selon des codes, des obligations, des droits, des devoirs et concernant l’Amour on ne nous apprend rien! J’ai donc découvert des ressentis en moi très jeune avec des vibrations bien particulières de tout mon être lors de certaines situations, avec des proches, avec des garçons, avec des filles, avec des situations interpersonnelles, collectives, etc. Certains de ces ressentis correspondaient à des définitions à des notions de ce qu’il est commun de nommer l’Amour. Bah, c’était toujours des notions des définitions bien réductrices, bien limitées au regard de ce que j’en ressens. En progressant, j’ai cheminé et rencontré des cultures différentes, des collectifs différents, j’ai lu, je me suis intéressé par conversations, par informations, etc. Et j’ai commencé à découvrir différentes manifestations de l’Amour dans la Vie… Puis la sexualité est apparue, au cours de ce parcours, et là, j’ai constaté un effet puissamment multiplicateur dans mon corps des vibrations en relation avec l’Amour, et là encore c’est l’ouverture qui m’a apporté confirmation que dans la sexualité et par la sexualité l’Amour s’exprimait. J’ai donc exploré cela, seul bien sûr et/mais avec les autres, notamment vis à vis des femmes car avec les hommes les choses étaient bloquées sur le plan sexuel par le fait comparatif de la richesse complémentaire du féminin dans tout ce que je pouvais ressentir. J’ai vécu immédiatement et je vis le fait d’aimer différentes et plusieurs femmes, J’ai découvert que l’exclusivité d’une relation permet d’enrichir la relation amoureuse autant que sexuelle en associant le plus possible ces deux ingrédients. J’ai donc toujours vécu en parallèle de chaque relation exclusive (au nombre de 5 au total pour mon parcours de vie) la relation amoureuse de manière très ouverte et toujours partagée dans son vécu. Donc pour moi, définir l’Amour c’est dire vivre mon existence d’une manière unie et réunie avec, par et dans le féminin dans une union et harmonisation, une synchronisation fondamentale et profonde avec une Femme, sans laquelle l’Amour n’existe pas. Je peux ajouter que la Réalisation personnelle de ma vie, de mon humanité est pleinement relié d’avoir toute ma vie mis l’Amour au centre du Monde et de mon existence. Je dois y associer le Désir, le Désir de vivre, le Désir d’Aimer, le Désir d’accomplir ma vie et le désir de réaliser mon humanité, et c’est bien l’Amour qui est au Cœur et au Centre de cela. J’ai d’une certaine manière dédié ma vie à cela, et cela s’est concrétisé lors de mes phases de maturités et d’évolutions,

« J’ai donc toujours vécu en parallèle de chaque relation exclusive la relation amoureuse de manière très ouverte et toujours partagée dans son vécu. « .

Je vais vous décevoir mais je ne comprends pas cette phrase . 😊😊

Non, je ne suis pas déçu, je peux expliquer

(…)«En  Parallèle de mes relations amoureuses sexuelles et sentimentales, je vis toujours différentes relations amoureuses, dans des actes de partages, et de manière ouverte à la réalité « 

la réalité des différentes relations(…)

Je comprends  que le mot amour à plusieurs définitions pour vous.

1ere .La relation sexuelle, sentimentale.

2eme la relation amoureuse dans des actes de partage et de manière ouverte à la réalité.

Pouvez-vous expliquer la 2eme ?

Oui, c’est la dimension que l’on pourrait définir comme universelle et qui consiste en ce fait que l’Amour n’est pas une propriété privée, pas une Vibration que l’humain s’est et se serait attribuée. Je ressens cet Amour pour une Femme ou plusieurs femmes et/ou plusieurs hommes par le fait universel du fait que entrer en relation amoureuse avec un être humain active en soi ce qu’il existe de plus profond, de plus vital, comme par exemple dans les ressentis le fait que c’est l’ensemble du corps humain qui ressent l’Amour, c’est en chaque cellule des corps unis et réunis que se manifeste l’Amour et pas de dans les pensées, pas que dans les ventres, pas que dans les Coeurs. Dans ces moments-là, qui ne sont pas que lorsque les êtres sont ensemble, dans ces moments-là, il se produit un et des échanges innombrables, infinis, avec l’environnement avec les dimensions et les contextes dans lesquels on se trouve. On peut alors ressentir cette vibration de l’Amour dans toute la matière et l’atmosphère dans laquelle on se trouve. Et pour vivre et ressentir cet Amour, cette vibration cellulaire, nul besoin d’être en présence d’une personne, d’un être en particulier, c’est partout et tout le temps. C’est donc exactement en ce sens que j’évoque ouverture et partage !

« J’ai decouvert que l’exclusivité d’une relation permet d’enrichir la relation amoureuse autant que sexuelle en associant le plus possible ces deux ingredients .j’ai donc vecu en parallele de chaque relation exclusive …. »

Comment pouvez vous parler de relation exclusive quand en parallele vous en vivez d’autres ?

C’est effectivement à priori paradoxal, et il s’agit juste d’une complexité, comme peut l’être la vie en général. Comme vous, je dirai que j’ai découvert que c’est en connaissant bien une personne que l’Amour murît, fleurit, s’épanouit et s’enrichi, c’est une sorte de culture, aux sens de « mise en culture » et c’est donc par l’entretien d’une relation exclusive que l’on parvient à l’Alchimie amoureuse sur tous les plans. Mais cela ne gêne, n’empêche et ne ferme en rien à la possibilité de vivre d’autres relations, ce que l’on appelle « les amours multiples »… En ce sens il y a exclusivité implicite et explicite avec un-e partenaire, au coeur d’un Bouquet relationnel ouvert

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, lutte, MeWe, Multiple, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour L’Amour selon Henri – Étoile

  1. gemssa dit :

    C’est très difficile à décrire l’Amour.
    Et tu te défends bien, Henri dans cette complexité de ce joli mot.
    Pour ma part, (je suis mono-Amour, le terme exact serait d’ailleurs duo-Amour, puisque nous sommes deux, bref, qu’importe) cet Amour que nous vivons est donc un partage, une harmonisation de l’esprit et du corps, une complémentarité, une découverte de la manière de penser et des corps au désir sexuel de chacun, chacune, aux changements des plaisirs, aussi, au fil des ans…oui, c’est très compliqué à définir, Henri. Mais tu l’as fait très bien. J’ai aimé te lire, et aussi adoré tes illustrations, à commencer par l’arbre en fleurs, en introduction. L’Amour c’est le printemps, l’éveil, la joie, la gaîté, la chaleur, le lâché prise de tout ce qui nous gonfle autour, en entrant dans ce cocon d’orgasmes qui nous fait oublier tout le reste.

    Aimé par 1 personne

  2. etoile31 dit :

    Oui, l’Amour tout comme la sexualité offrent d’infinies Dimensions qui vont de découvertes solitaires jusqu’aux multiples expériences. L’Amour est un Ingrédient Universel que l’on tente toujours d’enfermer d’une manière ou d’une autre pour tenter de mieux se comprendre et s’approprier ce dont il s’agit, d’essentiellement inexplicable, sinon que comme tu l’exprimes on sait pertinemment de quoi il s’agit lorsque cela est vécu et on sait que l’on a trouvé lorsque celui-ci se manifeste dans nos cellules humaines. et là où nous nous trouvons, grâce aussi et surtout à l’environnement terrestre et cosmique dans lequel nous nous trouvons et qui nous permet d’en prendre conscience et alors, finis les théories! Et Vive la Vie!

    J'aime

  3. gemssa dit :

    J’ai oublié de te demander. Tu dis vivre ou tu as vécu plusieurs amours ( au nombre 5).
    Ma question est celle-ci : Est-ce que les Amours sont différents par rapport aux personnes ?
    A-t-on les mêmes ressentis ? Le vit-on différemment selon telle ou telle partenaire, autant
    sentimentalement que sexuellement (les pratiques)? Sans doute que non, puisqu’on puise, je pense les préférences de ces différentes dames. Le partage est donc à l’adaptation,
    tout en pensant que le terrain doit être sensiblement le même.

    Aimé par 1 personne

  4. etoile31 dit :

    Ta question-commentaire fait effectivement réfléchir et fait écho à un article que je vais prochainement publmier à propos d’un cheminement de vie en regard cette fois ci de la « spiritualité », Autre dimension de la vie qui rejoint précisément une des parties des réponses innombrables que l’on peut fournir à ce genre de question, car justement en filigrane de cheminements relatif aux expériences et vécus amoureux, il y a ….l’Amour! Et la sexualité, autrement dit l’Âme et le Corps…
    Pour commencer, je dirais justement qu’il y a l’Amour comme ingrédients de base. L’Amour et le Désir de vivre, le Désir de vivre pleinement sa vie.
    Ce genre d’intention (Amour, Vivre et Réaliser) induit que l’on rencontre par choix des personnes qui sont dans une démarche et une intention analogues. Ça aide!
    Et donc chaque personne est effectivement originale et Unique, ce qui produit des effets uniques et originaux avec chaque personne.
    Ce qui veut dire aussi qu’à chaque expérience, évolue et grandit la connaissance de Soi, de l’Amour, de la Vie, du Corps et de l’Autre, même si l’Autre (tout comme soi-même) est toujours un potentiel toujours Gigantesque et irréductible à ce que l’on peut ^connaitre. Cela dit pour expliquer aussi que l’on ne connait jamais, jamais vraiment une personne quoi que l’on essaie de nous loger dans le crâne à ce sujet.
    Ce qui explique aussi que augmenté de ces connaissances en expansions, les niveaux d’exigences sont amplifiés, vis à vis de soi-même et vis à vis du désir de vivre et d’aimer, d’expérimenter. En ce sens l’on progresse dans les explorations nouvelles et toujours uniques et différentes selon les personnes, les pratiques sexuelles sont rapidement accessoires, car les rencontres n’ont assez rapidement plus pour seul objet la sexualité, mais bien plutôt l’Amour et la Vie. Il n’empêche le Plaisir de vivre l’Amour est aussi la Fête des Corps Ré-Unis et du Désir de chacun-e dans ce genre d’Union amoureuse.
    Et c’est à la croisée d’un de ces Chemins que l’on constate un jour que la vie, sa propre existence est réalisée…, ce qui permet de vivre les choses naturellement et que les rencontres sont alors une fête et un enchantement de l’Âme et du Corps… Le « terrain » comme tu dis est bien le même que le fameux « Terrain en lequel un jour on choisit (ou pas) d’entrer: la Vie!
    La suite dans un prochain article!

    J'aime

    • gemssa dit :

      Je vais attendre ton prochain article sur ce sujet passionnant. En fin de compte, de savoir comment tirer à son maximum le plaisir dans une relation sentimentale et sexuelle, entre deux êtres, certainement différent, au départ, même s’ils sont proches dans leur désir.
      A ce sujet, il y a aussi le phénomène de déteindre sur l’un ou sur l’autre. Le partage du plaisir, c’est ça aussi.

      Aimé par 1 personne

  5. etoile31 dit :

    Heu! Comment dire! J’ai un peu la flemme pour cet article! 4 pages à reprendre, Pffff! Je fais tellement de choses en ce moment! Mais ton évocation de « déteindre » m’a immédiatement parlé de l’Arc-En-Ciel et de son prisme des couleurs élémentaires (Mon Cher Watson!), mais me parle aussi par l’évocation de l’altérité, de ces dimensions Animus-Anima dont chacun-e de Nous est Comp-Osé-e. Et à mon sens, il s’agit davantage de l’harmonisation-synchronisation de cette unification du Féminin-Masculin qui se réalise dans l’acte amoureux-sexuel en chacun-e par une sorte d’effet miroir lors de l’Union intime que des phénomènes de transmission de l’un à l’autre. En ce derniers cas, cela voudrait dire qu’il y a une couleur qui prendrait le pas sur une autre ou bien sur les autres…. Et je vois davantage un effet Arc-En-Ciel où chaque teinte à sa Pleine Place dans l’effet Lumière, plutôt qu’une couleur par rapport à une autre…
    De ce fait il y a plutôt un effet multiplicateur que de partage, à mon sens,
    Mais bon!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s