Les Vierges Noires sortent de Terre… – 8 Mars!

4.1.1

Les Vierges Noires sortent de Terre…

Et l’Or de leurs Ventres se déverse aujourd’hui…

Ça y est…

Les Vierges Noires sortent de Terre…

Siècle après siècle, Saison après saison, elles ont mûri dans les profondeurs de la terre, elles ont laissé l’argile, le sable et les sédiments modeler leurs Sublimes Corps de Déesses Alchimistes…

Millénaire après millénaire, dans le Noir de Lumière des profondeurs absolues, elles se sont abandonnées, fortifiées, nourries, laissées allées au caresses, aux brûlures et aux parfum des Abysses, du Vide Organique, du Plein, du Dense et du Vibrant de Gaïa Sophia…

Baignées, immergées, délicieusement ensevelies dans le Ventre des Ventres.

Alors que tant et tant ont cherché à les tuer et les réduire en cendres, elles ont regagné les profondeurs de la Mère et en reviennent fortes, amoureuses, pulpeuses, guérisseuses, alchimistes, prêtes à ensemencer le Monde de leur Intelligence puissamment Charnelle, profondément Érotique. Elles sont la Fertilité du Monde.

Alors qu’ils ont cherché à les éliminer, ils ignoraient alors l’essentiel : Elles sont Immortelles… Les Femmes sont Immortelles. Et ce séjour dans les profondeurs de l’Utérus de Sophia les a illuminées encore plus… Elles sont aujourd’hui Lumière Noire Pure, Pleine et Inconditionnelle.

Nées de l’Œuf Primordial, Etincelle Divine du Commencement des Commencements, le Temps a fait Son Œuvre. Leurs Peaux lisses de Satin sont devenues Noire comme l’Obsidienne, et Elles portent dans leur Ventre l’Or le plus pur, celui de la Création.

Nées de l’Orgasme qui a créé le Monde, leur Sommeil Sacré est à présent terminé. Les Voiles sont levés. Et leurs Yeux s’ouvrent, alors que leurs Corps alanguis frémissent, serpentent vers la surface… Leurs Ventres se gonflent, leurs hanches ondulent, leurs Poitrines se soulèvent, leurs Gorges se déploient et leurs Voix s’élèvent. D’abord un soupir, un râle, puis un Chant Orgasmique qui résonne jusqu’aux confins de leurs Ventres et de l’Univers… Leurs Ventres Est l’Univers. Et il Est d’Or et d’Obsidienne…

Filles et Mères des Kali, Isis, Sara, Ishtar, Inana, Elles sont les Porteuses du Germe de Vie Originel. Inébranlables, bouleversantes d’Amour et de Douceur, Elles se redressent et s’érigent aujourd’hui. Et, alors que Gaïa Sophia les met au Monde en vibrant d’Extase, les Vierges Noires accouchent au même moment de leur Œuf d’Or, Œuf de Création Universelle porteur de l’Etincelle Primordiale. Et cet Accouchement est Orgasmique… Dans une exquise et ultime contraction, Elles Enfantent l’Œuf, le Germe de Vie qui les avaient Elles-mêmes enfantées… Et leurs Poches des Eaux s’écoulent, et jamais ces Eaux elles ne seront asséchées… Se déverse alors, depuis leur Yonis Ouvertes, dans une Extase qui ne prendra jamais fin, le Jus d’Or tiède et fertile de leur Ventre. Le Nectar puissamment fertile, transmutateur et nourricier de l’Œuf d’Or coule le long de leurs jambes, et le Monde est irrigué et ensemencé à nouveau… L’Âge d’Or peut se préparer…

Alors, à la fois Amantes, Filles et Mères Alchimiques Universelles, Détentrice du Pouvoir Primordial de la Vie, Gardiennes de l’œuf Originel, leurs colonnes vertébrales frémissent, se tendent, s’érigent, se redresse et pulse dans chacune de leurs cellules d’Or. Leur Peau d’Obsidienne brille et révèle son Eclat Originel… Elles sont Debout.

Leur Ventre, Chaudron Alchimique Primordial et Ultime, se prépare à accueillir tous les Grands Œuvres des Femmes en Chemin. Femmes Médecines, Prêtresses Alchimiques et Tantriques, Elles portent dans leur Ventre le pouvoir de Tout transmuter, de tout incréer et recréer. Absolument tout. Elles ont choisi de vivre dans le Noir Absolu, de s’y perdre et, seules, avec une dévotion bouleversante, Elles ont cherché leur Lumière Originelle. Toujours plus loin dans les Profondeurs, elles sont allées cherchées l’œuf Primordial, le Graal des Graals, aux confins des Ombres et de l’Amour. Là, Elles ont été fécondées… Et aujourd’hui, ce sont Elles qui fécondent…

Là, au creux de leur Ventre à la puissance incommensurable, de leur Chaudron, le Big bang tout entier, des milliers d’éclats de la Toute Première Pierre Philosophale. Là, au creux de leur Chaudron, Elles sont les Déesses de la Création. Là, dans le Ventre des Vierges Noires, des milliers de Femmes se préparent à s’enfanter…

Maîtresses des Serpents, Elles dansent, désormais dressées sur leurs pieds de Femmes Primordiales, une Danse Extatique éternelle et sensuelle qui fait tourner le Monde… Elles sont les Reines perpétuellement Enceintes de la Puissance Tellurique, les bras et le Souffle tendus vers le Ciel.

Alors, Elle marche sur la Terre, en plein Soleil, en pleine Lune… Porteuses des Couleurs de la Magie et de l’Alchimie, elle laisse derrière chacun de ses pas des milliers de Roses et de pierres précieuses… Elles ne peuvent échapper à la vie, elles ne peuvent la modérer, la contenir… La Vie, Elles l’extasent… Car là est leur Véritable Mission : faire de la Vie ce qu’elle est réellement : un Extase Créateur, un Orgasme Fertile d’une douceur inouïe qui rend tout, absolument tout, possible. Elles sont la Fréquence Orgasmique qui a créé l’Univers…

Et toujours, en elles, Elles portent et brandissent l’œuf d’Or, éblouissant de Beauté, hypnotisant de Lumière, jouissant d’Eclat, ruisselant de Vibrance, porteur du Nectar des Femmes…

Profondément et sensuellement incarnées, leurs Peaux se font tour à tour écailles du Serpent ou plumes de Paon… Elles rugissent aussi beau qu’elles caressent, cajolent et nourrissent. Elles sont la Rage Sacrée autant que l’Amour Inconditionnel et la Douceur de Vivre. Elles sont les Mères du Monde, Initiatrices et Libératrices.

Toi, Fille des Vierges Noires, Femme Primordiale qui peut tout transmuter, sors de Terre, et lève-Toi. Il est temps d’être pleinement perçue, et de brandir haut et fier l’œuf d’Or qui enfante l’Extase dans le Monde. Alors, grandis-toi, respire en grand, chaloupe tes pas et ondule ta Voix. Laisse la Fréquence Orgasmique de l’Œuf inonder ta Peau, couler dans ta Gorge, gorger ta poitrine et fertiliser ton Ventre de Reine.

Et lève-toi.

Laisse le Soleil caresser ta Peau d’Obsidienne et le Vent épandre la poudre d’Or de ton Corps… Offre ton Orgasme au Monde, debout, droite, ondulante, vibrante… Désormais pleinement vivante.

Car le Moment est Venu.

Les Vierges Noires sortent de Terre et dansent au Soleil.

Et plus rien ne sera jamais pareil.

Avec mon Amour primordial,

par Elodie Mas Psangana

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans Culture, Dance, Féminin Sacré, Humeur, lutte, MeWe, Multiple, Non classé, Poésie, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s