Les Porteurs de Cibles – Le Courrier

Bonjour,

Merci pour cette interview et ses contenus. Pour la parole de gens comme Branco ou/et Dufresne et les autres de Tarnac et d’Action Directe, RAF, JRA, BR, Pier Paolo Pasolini en leur temps qui contribuent à ce que l’esprit souffle encore en nos Coeurs constructifs et en nos mains réalisatrices.


Il reste beaucoup d’enseignements et de transmissions à opérer pour que l’intention fleurisse aux sens de la « conclusion » de Francis Rouland et autres commentateurs. Commentaires et même analyse de Branco qui fontt référence à des notions d’ancrages quasiment génétiques de le reproduction dégénérescente tant des élites que de nos comportements et pensées…


En ce sens et pour éclairage, oui, il y est fait référence, on trouve dans les racines de ce mal, de ces maux endémiques(sic) l’émergence des capitalismes, de par certes, l’invention de la machine à vapeur mais aussi (et presque surtout) dans l’évolution de l’esclavage dont les tenants de ce lucratif marché sont les mêmes qui ont financé l’industrialisation de tout ce qui pouvait et qui peut encore l’être…

Poussant le cynisme à abolir l’esclavage pour l’adapter et faire en sorte que les esclaves devenus salariés contribuent eux mêmes, de manière à ce qu’ils financent eux-mêmes leurs conditions de vie serviles (logement, nourriture, transports, culture, santé, éducation, etc.) de manière si bien organisée que la servitude volontaire ne profite qu’aux mêmes et qu’à une poignée, les mêmes que celles et ceux qui détenaient le marché aux esclaves, eux qui l’ont transformé et qui financent et ont financé toutes les industries que l’on connait aujourd’hui. Dès lors comment lutter…?


Sinon effectivement à retourner la table.


À propos de ce qui concerne l’installation de spiritualité, il est quand même bon d’en revenir aux origines, origines de l’humanité, origines des civilisations pour observer et comprendre, puisque l’essentiel des savoirs est détruit… Notre société, nos sociétés vivent quand même de manière organisée sur des modèles pyramidaux, avec un sommet et une base, Toutes les civilisations actuelles dictatures et/ou démocraties, monarchies vivent et agissent sur un modèle unique qui est celui de différentes formes de pouvoirs centralisés sur le modèle du « droit divin », d’un Dieu Unique et de genre masculin dans tous les cas…

Si l’on s’intéresse un minimum à l’origine de ce genre de modèle, on trouve la fable de l’invention des fameux livres, et des grandes croyances/religions avec ce constant modèle du Dieu masculin et masculiniste, qui concentre tous les pouvoirs, Pouvoirs de différentes apparences fallacieuses toujours émanant d’un même pouvoir divin, ou/et toujours invisible, absolu puisque invisible, impalpable…, imaginaire; La main invisible, comble du cynisme!


Ces fondements dont les origines remontent aux émergences des Sociétés antiques, aux origines de l’organisation des premières sociétés humaines. C’est là, que l’on commence à récupérer les pratiques humaines populaires issues du néolithique pour commencer à créer les premières déesses, qui se transformeront progressivement en déesses et dieux pour en terminer dans l’Antiquité par l’invention des Dieux Uniques, tous masculins et des premiers bouquins de légendes qui sont créées de toutes pièces par les principaux empires déclinants: occidentaux, asiatiques, etc.


Il suffit de s’intéresser à la Première croisade organisée par la seule Eglise contre un peuple occidental pour voir que à défaut d
avoir pu éradiquer un mode de pensée par génocide, il sera mis en place une première Inquisition, puis une deuxième puis exporter ensuite ces inquisitions modélisées sur tous les continents pour tenter d’expurger de la pensée humaine toute idée qui pourrait aller à l’encontre d’un modèle de pensée et des modes de vies hors d’un système religieux de droit divin…
, avec le succès exemplaire que l’on connait.


Le travail a été fait et depuis, l’idée fait son chemin…
Ce que souligne Branco dans son son idée de purge, oui, c’est cela, comme dans la révolution avortée de 2018-2020, comme aussi dans cette lutte engagée par les Femmes contre ce système ultraviolent du patriarcat et de la domination masculine et donc divine…, Ce que cela met en évidence, oui, c’est que cela pose clairement une cible sur chacun-e de Nous, et le système est réellement très solide par ce tour de force de nous ériger ainsi en cibles,


Pour rappel et encore de nos jours, chaque commémoration de la construction de l’Europe (traités, etc.) se déroule au Vatican, à Rome, sous l’égide du Pape, lors d’une cérémonie à laquelle assistent 100% des dirigeants européens et au cours de laquelle le Pape prend la Parole (sainte-sic) devant ces femmes et ses hommes réuni-e-s qui lui font allégeance. Pas un ne manque ce jour-là à l’appel! Amen!

Ecrit en commentaire en écho à cet article: Juan Branco : “Il y a encore la possibilité d’une guerre civile dans ce pays”

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Enerfé, Humeur, lutte, MeWe, Rézos, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

16 commentaires pour Les Porteurs de Cibles – Le Courrier

  1. Filimages dit :

    Excellent, ton poisson d’avril ! 😀
    Non, pas la tête, je plaisante.
    Je vais me chercher une grotte au fin fond d’un forêt vierge inconnue pour échapper à toute forme de société. Je ferai quand même venir des artisans pour m’installer l’eau courante, le chauffage, l’électricité et le réseau pour continuer à bloguer/blaguer. C’est bien beau la révolution mais j’aime bien mon petit confort bourgeois.

    Aimé par 2 personnes

  2. etoile31 dit :

    Effectivement il reste de gros investissements à faire pour aller sur Mars passer Pâques…
    D’autant que ce sont les plus kons qui vont s’y précipiter…
    Fô réfléchir…
    Mais tu sais, on se passe très bien d’eau courante, d’électricité et de réseau, ainsi que de chauffage…
    Mais le système est effectivement bien fait…

    Je suis quand même tombé de l’armoire le jour où j’ai appris que c’est pour une raison de profit purement économique que l’esclavage à être transformé en prolétariat de masse car les grands industriels et propriétaires en avaient assez de payer à bouffer et payer le gîte aux esclaves… ils se sont dit qu’un business intéressant pouvait voir le jour en donnant des miettes de leurs profits aux esclaves pour les saigner davantage encore… et construire un monde d’après (Tiens! Tiens!) avec des loisirs pour les esclaves et de nouveaux supplices: emprunts, addictions, consommations, contrôle social, etc.,

    Puis longtemps après, Marx est arrivé et a commencé à faire des dessins sur du papier…, financé par un capitaine d’industrie en personne…

    La sophistication du cynisme, c’est quelque chose!!!

    J'aime

  3. gemssa dit :

    Et oui, tout ça, hélas, est vrai.
    Pour avoir combattu toute ma vie de salarié, dans la rue,
    les fondamentaux du respect de l’humain, pour résumer qu’à ça…
    Je n ‘y crois plus, qu’elle est la solution ? J’en sais plus rien.
    Je pensais que la révolution des gilets jaunes, allait faire peut-être basculer quelque chose,
    ou au moins, faire prendre conscience de certaines choses…avant de partir en eau de boudin…
    On s’aperçoit que là aussi, les leaders s’y mettent pour tirer les couvertures à soi.
    Bref.
    Comment tu fais, Henri, pour mettre et penser à mettre sur un tel sujet,
    (je parle de la première et dernière image),
    des illustrations aussi « déroutantes »?
    Le Shunga (j’adore, comme quoi, il faut se nettoyer avant ou après, c’est selon comment on interprète…),
    et les pensées de Neige, pas si Blanche que ça.
    J’adore !
    Mais , c’est vrai, c’est le printemps.

    Aimé par 1 personne

    • etoile31 dit :

      Les leaders et les partis ont tendance à disparaître et de vrais tarés prennent la place vacante de type Macron, Erdogan, Trump, Johnson, etc. Mais il semble qu’un mouvement de fond très destructeur des fondements de ce système, dont ce phénomène de pandémie contribue à faire vaciller ces piliers dérisoires faute de possibilité de s’y prendre autrement, la Nature, notre Nature humaine est d’une puissance inouïe, qui ne se résument pas à des modes de vies organisées, ni à ce genre de foutaises comme nous les subissons, avec un corollaire de violences dont ici, dans nos pays nous n’avons qu’une vague idée déformé en plus par le même système organisé.
      Les migrants sont pétris de cette puissance à fuir l’ineffable. J’ai souvent entendu parler de « Princes » et de « Reines » par la bouche des personnes qui les aient et les accompagnent dans leurs périples…. et il yvac aussi toute l’énergie de ces enfants de par le monde que l’on torture et que l’on supplicie pour satisfaire nos besoins de Merde… dans même parler des armes françaises et autres démocraties qui sèment et répandent viols, pillages, génocides, maladies, souffrances dont nous n’avons même pas idée….
      Cela n’empêche absolument pas de vivre, ni de jouir de vivre et d’être lucide sur ce qui nous est omise de vivre par une poignée qui pense que c’est le seul système possible…
      On voit effectivement le résultat de ce que produit ce meilleur monde possible…

      J’ai découvert le travail de cet artiste et tu m’apprends qu’il s’agit de « Shunga » même si j’avais fait le lien lointain avec les arts plus vulgaires du manga, au vu de la qualité des œuvres, disons que là on se repêché d’abattage de l’art de l’estampe dont j’aime voir les expositions au Musée Guimet à Paris, àl’occasion… comme celle-là, vu en 2016 au titre évocateur, chroniqué par une blogueuse familière que j’aime bien…
      https://leschroniquesculturelles.com/2016/07/30/miroir-du-desir-images-de-femmes-dans-lestampe-japonaise-au-musee-guimet/

      J'aime

      • gemssa dit :

        Mon avis, est que nous sommes arrivés dans un Monde de soumis.
        Tous ces dirigeants de cet Univers savent désarmorcer les plus grande manifs.
        Je doute par exemple, des casseurs de vitrines, chez nous,
        des leaders syndicaux, politiques, etc….
        Pourtant à l’origine, les revendications sont toutes sincères: la misère, le racisme, etc…
        le peuple est nombreux, et pourtant…on ne peut rien contre le capitalisme…

        Pour le Shunga, je n’affirme rien. Non, j’avais lu que l’art érotique asiatique, représentait souvent des scènes de sexe, avec la particularité que les attributs de l’homme étaient souvent gigantesques. Et là de voir un cheval….Avoue qu’on ne fait pas mieux, et oui, l’étalon…
        Alors est-ce une volonté de la femme ou de l’homme, en Asie, d’avoir un phallus géant, ça je ne saurais le dire…..

        Aimé par 1 personne

        • Johanne dit :

          L’érotisme dans la culture asiatique a longtemps fait partie du quotidien.
          Concernant les Shunga (Japon) le moyen d’érotiser quelque chose de quotidien a été de démultiplier les proportions génitales des hommes comme des femmes.

          Concernant les estampes qu’Henri a mis dans son article, il me semble que celles-ci sont plus chinoise que japonaise, non ?

          Aimé par 2 personnes

          • etoile31 dit :

            L’érotisme dans toutes les cultures est relié à la sexualité et selon effectivement les histoires propres à chaque époque et civilisations est totalement inscrit en chacun-e de Nous, autant par ce que chacun-e émet que par ce que chacun-e reçoit de l’environnement dans lequel nous nous trouvons ici et maintenant.. Mais il est un fait que certaines sociétés font de la sexualité un tabou, et construisent autour de la sexualité des interdits et des morales plutôt que des enseignements et des libertés…

            L’artiste en question est bien japonais et dans la plus pure tradition de l’estampe japonaise : Kobayashi Eitaku (à vos souhaits!!!)

            Aimé par 2 personnes

          • gemssa dit :

            @ Johanne.
            Oui, effectivement, les « Shunga » sont d’origine chinoise, mais ont été développées (je ne sais pas pourquoi, je les féminise, mais, c’est plus joli) par les japonais, il me semble.
            C’est dans l’article de mon blog.
            C’est ce que j’ai lu.
            https://www.oviry.fr/lart-shunga-18/

            Aimé par 2 personnes

        • etoile31 dit :

          Il faut être volontairement aveugle et sourd pour être et devenir muet face à cette société qui nous est vendue (au sens propre du terme et comme on nous vend « le reste ») comme la seule possible, au point d’en devenir muet et impuissant! Les tenants de ce système ont mis en place un système très élaboré qui découle de sa création par le fait d’un ordre invisible et divin, un système pyramidal qui ne profite qu’à une poignée d’Êtres qui s’arrogent de droit divin, de vie et de mort. Et effectivement le fait des guerres et de l’usage de la torture de la prison et de la violence d’état en sont les illustrations.

          Nous en sommes rendus à un point où la sophistication fait que la planète est totalement sous contrôle de cette poignée d’individus (des familles-gangs comme à une époque moins mondialisée et encore non aboutie Émile Zola identifiait 100 familles). Cette sophistication permet un contrôle absolu de tous nos faits, gestes et pensées… Nous restons cela dit porteur de cette histoire génétique de nos origines depuis la Cellule Souche, mais ce n’est plus qu’une question d’années, pour que cette relation cellulaire à nos origines profondes soit progressivement déconnectée génétiquement. Des auteurs visionnaires loin d’imaginer à quel point la réalité a déjà dépassé la fiction ont fort bien décrit de telles situations… ils ont écrit cela dans des périodes où ils se trouvaient stigmatisés, soit de drogués, soit de communistes, Ha Ha Ha!

          À propos de cette image du Cheval, j’aime beaucoup comment elle se rapproche d’une oeuvre d’un artiste que j’adore et que l’on retrouve souvent dans les illustrations de mes articles… comme cette oeuvre dans laquelle on retrouve le cheval et la Femme (et la b***!): https://photos.app.goo.gl/BBrec8nbpYuAR9cw9
          L’artiste est : Joël-Peter Witkin: https://photos.app.goo.gl/SNihZJqSYqLahBLx5

          Oui, le Phallus reste une représentation qui traverses civilisations et âges, des menhirs jusqu’aux Tours de Dubaï et de Sans Francisco….

          J'aime

  4. gemssa dit :

    Et oui, ils ne sont qu’une poignée (Emile n’avait pas internet à l’époque, et je crois qu’ils sont plus d’une centaine.)
    Mais ces pouvoirs de M… ont la main mise sur les peuples, depuis des lustres.
    La Révolution, je l’attend. Pour l’instant les rues sont vides, et n’ont pas finies de l’être.
    Révolution, il y a eu, (1789), ils ont réussi à scuber (bravo à eux, aux prix de je ne sais combien de vies et d’atrocités) un pouvoir, les royalistes…pour se retrouver avec d’autres rois, au final.
    Bref.
    Pas fan de Witkin, surtout la deuxième planche. Froid dans le dos.
    Pour le reste, « le côté animal », je sais que ça existe. Si certaines femmes aiment ça… ça me donne des complexes….

    Aimé par 2 personnes

    • etoile31 dit :

      Ce qu’il y a eu de révolutionnaire dans la révolution, décapiter les salopards de la monarchie, la Commune de Paris, la révolte des ouvriers des ateliers, les émeutes de la faim, la révolte des artisans, etc. Toute cette dynamique a été récupérée par une bourgeoisie qui a alors succédé à la monarchie absolue en transformant juste la forme des pouvoirs qu’ils se sont attribués et répartis sur les bases du Tiers-état qui s’est juste transformé (les Versaillais)pour devenir ce que l’on connait aujourd’hui en pire! Avec cette même populace de consommateurs molasses et soumis, serviles. Le truc, c’est que lorsque les mobilisations sont dans la rue, il y a effectivement beaucoup de spectateurs (derrière les écrans) et forcément ce sont ceux qui se battent et agissent qui prennent les balles…et vont en taule! Puisqu’ils se retrouvent… seuls,

      Oui, Witkin, il aime la chair à vif, comme Rembrandt, Soutine et Bacon, des artistes qui eux aussi ont exploré ce genre en peinture…: https://photos.app.goo.gl/ak9ZvQsMefDcXMJC6 Côté pratiques sexuelles, la zoophilie, c’est un peu comme la scatologie, tu vois…. me concernant, ou encore le sado-masochisme…, non merci!

      Aimé par 2 personnes

      • gemssa dit :

        Nous sommes d’accord, Henri.
        C’est toujours le peuple qui se bat, et qu’on remercie, après,
        à grand coup de bottes.
        D’ailleurs, il y a qu’à voir les campagnes des élections.
        C’est le seul moment, où ces mardis-gras prononcent ce mot.
         » J’ai besoin de vous, LE PEUPLE ! »
        Pour mettre le bulletin dans l’urne.
        Et après ….

        Aimé par 1 personne

  5. Et encore une fois tu m’as surpris avec de superbes photos. Merci. C’est merveilleux !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s