Les saisons

J’ai retrouvé ce Billet enfoui dans le dossier des brouillons….

Alors, comme il ne comportait aucun texte, ben on va y ajouter kekchose! Pour accompagner ces fabuleuses images§

C’est amusant la vie d’un blog aussi ancien que celui là, dans le temps!

Bon, le titre c’est « Les saisons », on (je) va bien trouver un truc, Hein!

Alors partons du fait de l’Automne!

Tè! J’ai trouvé!

(…)

II

Je crois en toi ! je crois en toi ! Divine mère,
Aphrodite marine ! – Oh ! la route est amère
Depuis que l’autre Dieu nous attelle à sa croix ;
Chair, Marbre, Fleur, Vénus, c’est en toi que je crois !
– Oui, l’Homme est triste et laid, triste sous le ciel vaste.
Il a des vêtements, parce qu’il n’est plus chaste,
Parce qu’il a sali son fier buste de dieu,
Et qu’il a rabougri, comme une idole au feu,
Son cors Olympien aux servitudes sales !
Oui, même après la mort, dans les squelettes pâles
Il veut vivre, insultant la première beauté !
– Et l’Idole où tu mis tant de virginité,
Où tu divinisas notre argile, la Femme,
Afin que l’Homme pût éclairer sa pauvre âme
Et monter lentement, dans un immense amour,
De la prison terrestre à la beauté du jour,
La Femme ne sait plus même être courtisane !
– C’est une bonne farce ! et le monde ricane
Au nom doux et sacré de la grande Vénus !

(…)

29 avril 1870

Arthur Rimbaud, Soleil et Chair-Cahier de Douai

Publié dans Humeur | Tagué , , , , , , , | 24 commentaires

Guy de Maupassant

Désirs

Le rêve pour les uns serait d’avoir des ailes,
De monter dans l’espace en poussant de grands cris,
De prendre entre leurs doigts les souples hirondelles,
Et de se perdre, au soir, dans les cieux assombris.

petals-e-book-updated-011

D’autres voudraient pouvoir écraser des poitrines
En refermant dessus leurs deux bras écartés ;
Et, sans ployer des reins, les prenant aux narines,
Arrêter d’un seul coup les chevaux emportés.
petals-e-book-updated-015_orig
Moi ; ce que j’aimerais, c’est la beauté charnelle :
Je voudrais être beau comme les anciens dieux,
Et qu’il restât aux coeurs une flamme éternelle
Au lointain souvenir de mon corps radieux.
tumblr_ot2qwkyWb61s4ucyho1_540
Je voudrais que pour moi nulle ne restât sage,
Choisir l’une aujourd’hui, prendre l’autre demain ;
Car j’aimerais cueillir l’amour sur mon passage,
Comme on cueille des fruits en étendant la main.
Фотограф Stephen Perry
Ils ont, en y mordant, des saveurs différentes ;
Ces arômes divers nous les rendent plus doux.
J’aimerais promener mes caresses errantes
Des fronts en cheveux noirs aux fronts en cheveux roux.
petals-e-book-updated-053_orig
J’adorerais surtout les rencontres des rues,
Ces ardeurs de la chair que déchaîne un regard,
Les conquêtes d’une heure aussitôt disparues,
Les baisers échangés au seul gré du hasard.
petals-e-book-updated-013_orig
Je voudrais au matin voir s’éveiller la brune
Qui vous tient étranglé dans l’étau de ses bras ;
Et, le soir, écouter le mot que dit tout bas
La blonde dont le front s’argente au clair de lune.
imagesz
Puis, sans un trouble au coeur, sans un regret mordant,
Partir d’un pied léger vers une autre chimère.
– Il faut dans ces fruits-là ne mettre que la dent :
On trouverait au fond une saveur amère.

index

Guy de Maupassant

Illustrations: 9,11,13,51: Nick Karras 

Publié dans Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

La Peau, l’Âme,

TOUT LE MONDE PEUT ME TOUCHER LA PEAU, MAIS ME CARESSER L’AME, C’EST RARE

Caresser l’âme, c’est séduire avec les mots pour allumer des émotions insoupçonnées.Le bon artisan de l’amour sincère sait qu’il n’y a pas de plus grande attraction entre deux esprits qui se trouvent et qui se découvrent au-delà de la peau et des sentiments, car caresser l’âme, c’est renaître en l’autre sans arrêter d’être soi-même.

Quand on y pense, les authentiques unions mentales avec quelqu’un sont très rares.

Il s’agit d’une relation qui, au-delà de l’étape de la séduction, n’est à peine basée sur le physique mais sur une harmonie des goûts, des plaisirs, des connaissances et des complicités, qui offrent des moments merveilleux et inoubliables.

Tant que vous n’aurez pas vidé votre âme de rancœurs, de peurs et d’incertitudes, vous ne vous ne permettrez à personne de la caresser, de la protéger, et d’en prendre soin comme elle le mérite.

Dans la magnifique langue indigène mexicaine, nommée nahuatl, caresser l’âme se traduit par le mot «apapachar» qui signifie «cajoler».

C’est sans aucun doute un art exceptionnel que nous devrions tous pratiquer avec nos êtres chers, car on y trouve le respect, la reconnaissance et cet amour qui transcende la peau et les sens…

Nous vous invitons à réfléchir à cela.

L’amour ne se trouve pas dans le cœur, l’amour habite dans notre esprit et dans notre âme

L’acte de «cajoler», de caresser l’âme de quelqu’un d’autre ne provient pas du cœur.

Même si l’image de l’amour est toujours liée traditionnellement à cet organe, ce sentiment est plutôt situé dans le cerveau, où survient cette danse chimique, chaotique et fascinante qui détermine nombre de nos sensations.

Nous savons que la passion et l’amour dans sa version la plus euphorique sont régies par une association subtile de neuro-transmetteurs comme la dopamine, la noradrénaline et la sérotonine.

Mais… Que se passe-t-il quand ce que nous ressentons est avant tout une «union mentale», une fascination qui va au-delà de la peau ou du physique ?

Le côté logique de l’amour

Tout n’est pas chaotique dans les relations affectives. Le cortex cérébral héberge les processus les «plus logiques», c’est-à-dire la perception, la conscience, le jugement, le raisonnement plus équilibré…

* Dans cette partie extérieure de notre cerveau, formée par des réseaux neuronaux très complexes, nous avons une sorte de gouvernail.

* C’est là que se mènent les processus d’évaluation qui, par exemple, nous disent si quelqu’un en vaut la peine ou non.

Ils nous permettent aussi de jouir de connexions mentales qui font s’emboîter toutes les informations qui arrivent dans notre monde.

Le système limbique et la magie des émotions

Si la partie la plus extérieure de notre cerveau se charge des tâches les plus logiques ou de la résolution des problèmes, dans sa zone la plus profonde, se cache une structure aussi magique que spéciale : le système limbique.

* Cette région cérébrale est stimulée lorsqu’on ressent du plaisir grâce à cette énergie, aux conversations agréables avec la personne aimée, aux connaissances que nous acquerrons, aux découvertes, à l’humour et à la tendresse que l’on nous offre par les mots.

* À chaque acte positif, le système limbique nous offre ces neurotransmetteurs chargés du plaisir et du bien-être, générant la magie de l’attraction.

L’intelligence séduit aussi

L’anthropologue et experte en relations affectives Helen Fisher nous indique que la science ne peut expliquer exactement ce qui fait que nous sommes attirés par certaines personnes et pas par d’autres.

Nous tombons amoureux des personnes qui sont proches de nous, mais parfois, des facteurs comme le mystère ou l’intelligence sont aussi des éléments au fort pouvoir d’attraction.

Selon un travail publié dans la revue Intelligence.com, l’attraction par l’intelligence a tendance à être très fréquente et surtout chez les femmes.

De fait, certaines personnes préfèrent un conjoint doté d’une grande intelligence plutôt qu’un physique attirant.

* L’intelligence est perçue comme quelque chose de durable. C’est-à-dire que cette union exceptionnelle où les émotions s’harmonisent avec la sagesse, avec le sens de l’humour, avec des dialogues réguliers et enrichissants, donne une plus grande satisfaction.

* Ceux qui disent se sentir plus attirés par «l’intérieur» que par «l’extérieur» cherchent surtout cette connexion mentale où le défi, la découverte et le plaisir d’écouter l’autre penser les satisfait et les fait se sentir unique.

Pour conclure, l’intelligence peut être un composant très séducteur, bien sûr, mais cela ne garantit pas une relation stable et heureuse.

Pour caresser l’âme de l’être aimé, tout esprit brillant doit être accompagné de la délicatesse de la sagesse émotionnelle.

Aimer quelqu’un avec noblesse, c’est aussi savoir dénuder son âme avec humilité pour se retrouver dans les recoins les plus obscurs de soi-même, pour mieux se connaître, pour “cajoler» et se découvrir avec l’autre et construire également, l’espace du couple.

C’est une aventure merveilleuse qui vaut la peine d’être vécue.

Je veux des mots sincères qui me caressent l’âme, des yeux nobles où pouvoir me refléter et un cœur fort pour lequel lutter et qui souhaite aussi lutter pour moi.

 

Henri

1495780376243_Sign

 

Publié dans G+, Humeur, Non classé | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | 4 commentaires

Leur Lait, Notre Mort,

e9bde129e311f9468cb58e451120a6cd

Et surtout les multinationales qui agissent dans le domaine de l’industrie pétrolière qui sont rigoureusement les mêmes qui agissent dans le domaine du médicament et de l’agroalimentaire.

tumblr_n2ig5fllxd1qhy7g3o1_500

Aujourd’hui Danone vient d’acquérir le dernier industriel d’Amérique du Nord qui produisait du lait d’origine animale.

tumblr_o1cjecf3jc1qboeyio1_540

En effet, le lait que nous buvons aujourd’hui est essentiellement du lait de fabrication industrielle qui n’a plus rien à voir avec le lait des vaches/chèvres, etc.

tumblr_o4gs35Qlak1rvvhpuo1_500

Les multinationales n’ont absolument plus aucun intérêt économique à ce que nous consommions des produits d’origines naturelles, bien trop coûteux et qui nécessitent qu travail humain salarié.

tumblr_oea4rsjou11s5ithto1_400

Les multinationales n’ont strictement rien à voir avec l’espèce humaine

1146861_tianjin-veolia-traitera-1100-tonnes-deau-contaminee-web-tete-021274789309_660x439p

Publié dans Enerfé, Enerfé, G+ | Tagué , , , , , , , , | 15 commentaires

Le Connard!

Alors ainsi ce grand Connard de Luc Ferry se prend pour BHL!

C’est bon ça, il se définit lui-même comme un vieux con!

Même pas besoin de lui venir en aide…,

Mieux que BHL vous dis-je!

Un vrai gros gros connard, mais que fait Noël Godin!

Et dire que le terrorisme s’en prend à des innocents alors qu’il y a de vraies bonnes cibles…..

Capture

http://www.lci.fr/politique/video-luc-ferry-s-explique-apres-son-tweet-sur-philippe-poutou-ce-n-est-pas-en-etant-impoli-que-l-on-represente-la-classe-ouvriere-2044253.html

Publié dans Enerfé, Enerfé, G+ | Tagué , , , , , , , , | 2 commentaires

Il va pleuvoir…

La pluie

La pluie fine a mouillé toutes choses, très doucement, et en silence.

Il pleut encore un peu.

Je vais sortir sous les arbres.

Pieds nus, pour ne pas tâcher mes chaussures.

 tumblr_ok2td3KJBp1vkeazao1_540

La pluie au printemps est délicieuse.

Les branches chargées de fleurs mouillées ont un parfum qui m’étourdit.

On voit briller au soleil la peau délicate des écorces.

 tumblr_omi0yf3DH51vkeazao1_540

Hélas ! que de fleurs sur la terre !

Ayez pitié des fleurs tombées.

Il ne faut pas les balayer et les mêler dans la boue ; mais les conserver aux abeilles.

 tumblr_omex4tIgP31vkeazao1_540

Les scarabées et les limaces traversent le chemin entre les flaques d’eau ;

je ne veux pas marcher sur eux,

ni effrayer ce lézard doré qui s’étire et cligne des paupières.

 14-28-21-giphy

La Pluie, Pierre Louÿs

 

Publié dans Dance, G+ | Tagué , , , , , , , | 2 commentaires

Montessori

tumblr_o32906kceh1rnbnuro1_500

J’ai pour ma part été exclu du système scolaire ordinaire très jeune…..

Il se trouve qu’enfant, très tôt et de manière totalement spontanée je me suis immergé dans la lecture, dans les lectures, foisonnantes d’ailleurs de mon époque à moi: BD, collection j’ai lu, Collections poche, la Noire, etc., etc. beaucoup de ces lectures, notamment la BD se trouvaient essentiellement sur abonnements et étaient considérées immorales, subversives, transgressives….

gun

Pour reprendre la citation de la photo, j’ai survécu en m’adaptant mais tant du côté familial (famille nombreuse de l’époque) que du côté éducatif, je n’ai eu que de freins, barrières et rejets… Seul le scoutisme peut-être m’a ouvert à d’autres horizons, du coup, j’ai préféré les fossés, les ravins, les buissons, les chemins de traverses, les ruisseaux, les bords de la rivière, le grand air,  diverses formes et fonds de luttes-d’incivilités, d’actes, d’engagements, etc. La vie sauvage, quoi, Le Rock aussi m’a beaucoup apporté…..

Source de ce billet : https://plus.google.com/+ClotildeH%C3%A9lianthe/posts/j9FAYZ79W92

Un peu de Musique, Street Fighting Man

Publié dans G+, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires