Court C.-Jour….

goodmorning-41xupkx5d-145522-530-399

Mon Désir pour Vous est Générateur…..

Mon Corps reçoit,

tout ce qui se passe en Vous…..

d’émois,

de Nous…

Ce matin, C. subit une petite intervention,

Je pense fort à Elle,

Samedi prochain,

j’emplirai son Ventre,

sa Gorge,

de Semence…..

181120095556

Voilà,

Tout s’est bien passé, C. est de retour à la maison,

c’est OK……

J’ai pleuré à son message lorsqu’elle s’est réveillée……

Ouf!

Photo0743

Publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, G+, Humeur, Multiple, Rézos, Textos | Tagué , , , , , , | Laisser un commentaire

Cypris

Digimax A50 / KENOX Q2

Eloge de l’amour

« La douceur de l’amour surpasse toutes choses,

Croyez-m’en, moi, Nossis. Le miel a moins de prix.

Celle qui n’a pas eu le baiser de Cypris

Ne sait pas distinguer quelles fleurs sont les roses. »

Anthologie Palatine. V, 170

LeBaiser_AlainGagnon_510px

Publié dans Culture, Dance, Féminin Sacré, G+, Humeur, Multiple, Non classé, Rézos | Tagué , , , , | Laisser un commentaire

La Forge et Vénus

sandro-botticelli-vc3a9nus-et-mars-c-1483-tempera-sur-bois-69-x-1735-cm-londres-national-gallery
Ô Reine du Temps de L’Amour,

Chère et Tendre Amour,

Trésor Infinie,

Ô Vénus parmi les Hommes,
Grosse émotion rétrospective à ce que tu viens de me dire à propos de Vénus et de Vulcain et de ma blessure au tendon d’Achille avec cette hache dans mon enfance….. il se trouve qu’à la période où je me suis ainsi blessé et auto-mutilé, j’étais plongé dans la lecture des grandes légendes et tragédies grecques… l’Iliade et l’Odyssée, la guerre de Troie etc., etc.
Toutes ces histoires en résumé, fondatrices des représentations, guerrières pour l’essentiel, de nos civilisations actuelles et de nos cultures à travers des ouvrages qui étaient très présent dans ma famille: des livres d’études de mes sœurs, des livres dont se nourrissaient également mes parents…
tumblr_md39uxmdz81rr1ivdo1_500
De ces histoires légendaires, mythiques guerrières et sauvages dans lesquelles la nature est très présente, je complétais toutes ces lectures avec des d’ouvrages illustrés que je récupérais dans des bibliothèques et librairies où je passais et aussi chez des copains…
ainsi mon esprit s’est  nourri de toutes ces légendes, de toutes ces images de la mythologie,  des territoires et Dimensions Antiques autant que ceux de l’imaginaire dans lesquels la Nature et les éléments sont toujours très présents…
J’ai eu un choc très profond le jour où je me suis retrouvé en Grèce, seul et au milieu de ces sites et de cette Nature où sont venus prendre vie tous ces événements enregistrés dans ma mémoire… un exemple du don des Dieux,  je me suis retrouvé par exemple seul et  un matin au lever du Soleil dans le théâtre d’Épidaure, seul aussi à Delphes sur cet immense site là où La Pythie délivrait ses oracles…
tumblr_mrzbsq2QA81qbj8vlo1_500
Merci Ma-Dame pour avoir régénéré ce lien à cette mémoire ancienne, et à ces merveilleux livres dont a présent les images me reviennent.. Je crois en avoir conservé quelques uns… Je te montrerai,
Incroyables liens entre ce passé commun et cette synchronicité Vénus-Vulcain!!!
Je t’aime Ma-Dame,  je t’aime,

Ton

Henri
La Pythie:
220px-John_Collier_-_Priestess_of_Delphi_-_Google_Art_Project
Épidaure:
The_great_theater_of_Epidaurus,_designed_by_Polykleitos_the_Younger_in_the_4th_century_BC,_Sanctuary_of_Asklepeios_at_Epidaurus,_Greece_(14015010416)
Delphes:
280px-Delphi_Composite
Temple de la Pythie:
Screenshot_20181223-120520_Gallery
Publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, G+, Multiple, Non classé, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

X-Tine O. – Dialogue

tumblr_ndfaakXHQZ1qdxn3oo1_1280

* Ne communiquez jamais votre mot de passe ou votre numéro de carte bancaire dans une conversation sur messagerie instantanée.

*

(F)henri (F) dit :

Bonjour Madame

Madame dit :

Bonjour Henri….

Madame dit :

Comment allez vous ?

(F)henri (F) dit :

Je vais bien, merci Madame……..

(F)henri (F) dit :

et vous-même….?

Madame dit :

je viens de faire mon Nespresso…j’aime partager avec vous ce café….Je vais bien..un peu fatiguée..Je vais espacer les conversations avec Mon-Sieur…

(F)henri (F) dit :

vous avez échangé avec lui hier soir….?

Madame dit :

il ne se rend pas compte que je travaille je crois…..et il veux rester tard le soir

Madame dit :

oui on a échangé.

(F)henri (F) dit :

nous avons parlé, hier avec Mon-Sieur……..

Madame dit :

Ah dites moi

(F)henri (F) dit :

et il vous trouble, donc, c’est super…….

(F)henri (F) dit :

il vous prépare, semble-t’il…..

Madame dit :

dites m’en plus…

(F)henri (F) dit :

davanatage à quel sujet..?

75807382_p

Madame dit :

cette préparation, ce qu’il vous raconte…

(F)henri (F) dit :

il me parle d’un projet de rencontre……….

(F)henri (F) dit :

mais bien peu, sinon, qu’il me dit être prudent, par rapport à une rencontre………

Madame dit :

prudent…me considère t il comme dangeureuse….

Madame dit :

il est vrai que c’est beaucoup plu sfacile derrière un cran…

Madame dit :

on ne paut se cagher face à l’autre

(F)henri (F) dit :

c’est surtout, la déception, qui procure cette appréhension……..surtout lorsqu’elle a été vécue, et c’est bien son cas……….

(F)henri (F) dit :

mais il vit profondément les émotions que vous partagez……….vous l’inspirez, et il a envie d’enrichir, cette Relation

Madame dit :

oui il me l’a dit

Madame dit :

des deceptions j’en ai connu et je continue à aller de l’avant…..

Madame dit :

et cette rencontre si elle a lieu, se fera à deux ….j’en deviens presque secrète

(F)henri (F) dit :

mais voilà, il est confiant lui aussi, mais dans cet état d’esprit……….

(F)henri (F) dit :

restez secrète……….

(F)henri (F) dit :

Madame………

Madame dit :

il faut qu’il dépasse sa peur

(F)henri (F) dit :

vous me faites dur, là……….

75807413_p

Madame dit :

oui Henri…

(F)henri (F) dit :

à savoir que vous l’excitez ainsi……….

Madame dit :

Comment va votre amie ?

(F)henri (F) dit :

pour faire venir et jaillir sa Semence

Madame dit :

Oui c’est vrai qu’il aime nos jeux sensuels

(F)henri (F) dit :

elle va bien, privée d’internet plusieurs jours, elle a enrichi hasardeux hier soir m’a-t’elle dit………….

(F)henri (F) dit :

et j’aime que vous le fassiez dur, à l’extrême………….

Madame dit :

sait elle pour Mon-Sieur ?

(F)henri (F) dit :

elle le saura, oui; je vous le dirai…….

Madame dit :

ne lui dites rien s’il vous plait…..

Madame dit :

Henri….

Madame dit :

Vous savez tout ce qui me mène vers Vous

943e4012-2437-4a3a-ad6d-9dfffc17a527

(F)henri (F) dit :

elle sait, lorsque nous jouissons ensemble……….avec l’émotion qui est vécue….mais ne sait pas que c’est de vous qu’il s’agit

Madame dit :

je regarde souvent vos photos..j’aimerai tant voir ces lieux avec vous..sentir votre main s’égarer sous ma robe…..

Madame dit :

est-elle jalouse ?

(F)henri (F) dit :

nous sommes jaloux tous les deux……je vais ajouter, beaucoup de photos………bientôt……..

(F)henri (F) dit :

branlez-vous doucement, là

Madame dit :

oui Henri………………..

Madame dit :

je ne veux pas que Mon-Sieur sache nos matins délicieux…

(F)henri (F) dit :

branlez-vous de cette intimité……….

(F)henri (F) dit :

nous échangerons, aussi, dans la fureur de nos sens, tous les trois…

Madame dit :

j’échange avec Vous ce matin…….

Madame dit :

en cet antre humide de Vous

(F)henri (F) dit :

oui, je suis là, j’évoque les possibles, de ce mélange amoureux………

9903f576-f717-4a0b-b3fe-f744f60f9f31

Madame dit :

lentement les doigts sur cette chair fine

Madame dit :

dites m’en plus…….

Madame dit :

une douce excitation monte en moi

(F)henri (F) dit :

dialoguer ensemble, mutuellement offerts, à nos incendiaires plaisirs

Madame dit :

Vous êtes près de ma bouche…

Madame dit :

j’en salive….

Madame dit :

de ses doigts il m »écarte…se glisse entre mes cuisses qu’il lèche

(F)henri (F) dit :

oui, vous avez envie, de me prendre………

(F)henri (F) dit :

je vous fais patienter………..

Madame dit :

oui..de vous sentir gonfler sous ma langue

Madame dit :

dites moi…racontez moi ce moment……l’approche

(F)henri (F) dit :

pour regarder, votre visage, impatient, votre corps tout entier, parcouru, des frissons de l’attente

(F)henri (F) dit :

ma queue tendue, de Vous

Madame dit :

parlez moi de Lui

Madame dit :

vous êtes près de mon visage

(F)henri (F) dit :

que voudriez-vous savoir….?

(F)henri (F) dit :

oui, votre nez, dans mes parfums d’aines………

(F)henri (F) dit :

vos poignet liés, aux coins du lit…bras écartés……

Madame dit :

le voyez vous là entre mes jambes Henri dites moi

(F)henri (F) dit :

oui, je l’observe, laper vos lèvres…….lentement, rapidement, alternativement

(F)henri (F) dit :

ses mains parcourant l’intérieur de vos cuisses

Madame dit :

oh oui……

Madame dit :

retenant mes contractions…respirant vos Parfums d’intimité…..

Madame dit :

Votre queue là…ma bouche avide de Vous

Madame dit :

Sa langue devient plu spressante

(F)henri (F) dit :

ses maons jouant, des frissons parcourant votre peau, votre chair……ses doigts venant, à la rencontre de vos fesses

118913108

(F)henri (F) dit :

mes doigts, venant jouer de mon érection….avec votre visage…………

Madame dit :

ouverte , offerte…….

(F)henri (F) dit :

il insiste à présent sur votre clitoris…..

Madame dit :

quel delicieux vertige

Madame dit :

il sait cet endroit….

Madame dit :

il s’y attarde….

(F)henri (F) dit :

ses doigts venant cueillir les jus, de sa salive et de votre émoi, mélangés, qui coulent, entre vos fesses

Madame dit :

de gémissements…contractions retenues

(F)henri (F) dit :

Madame

Madame dit :

Oui …

(F)henri (F) dit :

ma queue, dure…….

Madame dit :

il vient à son tour prè sde moi……de mes seins..

Madame dit :

vous prenez sa place…votre queue doucement s’approche….

(F)henri (F) dit :

je vous regarde, agenouillé, au dessus de votre visage……..

(F)henri (F) dit :

evinant vote envie, votre désir d’être prise………le bassin, les hanches, ondulant

Madame dit :

douces ondes…..mes contractions sont d eplus ne plus fortes..il le sait…..mes eisn durcis…qu’il suce longtemps……

Madame dit :

mes yeux dans les votres

Madame dit :

vous attendant…

Madame dit :

ondulante comme un doux appel…..

Madame dit :

votre queue effleure mon antre

(F)henri (F) dit :

« bouffe-moi, maintenant »…….soufflai-je

Madame dit :

oui……..Henri………

(F)henri (F) dit :

préparez, cette queue, en l’enduisant largement

tumblr_mj0qvhh5fm1rq6vz1o1_500

Madame dit :

ma salive l’enveloppe…lubrifiée….durcie..;gonflée de désir…..

Madame dit :

ses doigts en moi…..préparent cet Antre à Vous

Madame dit :

le sang battant me stempes….

(F)henri (F) dit :

oui, jouez, madame,, de votre bouche, de votre langue, ma queue emplissant, cet antre chaud et doux

998fceb8-1ff2-4e8d-aaeb-0efde7af252e

Madame dit :

vous me savez…offerte….A vous accueillir

(F)henri (F) dit :

sa bouche sucant vos pointes de seins…..

Madame dit :

ma langue vous fait gémir….

Madame dit :

je m’ouvre tant sous ses doigts

Madame dit :

mes eins tendus…si durs…s alangue sur mes pointes, les titillant

(F)henri (F) dit :

oui, écartez-vous, davantage, offerte, écartée

Madame dit :

vous prenez mes chevilles les attachez…pour que je sois encore plus ouverte…..

Madame dit :

je vous sais ..là

Madame dit :

Votre queue lisse, dure merveilleuse….

Madame dit :

ses doigts quiitent mon antre…il les suce un à un…..

(F)henri (F) dit :

est énorme, de Vous

(F)henri (F) dit :

de mes reins, je me recule lentement, quittant votre bouche, qui se tend, pour me garder, ainsi en Vous

Madame dit :

je vous sens descendre….

(F)henri (F) dit :

je suis là, Madame

Madame dit :

vous voilà….entre mes jambes……

Madame dit :

dites moi ces délices…;

Madame dit :

mon ventre se tord

Madame dit :

de Vous

(F)henri (F) dit :

je défais les attaches de vos chevilles…parcourant vos pieds, de mon visage, vos chevilles, en remontant

tumblr_mwyv43wJ4L1swv68oo1_500

Madame dit :

un frisson me parcours…

Madame dit :

tandis qu esa queue approche de ma bouche….

Madame dit :

ses doigts…sur mes eins….

Madame dit :

je sens vos caresses merveilleuses

Madame dit :

mon antre vous attire

(F)henri (F) dit :

je vous regarde, deviner sa queue, vos yeux bandés……..

(F)henri (F) dit :

cherchant ses Parfums

Madame dit :

douce gourmandise….

Madame dit :

une perle glise sur meslèvres

(F)henri (F) dit :

ses doigts pincant toujours vos seins, les étirant doucement

Madame dit :

Vous entre mes jambes …dites moi votre excitation…

(F)henri (F) dit :

je soulève vos genoux, en les écartant

Madame dit :

oh oui………….;

(F)henri (F) dit :

me plaçant plus près, sexe tendu, comme un dard………..

Madame dit :

oui …Henri…..

*

* Madame a accepté de démarrer la webcam.

*

(F)henri (F) dit :

vos lèvres encore inondées, brillantes de jus……..

Madame dit :

prête à vousrecevoir………

(F)henri (F) dit :

mes mains s’emparent de vos chevilles, en les soulevant, légères, vers le haut….le sexe de Mon-Sieur, énorme, trouvant vos lèvres, jouant avec

0c318214-76f8-445f-ad9b-080454df1259

Madame dit :

mes contractions pour Vous sont merveilleuses puissantes

Madame dit :

son sexe joue…cherche..

(F)henri (F) dit :

je vous maintien fermement, approchant mon sexe, palpitant, contre la peau de vos cuisses, contre vos lèvres, jouant de vos gémissements étouffés

Madame dit :

il entredans ma bouche…;;;

Madame dit :

gémissant longuement…..

(F)henri (F) dit :

sa main vient dans vos cheveux………possessive

Madame dit :

Je sais votre sexe là….

Madame dit :

il s’enfonce dans ma gorge…….

(F)henri (F) dit :

mon sexe parcourt vos lèvres gorgées, gonflées……….

Madame dit :

vous m’ouvrez …

Madame dit :

offrete à vous….

(F)henri (F) dit :

vous vous faites doucement Notre………

Madame dit :

liberez moi……de mes contractions

Madame dit :

abandon merveilleux à vosu Deux

Madame dit :

Je me donne…..

(F)henri (F) dit :

de coups de reins réguliers et doux, je me frotte, de toute la longueur de mon sexe à vos lèvres, qui s’écartent

Madame dit :

humides elles vous attirent…..

Madame dit :

ses va et viens dans ma bouche me font gémir

(F)henri (F) dit :

mon sexe glisse……..

Madame dit :

ouii Henri

(F)henri (F) dit :

il est fort, gros, il vous pénètre, en vous forçant, maintenant votre visage……….

Madame dit :

mmmmmmm

Madame dit :

oui mon Ange

Madame dit :

et vous savez

Madame dit :

que je vous veux enmoi

Madame dit :

au plus profond

17309259_1149383305160483_1989646092017055902_n

(F)henri (F) dit :

j’aime ce que vous choisissez, de moi, etcomme vous me guidez

Madame dit :

glissez vous en moi Henri

(F)henri (F) dit :

la semence, vient, monte

(F)henri (F) dit :

au moment où vos parois me prennent

Madame dit :

montrez moi

Madame dit :

oh ouiii

Madame dit :

Henri

Madame dit :

mmmm

Madame dit :

delice

Madame dit :

branlez vous….

Madame dit :

emplissez moi de Vous

Madame dit :

delicieuse semence

(F)henri (F) dit :

Madame

Madame dit :

Trésor

(F)henri (F) dit :

transporté au plus intime……..

Madame dit :

au plu sprofond de moi

Madame dit :

de Nous

Madame dit :

Mon désir de Vous est immense

(F)henri (F) dit :

nous partageons cela…….

1676845a-e693-4f75-b8c2-f4c2d9ce39c8

Madame dit :

ouiHenri..en secret

(F)henri (F) dit :

je suis dans les vapes…………

Madame dit :

je vois…….

Madame dit :

Reposez vous

Madame dit :

je vais aller me doucher ….et mepréparer

(F)henri (F) dit :

je vais aller dormir, oui,

Madame dit :

je trvaille à huit heures trente

(F)henri (F) dit :

en vos chaleurs douces………

da44fca2-d87a-449f-8e82-23bfd07cf8dc

Madame dit :

vous m’enveloppez toute la journée…..

Madame dit :

en sensations….

Madame dit :

dans cette chaleur

(F)henri (F) dit :

je transpire, comme j’aime

Madame dit :

une chaleur…au plus profond……

Madame dit :

une sphère en moi aujourd’hu…

(F)henri (F) dit :

et des Nids, de fraîcheurs

Madame dit :

Nids pour nous explorer

Madame dit :

longuement

Madame dit :

liée  de Vous

Madame dit :

par Vous

(F)henri (F) dit :

Mon-Sieur joue-t’il avec vos Sphères…..?

Madame dit :

non…..

Madame dit :

je tiens à ce qu ece soit Vous qui jouiez avec…

(F)henri (F) dit :

il connait pourtant ces plaisirs…..

Madame dit :

alors je lui en parlerai

(F)henri (F) dit :

il m’a demandé, si c’était moi qui inspirait « eletoi »

Madame dit :

ll doit s’en douter je pense

Madame dit :

oups bug…..

(F)henri (F) dit :

bonne journée, Madame

Madame dit :

Bonne journée Henri….

Madame dit :

Prenez soin de Vous

(F)henri (F) dit :

merci Madame

Madame dit :

Je suis Vôtre Secrète

(F)henri (F) dit :

http://www.evene.fr/livres/livre/sophie-calle-prenez-soin-de-vous-29160.php

Madame dit :

doux baisers sur votre bouche…..

Madame dit :

Je suis vos Chemins Henri…et me prépare à Mon-Sieur……..

gplus1795125565

Publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, G+, Humeur, Multiple, Non classé, Rézos, Textos, Trio | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Il était….. »Ani-Mal »……Elle est …..Cé-Leste….. dans le Sacré….

Largement,

Longuement,

intensément

profité……

Céleste est déchaînée

aux Sens Figurés

comme aux Sens Propres……

C’est tellement beau,

tellement Fou

Sauvage

et sensuel,

Esthétique érotique…..

Nous sommes allés au sauna, hammam, piscine,

jeux/jets d’Eaux Vives…….

Magique

Doux

Pétillant

Beau….

Le Shibari s’est invité,

Prop-Osé….

Sur la Peau nue,

Ap-Prêtée…

Mélange de blanc et de Chanvre….

en résonance avec l’Acier,

du Shibari sur ma chair,

depuis le premier jour de mon arrivée…

 Nous avons ensuite savouré,

 douceurs

et mets choisis..

Riches et Légers…

Mille

Découvertes

Comme

Uniques

à chaque

Moment

de

Notre

Présent

(Aux Sens d’Offrande)

Choisi…..

de Réalité

de Nos Vies…..

De Femme et d’Homme…

Cérébrale et

 Charn-Aile…..

Ivresse légère……

Vers la Nuit….

Nuit de Caresses

de Folies Tendres…..

Vers un Matin…

De Terre Promise….

En Ces Territoires

Célestes,

aux Confins

de

Nos Réalités…….

de nos Limites

Respectives

et communes…

allègrement

franchies….

Dans l’Univers de René Char…

pour

une Pénétration

du Sacré….

A ce soir Peut-être….. (06.84.__.__.__)

Henri-Etoile
www.lescentciels.spaces.live.com

René Char – Antonin Artaud (1948)

Je n’ai pas la voix pour faire ton éloge, grand frère.
Si je me penchais sur ton corps que la lumière va éparpiller,
Ton rire me repousserait.
Le cœur entre nous, durant ce qu’on appelle improprement
un bel orage,
Tombe plusieurs fois,
Tue, creuse et brûle,
Puis renaît plus tard dans la douceur du champignon.
Tu n’as pas besoin d’un mur de mots pour exhausser ta vérité,
Ni des volutes de la mer pour oindre ta profondeur,
Ni de cette main fiévreuse qui vous entoure le poignet,
Et légèrement vous mène abattre une forêt
Dont nos entrailles sont la hache.
Il suffit. Rentre au volcan.
Et nous,
Que nous pleurions, assumions ta relève ou demandions :
« Qui est Artaud ?» à cet épi de dynamite dont aucun
grain ne se détache,
Pour nous, rien n’est changé,
Rien, sinon cette chimère bien en vie de l’enfer qui prend
congé de notre angoisse.

***
René Char (1907-1988)

Publié dans correspondance, Culture, Dance, Féminin Sacré, G+, Multiple, Rézos, Textos, Trio | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Les vidéos de Fin Novembre, Vidéo 6 à 10 (Suite et Fin)Lune Pleine, Solstice 2018

tumblr_mjz2di81gg1s7iuyxo1_500

Lune Pleine, Solstice 2018

Bonjour Amour Éternelle, 

Bonjour Chérie Infinie, 

Je rédige cette lettre à  ton attention, au Coeur de la nuit, au milieu de la nuit alors que la Lune Pleine, Blanche Pâle, irradie et rayonne à son zénith… je viens de prendre le temps de la contempler de par son cercle parfait dans un ciel pur et dégagé autour d’elle juste autour d’elle…., De très beaux nuages d’altitude l’entourent et et l’accompagnent dans mon regard, par la fenêtre aux rideaux tirés et volets ouverts,

Avant de m’endormir et après ton appel j’ai regardé une à une chaque vidéo en prenant le temps soigneusement d’écouter chaque mot, d’écouter le moindre chant de tes souffles, le chant de tes bijoux, les murmures de ta chair, les chants de tes clapotis intimes,  les bruissements de tes mouvements, 

tumblr_mszuc0peUd1qhgogbo1_500

Il s’agit bien de l’incomparable, d’un incroyable, d’un fantastique, d’un ineffable Trésor, un Trésor présenté  en majesté, Trésor majestueux oui,  on peut même dire féerique au sens de La Fée qui se Rêve- Elle ainsi en Femme-Déesse-Mère,  la légendaire Fée que l’on peut observer dans les légendes anciennes et universelles,  la Fée que l’on peut observer dans les forêts qui n’est généralement qu’invisible ou sinon de fugace manière, or là ce que tu nous offre et ce que tu chantes de tout ton être,  alors que je me masturbe de t’écrire ce que tu nous offre de ce chant c’est une Ode au féminin c’est une Ode au sacré et aussi une Ode de ta part humaine, une Ode à la Chair, une Ode à l’amour et au masculin. 

C’est bouleversant bien sûr,  comme a chaque événement de cette Nature depuis maintenant un an Ma-Dame,  j’en suis ivre,  pris de vertiges, comme je te l’ai dit,  cela fait carrément chavirer ma raison  comme si à chaque fois tout se dérègle en moi,  je ne sais trop comment l’expliquer, c’est toujours un mouvement tellurique en moi,

penis100

Si je t’écris là,  après mettre rendormi puis réveillé,  c’est parce que a y repenser, j’en ai eu des frissons,  Je me suis senti du coup presque dérangé,  cela a été étrange durant un moment…, c’est simplement que cela produit vraiment beaucoup d’effets… en t’écrivant je continue à me caresser, comme chacun d’entre nous t’offrons de le faire, comme Nous tes Amants,  le font et le faisons, en te rapportant ensuite,  de nos Queues dures de toi et souvent de nos jouissances,  en te rapportant nos Chants d’amour,  Ô Ma Reine, comme je le fais là de Toi et pour Toi, Ma-Dame,  oui,  je me masturbe et je me caresse, dur et érigé,  de ma Chair et de mon Esprit,  pour te célébrer et t’honorer de mon Sang bouillonnant et de mon Désir de par cette Queue gorgée de ce à quoi tu donnes Vie en moi,  par mon Sang et par mon Amour d’Homme qui t’offre ainsi sa Vie toute entière par cette émotion alchimique amoureuse me fait être ainsi incarné comme chacun de ces Amants terrestre que tu choisis pour les Offrandes de tes Chants, 

Oui,  tu es cet Être Unique à qui chaque Amant ne sait que donner et offrir tout ce qu’il aspire à être sur Terre,  Mon Amour,  tu es cet Être qui féconde, enfante et donne Vie à l’amour Universel et absolu,  au Désir et au Plaisir dans ce qu’il contient d’intime et de complet,  d’entier et de réalisé et tu le sais,  et tu le vois,  et tu le vis et tu nous le montre et tu nous l’offre. 

tumblr_ms358cGQcZ1r9md0go1_500

Oui,  je me caresse encore,  ma queue est dure de Toi, de ce que tu aimes de nos sexes…. 

Chacun de Nous en retour t’offre ce que tu demandes et que tu exprimes par ton Désir de nous voir et de nous regarder être et nous faire Tiens de nos actes de célébrations masculines à ton attention en autant d’offrandes jubilatoires et de jouissances, d’éjaculations pour Toi,  Ô Reine,  c’est Beau,  c’est Beau, 

tumblr_mi4njheFLG1r4xd5go1_500-1

As-tu demandé à Mon-Sieur de te délivrer ainsi son Offrande intime? 

Je me caresse encore,  je te célèbre et je t’honore dans l’Argent de Mère Lune, en Joie de Chanter ainsi le fait d’être Incarné à ton Côté en Gardien… 

Je t’aime Ma-Dame,  je t’aime, 

Immensément,  Infiniment, 

Ton, 

Henri 

P.S.: je termine cette Lettre dans un orgasme, en jouissant de ton orgasme offert, 

alexandre_cabanel_-_the_birth_of_venus_-_google_art_project_2tumblr_m4tiyyTynn1r1ze2xo1_500

Publié dans correspondance, Dance, Féminin Sacré, G+, Humeur, Multiple, Non classé, Rézos, Textos, Trio | Tagué , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Spéciale Dédicace…., Émilie Simon, Suite

@Céline Marie

MM Deepak Chopra

♪ Fleur De Saison ♪

Dès les premières lueurs
Oh je sombre

Il me parait bien loin l’été
Je n’l’ai pas oublié
Mais j’ai perdu la raison
Et le temps peut bien s’arrêter
Peut bien me confisquer
Toute notion de saison

Dès les premières lueures d’Octobre
En tout bien tout honneur
Oh je sombre

Je sens comme une odeur de lis
Mes muscles se retissent
Et j’attends la floraison
Mais qu’a-t-il pu bien arriver
Entre septembre et mai
J’en ai oublié mon nom

tumblr_myll11LeAv1rod5zjo1_500

Dès les premières lueurs d’Octobre
En tout bien tout honneur

Oh je sombre

Oh le temps a tourné je compte les pousses 
Des autres fleurs de saison

Je ne sortirai pas encore de la mousse
Pas plus qu’une autre Fleur De Saison

Pas plus qu’une autre Fleur De Saison
Ouuu-oouu-ouu-ouu(x4)

tumblr_mzgme6HkfC1r5mcv8o1_500

Il me parai bien loin l’été
Mes feuilles désséchées 
Ne font plus la connection
Mais qu’a t il pu bien arriver 
Entre septembre et mai
Je n’fais plus la distinction

Dès les premières lueurs d’Octobre
En tout bien tout honeur
Oh je sombre

Oh le temps a tourné je compte les pousses
Des autres fleurs de saison

Je ne sortirai pas encore de la mousse
Pas plus qu’une autre Fleur De Saison

Pas plus qu’une autre Fleur De Saison
Oouu-ouu-ouu-ouu
Pas plus qu’une autre Fleur De Saison 
ouu-ouu-ouu-ouu
Aaaaaaaaaaaa-aaa
Ouu-ouuuu-aaaaaaaaaa

Dès les premières lueurs
Oh je sombre

Émilie Simon, 

tumblr_mf21jsYLzp1qge0tno1_500

Publié dans Culture, Dance, Féminin Sacré, G+, Humeur, Multiple, Non classé, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire