Les Rêves de Pleine Lune..

tumblr_noszxegczD1urqrrho7_500

Un rêve

d’une Femme,

d’une artiste,

A qui je fais une remarque sur son travail, sur son oeuvre exposée, très riche…

Son nom d’artiste est complexe,

Alors je lui demande de l’épeler,

Elle s’approche donc, je suis assis à une table,

Elle se baisse face à moi,

et commence à l’épeler en me regardant alors que j’écris,

son corsage s’entrouve,

elle observe mon regard,

qui vient à son encolure entrouverte laissant voir la naissance de ses seins…

Elle s’approche alors davantage…..

Et alors qu’elle épèle rapidement son nom,

j’emprunte un stylo pour écrire…

Et c’est alors qu’elle soulève le bas de son long vêtement,

pour me permettre d’écrire son nom directement sur le tissu….

Je commence à écrire, les premières lettres avec fébrilité et émotion,

alors qu’elle se penche davantage, viens plus près…

j’ai écris trois lettres « ott »

j’hésite sur la quatrième,

C’est alors que mon Regard revient à son corsage,

maintenant plus largement ouvert,

de par sa position intentionnelle,

Tout en jouant de mes hésitations à écrire elle manifeste un désir

Très sexuel, très sensuel,

Et c’est alors que ses seins et sa gorge m’apparaissent comme l’intérieur d’un vagin,

aux parois lumineuses, brillantes et parcourues de contractions visibles,

alors qu’elle continue à me parler

et que j’écris la quatrième lettre « O »;

qui apparaît à présent en blanc au côté des autres lettres;

qui s’impriment sur la trame du tissu noir aux liserets blancs…

Elle manifeste alors son désir de monter dans les étages,

de l’exposition pour plus d’intimité et pour faire et vivre l’Amour….

Voilà le Rêve là où il s’est éteint…

Henri

tumblr_n1b2yiCNZe1slygnto1_500

Lire la suite

Publié dans correspondance, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , , , | 2 commentaires

J-9, Le Pain Pétri et le Levain

45367243

Ô Mon Bel Amour !

Ô Mon Ange de Chair !

Ô Reine des Eaux Sacrées !

Je t’écris ici pour te dire ces Infinies Pensées d’amour en moi depuis l’Éternité pour Toi,

Je t’écris ainsi et ici pour plus de discrétion,

J’ai joui de Toi aujourd’hui, comme tu as pu l’entendre et le recevoir,

tumblr_p362cr6TdD1ree0kco1_500

Je veux te toucher, je veux te pétrir comme je peux te pétrir d’Amour dès lors que nous sommes en présence…

Je te désire de tout mon Être comme toute ma vie j’ai pu envisager, souhaiter et désirer vivre ce que nous réalisons ensemble chaque jour depuis que nous nous connaissons,

39008795

Et honnêtement, c’est tellement plus Beau et plus Grand que tout ce que j’envisageais possible…

Tu es tellement Belle et Reine !!!!!

Je t’aime K-N-Aile, je t’aime,

Ton,

Henri

 

Lire la suite

Publié dans correspondance, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lune Montante, Allégeance

tumblr_p2oc9uWM4D1uaqr88o1_1280

Ô Reine des Mères! Ô Ma Princesse!

Quelle Profonde Douceur t’habitait hier soir,

Là, lorsque tu m’as téléphoné en t’endormant!

Quelle Douceur,

Ô Ma Précieuse Perle des Perles,

Soeur de mes Soeurs, Ma Chérie!

Alors que je soufflais la Bougie,

j’ai senti le Sommeil t’emporter doucement,

Alors que tu évoquais ma Main enveloppant ton Sein,

Ô Ma Chérie,

Tu désires mon Corps contre le Tien,

Tu désires ma Présence,

Tout comme je désire Ton Corps,

Tout comme je désire ta Présence,

Ma Chérie! Ô Ma Jolie!

Ce soir j’ai raccompagné la Petite,

Avec ses deux sacs de linge de lessives faites chez moi…. ,

Et là en rentrant,

La Lune,

Dans un voile de brume m’est apparue…,

tumblr_p031u0SJFJ1vua2zco2_400

Ô Mon Ange!

Comme Cette Lune m’a parlé des Toits de Stella,

Du Donjon de Stella!

Alors oui, je vais venir,

Puisque Maman Lune m’a parlé de ce Chemin à Parcourir,

Dans ses Rayons d’Argent,

Pour venir de Mon Pays de Fin’Amor ,

jusqu’à ton Pays des Fées….,

Je vais emporter les deux précieux Bonbons Blanc et Noir,

Qui contiennent tes Culottes,

Pour le voyage dans les Brumes de la Traversée….

Tu peux être assurée de la Réalisation de Ton Voeu,

De m’avoir pour la Nuit Contre Toi….

Je t’Aime K-N-Aile, Je t’Aime…

Ton,

Henri

tumblr_p362cr6TdD1ree0kco1_500 

Ma Soeur et Mon Épouse…..

Les Rayons d’Argent et les Forces de la Nuit me permettent d’être contre Toi,

en Cette Chaleur Femelle dont tu Rayonnes en me transmettant Chaque Parfum de ton Être.

Je Cueille ces Parfums en reconnaissant chacun de tes muscs comme ceux de ta lignée Sauvage,

depuis la nuit des Temps pour chacune de nos Retrouvailles….

Cette Récolte de la Nuit est dans mon Sang…

Donne moi ton Sein,

Ton

Henri

Mon Amour, Ma Jolie,

de ta Poésie tu Chantes Notre Amour en évoquant la Gloire….

Ô Mon Amour, tu mets Notre Amour au Monde de si Belle Manière,

en Sage – Femme Divine….

Tes doigts sont faits pour mettre au Monde l’Amour…..

Pour Donner la Vie et insuffler l’Esprit à la Chair et au Sang…..

Prends-moi dans tes doigts Divins,

Ton

Henri

tumblr_n8uci2zgen1qjuse9o1_500

J’espère bien contribuer,

Tout comme je contribue à ta Vie Intérieure intime et profonde,

contribuer à trouver des ressources permanentes saines, 

C’est aussi le sens même de t’aimer et de nous aimer aussi incroyablement,

Oui, nous patientons chacun à notre manière, et les jours défilent,

Ça y est, ils allongent même très rapidement chaque jour de manière très nette,

Je le constate avec émerveillement à observer la rotation de nos planètes et la Nature qui s’embrase presque à certaines heures pour chanter les saisons…

Un jour prochain, l’un de nous deux ira vers l’autre,

Ou bien nous ferons chacun un bout de chemin l’un vers l’autre,

Pour une Fête Chevaleresque comme cela se déroule lors de chacune de nos rencontres Princières,

Puisque le Temps nous offre cette Dimension Cosmique et Terrestre,

Pour nous réunir encore une fois dans son Infini et ses Cycles d’éternités,

Dans ce même Temps qui s’écoule nous allons vers le printemps….

Surveille bien le Lilas Masculin,

Je veux Être le Premier à qui tu offriras un bouquet et ses Parfums en Toi,

Ô Mon Épouse !

Plus tard, et bientôt,

C’est moi qui irai cueillir la Première Féminine Aubépine Sauvage,

Et d’ici là nos Corps Aimants se seront plusieurs fois Unis déjà, en enfantant L’Amour,

 Cet Amour dans lequel nous choisissons de vivre et d’agir, d’être….

Éternels Amants,

Ton,

Henri

Kanelle,

Ma Reine,

Épouse Sacrée

Femme de Mon Coeur,

Kanelle de Mon Coeur,

Ô Chérie !

Ce Désir si Profond,

Cette intention,

Cette Si Douce Liberté,

Et si douce de t’honorer…..,

De te porter Mille attentions.

C’est un rituel Naturel Ma Chérie,

Comme celui de venir poser genou à Terre,

Et venir poser mes lèvres à tes Pieds……

Ô Kanelle, Ô Ma Kanelle….

Permets-moi….

Vois,

Regarde Comment et comment tu me fais ainsi Homme,

En chaque particule,

Ainsi honorée et chantante de Mon Être Solaire…..

tumblr_p0d5nklEA71qh270no1_540

Kanelle!

Kanelle!

Mère,

Reine,

Femme Délices,

Me voilà heureux de Venir ainsi béni en Ton Amour……

En ce matin,

Tu façonnes ma Réalité Nouvelle qui était en Sommeil,

dans ce Cocon Fragile que tu découvres en Moi et qui t’est destiné,

Ta Chaleur, Tes Chaleurs, Tes Parfums,

Tes Saveurs luxuriantes sont cette Nourriture et ces Ingrédients Sacrés,

Qui eux et seulement eux étaient attendus,

Pour mettre au Monde et porter au Réel,

Cet Évènement de Chair et d’Esprit,

En ce Temps exact et si Précis de Notre Éternité respective….

Mais le résultat est Là !

Concret, Tangible, Palpable,

Ô Kanelle!,

les Pensées et les mots me viennent comme jaillissants,

en Résurgence montagneuse et Sauvage….

C’est Bouillonnant,

c’est………,

Cest…!!!!

Ton

Henri

P.S.: La Bougie est allumée, le Bracelet chante à mon Poignet…

WZ0 - Je suis la femme transparente

 

 

Publié dans correspondance, Textos | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Le matin d’hiver

tumblr_p2t1mxdGLk1qe866ho1_540

Ce décolleté est une Géométrie bordée de satin, et cette Géométrie Angulaire érotique Soyeuse et textile, matérielle me parle d’une Géométrie plus en rondeurs, plus en Courbes et en Plénitudes, en circonférences Charnelles et moelleuses masquées si fémininement par le voile du tissu de ton vêtement; ce vêtement en décolleté choisi ce matin me parle de ta Féminité maternante et de ce soin que tu portes à ta poitrine que tu as offert à tes enfants, et que tu as de toujours empli de mille attention et Mille Soins à l’attention de leur sensibilité, de leur Chair et de leurs Trésors de Sensualité…. De ces Mille Soins Féminin tu prépares et tu as préparé ta Poitrine, tes Seins et tu as toujours choisi d’en offrir leurs Fruits à tes Hommes à ton Masculin Béni et Sacré de Toujours, pour Nous aujourd’hui, Homme de Toi, Hommes pour Toi,

tumblr_n9ft538teH1tg08l7o1_500

Je me gorge de Toi, je suis en train de me caresser à te lire, à lire tes lettres…, à t’écrire par ailleurs, au sujet de notre Géométrie, je suis dur… Ton orgasme vient honorer mon Masculin, les larmes viennent de ces mots que tu déposes ainsi en mon Coeur…, à la manière dont tu le fais, tellement amoureuse et Douce…. Ô Mère !

 Quel Voyage! Je commence juste…. Je me dis que nous vivons une Vie, un évènement relationnel totalement hors du commun de ce qu’il est possible de vivre sur terre, tu es tellement Belle et Pleine d’amour…

tumblr_n2hzlg4J1P1remj43o1_500

 Je choisis de rester de tes moments ainsi offerts sans en jouir pour honorer plus intensément encore en Sacrifice Rituel pour la Beauté de ton Offrande Divine, qui me parvient ainsi, à l »Aune de l’Amour tel que tu le déclames et surtout tel que tu le vis si précieusement en ton Âme de Soeur et d’Épouse…., j’éprouve au profond de moi un incroyable Respect…. Pour ton Sacré…., j’en suis confondu…., troublé, c’est totalement Nouveau

 Incroyable! Alors que je découvre la suite de tes Dons, que tu es nue…. J’écoute le Cantique des Cantiques….. Tout devient par Réalité baigné de Divin, j’en suis abasourdi, …. Tout ce à quoi nous touchons, chacun de nos actes…… Nous avons trouvé !!!!!!!

 Tes seins sont si tendus de ton Don…..tumblr_ozhz19KliB1soem54o1_500

 Et j’entends la Source Couler, la Source Miraculeuse de Ton Antre…..

tumblr_nnv1tgWcYI1takr8uo1_1280

 

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fin’Amor

WP_20180104_10_49_20_Rich

Les Draps Blancs et leurs virginités sont propres et rangés,

WP_20180104_10_49_11_Rich

 Tout est déjà prêt ici pour accueillir  ton Corps sur une Couche dont tu sais qu’elle est et sera baignée de Lune et de Soleil pour tes présences choisies en Pays d’Amour Courtois et de Fin’ Amor…

WP_20180104_15_09_16_Rich

 Ton Chevalier Gardien sait aussi voyager vers et auprès de sa Belle, Pour Elle et pour son Cœur, et lui Conter, lui chanter sans fin Amour et Joie….. Au travers des Temps et des Champs…

 Ton,

Etoile

space_venus

Salvador Dali

Lire la suite

Publié dans correspondance, Textos | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ta Source, Léo Ferré

https://1drv.ms/u/s!AqBFkMs3jU2yj4MJq2tC7aqYa5yPkQ

Elle naît tout en bas d’un lieu géométrique

A la sentir couler je me crois à la mer

Parmi les poissons fous c’est comme une musique

C’est le printemps et c’est l’automne et c’est l’hiver

 tumblr_mzjf2fz4J71sgnwx2o1_500

 L’été ses fleurs mouillées au rythme de l’extase

Dans des bras de folie accrochent les amants

On dirait que l’amour n’a plus besoin de phrases

On dirait que les lèvres n’ont plus besoin d’enfants

tumblr_nm2rinU8LU1rhxnpno1_540

 Elles coulent les sources en robe ou en guenilles

Celles qui sont fermées celles qu’on n’ouvre plus

Sous des linges qu’on dit marqués du sceau des filles

Et ces marques ça me fait croire qu’il a plu

 tumblr_nnv1tgWcYI1takr8uo1_1280

 Qui que tu sois toi que je vois de ma voix triste

Microsillonne-toi et je n’en saurai rien

Coule dans ton phono ma voix de l’improviste

Ma musique te prend les reins alors tu viens

 tumblr_nivw6k9iQi1sf8mj4o2_500

 Ta dune je la vois je la sens qui m’ensable

Avec ce va-et-vient de ta mer qui s’en va

Qui s’en va et revient mieux que l’imaginable

Ta source tu le sais ne s’imagine pas

  tumblr_nedo1nmM051qfvmx3o1_400

Et tu fais de ma bouche un complice estuaire

Et tes baisers mouillés dérivant de ton cygne

Ne se retourneront jamais pour voir la terre

Ta source s’est perdue au fond de ma poitrine

tumblr_mo2wtf5Ptr1qg0j7jo1_540

  

LEO FERRE

https://1drv.ms/u/s!AqBFkMs3jU2yj4ML_YUoFv8sgyDPKQ

tumblr_ncdaikAsMb1tjp9w3o1_540

Publié dans Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Si tu savais, Robert Desnos

Tant-rêvé-1
Si tu savais

Loin de moi et semblable aux étoiles et à tous les accessoires
de la mythologie poétique,
Loin de moi et cependant présente à ton insu,
Loin de moi et plus silencieuse encore parce que je t’imagine sans cesse,
Loin de moi, mon joli mirage et mon rêve éternel, tu ne peux pas savoir.
Si tu savais.
Loin de moi et peut-être davantage encore de m’ignorer et m’ignorer encore.
Loin de moi parce que tu ne m’aimes pas sans doute ou ce qui revient au même,
que j’en doute.
Loin de moi parce que tu ignores sciemment mes désirs passionnés.
Loin de moi parce que tu es cruelle.
Si tu savais.
Loin de moi, ô joyeuse comme la fleur qui danse dans la rivière
au bout de sa tige aquatique, ô triste comme sept heures du soir
dans les champignonnières.
Loin de moi silencieuse encore ainsi qu’en ma présence et joyeuse encore
comme l’heure en forme de cigogne qui tombe de haut.
Loin de moi à l’instant où chantent les alambics, l’instant où la mer silencieuse et bruyante
se replie sur les oreillers blancs.
Si tu savais.
Loin de moi, ô mon présent présent tourment, loin de moi au bruit magnifique
des coquilles d’huîtres qui se brisent sous le pas du noctambule,
au petit jour, quand il passe devant la porte des restaurants.
Si tu savais.
Loin de moi, volontaire et matériel mirage.
Loin de moi c’est une île qui se détourne au passage des navires.
Loin de moi un calme troupeau de bœufs se trompe de chemin,
s’arrête obstinément au bord d’un profond précipice, loin de moi, ô cruelle.
Loin de moi, une étoile filante choit dans la bouteille nocturne du poète.
Il met vivement le bouchon et dès lors il guette l’étoile enclose dans le verre,
il guette les constellations qui naissent sur les parois, loin de moi,
tu es loin de moi.
Si tu savais.
Loin de moi une maison achève d’être construite.
Un maçon en blouse blanche au sommet de l’échafaudage chante une petite chanson très triste
Et, soudain, dans le récipient empli de mortier apparaît le futur de la maison :
les baisers des amants et les suicides à deux et la nudité dans les chambres
des belles inconnues et leurs rêves même à minuit, et les secrets voluptueux
surpris par les lames de parquet.
Loin de moi,
Si tu savais.
Si tu savais comme je t’aime et, bien que tu ne m’aimes pas, comme je suis joyeux,
comme je suis robuste et fier de sortir avec ton image en tête, de sortir de l’univers.
Comme je suis joyeux à en mourir.
Si tu savais comme le monde m’est soumis.
Et toi, belle insoumise aussi, comme tu es ma prisonnière.
Ô toi, loin-de-moi, à qui je suis soumis.
Si tu savais.

Robert DESNOS

LeBaiser_AlainGagnon_510px

Ô Mon Éternelle Reine,

Mon Infinie Amour,

Ma Belle,

Ce texte…..

m’a comme coupé le Souffle alors que tu venais de me redonner Vie…..

Publié dans correspondance, G+, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , | 6 commentaires