Archives par mot-clef : expression

Amour Immaculé – E. Nelligan

Telle sur le vitrail de mon coeur je t’ai peinte, Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, G+, Humeur, Non classé, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Matrice et Femme,

Tu es incarnée et tu enfantes, tu engendres…, tu es Matrice depuis que tu es Femme, depuis que la Terre te donne Vie… Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, G+, Non classé, Rézos, Textos, Trio | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Inter-Continental

puisque de ce Rêve Insensé, 

exprimé hier

à propos de mes cris et gémissements,

voila portée au réel,

Cette intention, 

Si Charn-Aile,

Pleine de Vous…….

Pour votre Ventre, 

Ma-Dame…..
Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, G+, Humeur, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Fracas d’arrachements déchirés -Plaies

la vie demande à aimer (Ha bon?), tant de sève, tant de baisers, vibrations de glaciers, tant des testostérone pour ça (carrément!), la chaleur dans l’entrepont, demander à têter, les lupins en rangées (Rhôôôôô! moi qui pensais à des choses dégueulasses!!!) Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, Enerfé, G+, Humeur, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Fracas d’arrachements déchirés -Plaies

la vie demande à aimer (Ha bon?), tant de sève, tant de baisers, vibrations de glaciers, tant des testostérone pour ça (carrément!), la chaleur dans l’entrepont, demander à têter, les lupins en rangées (Rhôôôôô! moi qui pensais à des choses dégueulasses!!!) Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, Enerfé, G+, Humeur, Rézos | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Dimanche Apaisé….

qui se fait porter par les Vents du Désir,

dans ces Voiles si bien préparées,

et dont l’attache au Mât-Gestueux érigé, Lire la suite

Publié dans correspondance, Dance, G+, Non classé, Rézos, Textos | Tagué , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Vers Mardi, bis…

Cette Semence qu’un jour, j’ai vu jaillir depuis de longues caresses de tes doigts et de ta main, dans un bain incroyable de tendresse le jour où tu avais justement choisi de nous réunir tous les deux autour de toi et que dans ton lit devenu Nid, tu t’étais si délicatement posée entre Nous deux dans le doux duvet de notre Tendresse d’Homme fusionnée pour Toi et que par Amour et Désir, en le caressant à lui très longuement et lentement tu as fait jaillir et couler sur son ventre et entre tes doigts son « sperme » comme il dit pour conclure…. Lire la suite

Publié dans correspondance, Humeur, Trio | Tagué , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire