Tranches de Vie – La Vie est Stupéfiante!

Mon parcours de toxicomane

Mon parcours de toxicomane a commencé avec la fréquentation des concerts et la découverte par ce fait d’une ouverture plus importante de mes perceptions, perceptions sensorielles, perceptions mentales. Je me suis intéressé à leurs effets stupéfiants et je me suis largement documenté sur ce passionnant sujet. Dans le même temps, mon accident cérébral est survenu avec cette expérience NDE, mais aussi l’étude avec une amie de sujets philosophiques (préparation au BAC) qui m’a vivement intéressé puisque j’avais été exclu de l’éducation ordinaire. Dans ce même temps une profonde déception amoureuse (trahison, rupture, etc.), j’étais jeune sur cette période-là, de 17 à 20 ans…

Après mon accident, la consommation a augmenté et j’ai rejoint des cercles, des tribus de consommateurs éclairés qui fréquentaient comme moi les concerts, les lieux de culture, des gens qui lisaient, pensaient, agissaient, etc. Puis je suis allé à Paris sur une période d’environ deux ans en tant que résidant, mais bien plus longtemps par le fait de voyages et séjours plus ou moins longs de manière régulière.

Là, a commencé la consommation de drogues plus dures; héroïne, amphétamines, etc.,  J’alternai mes consommations et la vie relationnelle à différentes « tribus » entre Paris et le Sud-Ouest, Barcelone et les villes portuaires françaises. Puis des choses très violentes se sont produites dans ce milieu de proches et d’amis (d’enfance pour la plupart) : prison, descentes de police, suicides violences entre dealers et trafiquants, meurtres, MST, maladies, etc. bref, cela commençait à aller trop loin,

Quelque temps avant d’aller à Paris, ayant vécu une kundalini(sans même savoir ce que c’était) associée à une nouvelle NDE de manière consciente et solitaire, j’avais consulté un médecin homéopathe de mes clients de deal de drogue qui m’avait orienté vers un guide spirituel indien , un vrai Guru et pas un gourou. J’avais participé à quelques rassemblements planétaires délivrant sa « connaissance » (knowledge).C’était très New-Age. Arrivé à Paris, j’ai repris contact avec eux, de par mon intérêt pour la spiritualité.

Je sentais qu’il me fallait mettre un terme à la dépendance aux produits, mettre un terme à cette contribution des plus actives à une violence qui m’environnait, surtout du fait de la prison, des suicides, des maladies, des démêlés judiciaires, etc. qui frappaient mes amis-frères les plus proches, les un-e-s après les autres…

J’ai donc coupé, j’ai commencé à couper les liens avec certaines fréquentations, notamment les plus toxiques (sic). J’ai suivi le parcours d’apprentissage et ai été initié aux techniques de méditation de ce Guru. je pratiquais et fréquentais peu à peu de nouveaux miliexu et je m’isolais beaucoup pour lire, pour écrire, Je lisais énormément j’allais beaucoup au concert, au cinéma, et j’ai mis fin aux consommations des drogues les plus dures par ce fait d’avoir mis un terme aux relations qui véhiculaient cette atmosphère de fraternités qui était devenu une affaire commerciale pour des trafiquants (business!)

Je sentais que loin de ma région d’origine persistait un très profond mal-être en moi. Un jour et comme mû par un appel, j’ai rassemblé toutes mes affaires (un sac de voyage) et je suis monté dans un train (toujours sans billet) et je suis revenu dans ma région. Arrivé à Toulouse, je me suis retrouvé Place du Capitole, je suis rentré dans un commerce pour demander si on pouvait m’indiquer de quoi trouver un logement. La pharmacienne qui m’a accueillie louait des appartements dont un qui venait juste de se libérer, sous les toits, en plein axe avec le centre de la Place du Capitole où se trouve une immense croix au sol, une croix grecquesaux douze pommettes allégoriques. Je venais de clore un important chapitre de ma vie,

Voilà voilà ! en résumé succinct.

Effectivement, la sortie de la consommation de psychotropes a été un long parcours très progressif  de sortie du paradis artificiel et donc de l’enfer, vers la prise de conscience de la potentialité d’une ouverture possible d’accès à une vie exempte de stupéfiants et à l’au-delà par une démarche d’apprentissage de ce qu’est la Vie, par son expérience et les savoirs théoriques délivrés par les grands Maîtres issus des lignées les plus anciennes.

Belle vision de ta part qui correspond effectivement à une entrée sur les Chemins de la Connaissance et de la réalisation humaine personnelle,  le résultat est au rendez-vous,  Gratitude à Toi! Soeur-Femme!

Le fait d’avoir pris le temps a été « naturel » et cohérent, comme celui, à l’inverse, de la dépendance aux produits..

Comme nous l’avions décidé avant notre incarnation, de façon logique et cohérente. Et c’est véritablement Source de Lumières autant que d’Ombres,

Et bien plus et beaucoup plus et au-delà encore de tout cela pourvu que l’on s’y intéresse un minimum.

Des dimensions, des univers, des mondes, le tout, l’ensemble et chaque partie à explorer quasiment de manière infinie pour y trouver effectivement le Graal et son contenu alchimique à réaliser avec tous les ingrédients réunis et rassemblés, cueillis, récoltés, moissonnés tout au long des chemins…, tout au long d’une vie.

Des éléments de ce parcours,  relatifs à la toxicomanie me sont revenus,  en phénomènes comportementaux et psychologiques qui peuvent peut-être t’intéresser,

Tu me diras si cela t’intéresse et quels points tu voudrais approfondir…

J’essaierai de commencer à décrire et expliquer mon écœurement,  progressivement et tu peux déjà me guider vers des sujets particuliers si tu le souhaite,  psychologiquement,  j’ai delà par mal écrit et publié en ligne sur des aspects de ma personnalitéet de mon histoire si cela peut t’intéresser et trouver plus largement concernant une vision plus large de mon fonctionnement,  qui pourrait certainement éclairer cette période toxicomane… et comment elle m’a transformé…

Il convient qu’ils soient présentés pour en faire le meilleur usage,  en effet,  j’écris généralement ce genre de textes autobiographiques motivé par une intention,  comme celle que tu me proposes  là à propos de la toxicomanie….

J’ai par exemple écrit sur commande deux sortes de textes. Un sur ma relation au féminin et l’autre sur ma relation au masculin,

D’après textes ont plus à voir avec des événements importants de ma vie,

Un premier exemple de texte

https://www.atramenta.net/m/lire/fragments-tranches-decouvertes/65738/4?resume_p=0#pos8

Tous ces évènements ont à voir avec la  confrontation au social. Dans l’immersion contrainte et violente, inhumaine, comme par exemple un Enfe bien connu de nous tou-te-s,  celui du travail…

J’ai reçu une éducation tout ce qu’il y a de plus conformiste sur un plan moral et éducatif.. : Morale. Interdits, tabous, etc. le travail à l’usine est un asservissement (esclavage) en échange de moyens (salaire) de survie..

Je l’ai personnellement vécu comme un traumatisme et en totale et absolue rupture avec mon humanité naturelle, coupure nette et franche avec ce que je lisais et écoutais (musique, cinéma, poésie, romans, etc., un traumatisme extrêmement violent dans lequel en plus tout le monde joue parfaitement le jeu totalement hypocrite, j’en dégueule souvent encore aujourd’hui !

J’ai trouvé là, des amitiés profondes, masculines essentiellement, des êtres qui sont encore très présents en moi, On trouve dans ce genre d’Enfer civilisé et socialisé beaucoup de fraternité (il faut bien survivre)… La souffrance y est immense, physique,psychique, extrême….

C’est là, vraiment là, que la Musique, la création artistique ont pris du sens en moi…, la poésie a réalisé son oeuvre aussi, tout comme mes lecture, , (je lisais déjà beaucoup de BD. Dans cette période la BD était transgressive, réservée aux seuls adultes, considérée comme immorale, et rejetée par tous les milieux, sauf les milieux alternatifs chez qui nous la faisions circuler de manière occulte, puisque interdite…

 Ma sensibilité à l’art était déjà très cultivée par mes soins, elle a pris du sens ainsi, en moi, en mon imaginaire, dans cet Univers de Métal, de fureur, de Feu, d’Acier, de bruits, de mécanique, et là, oui, La Musique a créé en moi une ouverture, un écho cohérent avec la fureur du Monde réel, voilà pourquoi le rock.

Une musique dont les origines sont dans le blues, la musique et le chant des esclaves, des opprimés, transformée par des jeune gens des villes industrielles de l’Angleterre ouvrière des villes industrielles des USA, toutes cités cosmopolites, de migrants et d’ouvriers

Alors tu as certainement saisi la Vibration de la Musique….

Ces lieux de Musiques selon les ambiances deviennent parfois des univers d’expérimentations selon les individus qui s’y trouvent,  artistes et public…

 C’est là donc que j’ai vécu beaucoup de relations très riches, je suppose que toi aussi…, la culture gothique favorise aussi un regard différents sur le Monde, comme celui de l’électro,

Et simultanément,  je vivais une première déchirure avec mes Terres d’origine, ainsi qu’une rupture sentimentale, la première vraiment traumatisante,  dans le même temps ma mère atteinte d’un cancer perdait progressivement la raison (cancer généralisé) et entrait en traitement à la morphine… voilà pour quelques faits psychologiques marquants…

Disons que plutôt que de souffrances,  il s’agissait de découvreurs et d’explorations que j’approfondissais toujours aussi loin que possible… je me confrontais donc systématiquement aux limites, à mes limites, humaines et personnelles. Concernant la drogue, par exemple, j’allais toujours plus loin que tout le monde toujours un temps d’avance.

J’ai pu sortir de cet enfermement principalement  en rompant mes relations affectives et de trafics, (deal)sources d’importants revenus.

C’est ce qui a nécessité un très gros travail,  à l’égard de la dépendance,  de l’addiction et conjointement avec une décision  de défaire des amitiés très riches et profondes. J’ai rompu systématiquement toutes mes relations d’enfance et mon lien au village ou j’avais tout découvert et vécu de ma relation à la Nature et à la Vie…

Et c’est vraiment là que la spiritualité m’a donné de la force.

Voilà pour progresser dans ces explications pas à pas.

Pour revenir à la toxicomanie, la drogue est une puissante Sources de Plaisirs pour le corps,  pour la chair et la sensualité de la vie, la sensibilité,  explorer ces extrêmes est un enchantement,  de par l’accès à d’innombrables et infinies perceptions et plaisirs….

Alors effectivement dès lors que le drogué n’a plus été cette Source de Plaisirs et de Merveilles, c’est mon être tout entier qui en l’absence de contreparties satisfaisantes a mis en place un phénomène de rejet et de refus d’entrer dans une banalisation de l’usage de ces drogues…

Il n’empêche et comme tu le dis si merveilleusement, le Chemin vers le Sacré et la réalisation de l’Etre était ouvertes….

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés
Cet article, publié dans correspondance, Culture, Enerfé, Féminin Sacré, lutte, MeWe, Multiple, Poésie, Rézos, Trio, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

13 commentaires pour Tranches de Vie – La Vie est Stupéfiante!

  1. gemssa dit :

    Je ne peux que te féliciter d’avoir eu cette force de quitter cette spirale de la drogue,
    pour te tourner vers d’autres addictions plus saines comme la musique, la poésie, l’écriture, la nature, l’amour, le sexe, l’histoire.

    Aimé par 1 personne

    • etoile31 dit :

      On se lasse vite des emmerdements et des addictions, on tourne très vite en rond et dans ces phénomènes de toxicomanies on vit chaque instant avec la mort comme compagne, et de cette présence aussi on se lasse vite même si c’est une charmante compagnie sous bien des aspects pour échapper à l’enfer de ce monde tel qu’il est… un médecin célèbre s’est souvent fait l’écho de la drogue en tant que plaisir et source de découvertes personnelles, mais bon il était forcément décrié.
      Dans cette période très riche et pleine d’humanité, je n’aurais pas survécu non plus, et je n’aurais pas exploré toutes ces découvertes que j’ai faites, le Monde ordinaire est tellement superficiel et pauvre, cela explique aussi le fait que beaucoup d’ami-e-s décidaient d’aller plutôt à la rencontre de la mort que Léo Ferré voyait « comme une jeune fille de vingt ans à chevelure rousse en robe de mariée » ….

      J'aime

      • gemssa dit :

        Bon, je vais te parler de la vie, alors.
        Oui, en relatant la première illustration.
        Est-ce une épilation ou une invite à lécher un miel ?
        La deuxième aussi, j’adore cette femme qui se lave dans la bassine, et devant ce miroir.
        Très belle photo sensuelle.
        Et après cette intermède musicale, la belle détendue dans l’eau…et après qu’est-ce que fait le près. là ?
        Sacré toi .
        Bon dimanche, Henri.

        Aimé par 1 personne

        • etoile31 dit :

          Je vais commencer à propos du Pres’, comme tu dis! Ce genre de personne et celui-là en particulier ce que la société peur représenter de plus pourri qui soit! Représentant qui plus est de ce que et de qui nous sommes par le fait de la délégation et de la représentation un système mortifère, putride et morbide comme il en existe peu!!! On appelle cela la Démo-ratie!
          Lorsque l’on à l’occasion de vivre au plus profond des ténèbres dans cette société, on voit alors comment fonctionne ce système et ce qu’il peut engendrer et produire de pire. C’est pour cela qu’il est présent là, car la mort est bien légère comparé à ce que ce système génère comme souffrances et comme abominations et ces types là se targuent de « défendre des valeurs car en effet à part défendre un système qui ne profite qu’à eux, ils n’ont strictement rien d’autre à proposer! Et c’est justement ce que mettait en avant le docteur Olivenstein à propos des solutions à trouver aux phénomènes grandissant du développement des toxicomanies. En cela il était décrié, mais pas comme on a fait en Italie à Pier Paolo Pasolini par exemple qui lui a été atrocement assassiné pour avoir dénoncé l’action toxique de la Télévision sur la société…
          L’image du début c’est une ode au Pays du Lait et du Miel, ce Pays chanté dans la plupart des textes sacrée, et que l’on nomme par exemple le « Prana » dans les civilisations antiques asiatiques… Ce Pays du Lait et du Miel, est celui de la Vie humaine réalisée par l’Amour Terrestre. Tu peux trouver un texte dans la célèbre histoire dite de l’Ancien Testament dit « Le Cantique des Cantiques interprété ici par un célèbre artiste: https://www.youtube.com/watch?v=jI1p4lC0ATw Ce texte « apocryphe » (non reconnu par l’Église ») divise les chrétiens en les confrontant surtout à eux-mêmes et à leur misère intellectuelle et morale… On sait que ce texte comme le reste de la Bible fabriquée de toutes pièces , ce texte est d’origine Sumérienne et n’a rien à voir avec l’Histoire du gars qui a deux Papas et une mère porteuse célèbres!, Ha Ha Ha!
          Quoi de plus Beau effectivement que boire la Vie, boire à la Source par le fait de l’Union amoureuse et charnelle…
          Dans ce post il y a aussi des photos, justement d’un moment de Vie en ce Pays du lait et du Miel raconté ici: https://etoile31.wordpress.com/2011/04/10/chasse-au-tresor-part-1/ et là: https://etoile31.wordpress.com/2011/04/13/cetait-fevrier-de-2011/

          Aimé par 1 personne

          • gemssa dit :

            Et je rajoute que c’est un financier.
            J’adore la voix et le texte lu par Chloé, suivi d’Alain,
            mais je t’avoue que je n’ai pas été jusqu’à la fin (26mn),
            je garde cette savoureuse histoire contée, pour un bon choisi
            que je vais choisir et qui sera calme apaisant.
            Pour la chasse aux trésor, je n’ai pas trouvé la suite.
            Existe-t-elle ? Tu vas peut-être me guider.
            Je suis frustré, j’attendais l’arrivée de C….avec impatience.
            Pour l’autre texte, tu ne manques pas d’idées,
            et tu réussis un coup magistral en racontant à une autre dame (excitée, et peut-être rêveuse de fantasmes similaires),
            l’aventure bdsm de cette après-midi là.

            Aimé par 1 personne

            • etoile31 dit :

              Je m’y perd moi-même… et cela remonte à quelques années, il s’en est passé des choses depuis en ce domaine de l’amour…
              https://etoile31.wordpress.com/2018/11/12/moulin-en-hiver-correze-2/

              Aimé par 1 personne

              • gemssa dit :

                Ah, en plus, si tu ne mets pas les mêmes titres…
                Pas de chasse au trésor 2, patr exemple.

                Aimé par 1 personne

                • etoile31 dit :

                  Je suis un très mediocre secrétaire…., j’ai du intituler la suite autrement, je vais retrouver ça…

                  Aimé par 1 personne

                  • gemssa dit :

                    Ça serait bien d’avoir une secrétaire multi-usage,
                    si tu vois ce que je veux dire.
                    Tu es déjà passé, à quatre pattes, sous un bureau
                    mon cher Henri.
                    Des fois, ça vaut le coup…Hi,hi,hi…
                    https://erovasions.blogspot.com/2021/01/il-sen-passe-des-choses-sous-les-tables.html
                    T’affole pas pour la recherche. On n’est pas à la pièce.
                    Halte aux cadences infernales, n’est-ce pas.

                    Aimé par 1 personne

                    • etoile31 dit :

                      Merci pour ta délicate et savoureuse compréhension…
                      J’ai écrit et ré-écrit cette histoire vécue sous différentes formes, les textos échangés durant l’approche et jusqu’au massif rocheux que j’avais préparé pour l’accueil…
                      Je ne me souviens pas avoir écrit à propos de ce qui s’est passé ensuite, cela dit. C’était une Magnifique journée d’hiver très ensoleillée sur ce massif Volcanique du Plateau des Mile Vaches (= »Mille Sources »). Le Douceur hivernale a fait que nous avons prolongé notre acte amoureux minéral-Végétal un peu plus en aval de quelques mètres près du moulin de manière assez primitive, nus dans les mousses et humus sur la berge du torrent où nous avons dégusté des douceurs que chacun avait apporté tout en nous dégustant l’un l’autre jusqu’au coucher du soleil, pour nous retrouver à deux pas de là, auprès d’un bon feu de cheminée pour quelques jours… dans cette Nature Vierge et Sauvage des Tourbières de ce Massif préservé et loin de tout…

                      Aimé par 1 personne

            • etoile31 dit :

              En effet, j’ai échangé beaucoup de Dames qui « rêvaient » ou disons plutôt fantasmaient à ce genre de situation offerte par un-e amant-e ou/et un-e inconnu-e. En matière (sic) de sexualité, c’est souvent ce que se passe au niveau du vécu, on rêve, on imagine, on fantasme et puis… Rien dans tout ce qui est porté ou peut être très simplement et très naturellement porté au réel…
              Je ne sais plus si je suiis parvenu à te transmettre tous les liens relatifs à cette histoire parmi tant et tellement d’autres rapportées de ces rencontres minutieusement préparées avec ces personnes avec qui est t a été vécu la Relation Amoureuse portée à des sommets, que ce soit en pleine Nature, comme en Pleine Ville… Et effectivement il arrive que l’on croise parfois dans certains regards des voyages potentiels en croisant certaines personnes… Et puis cela restent des regards, et puis cela restent des pensées, rien de plus, alors que tout est possible!
              Le texte lu par Alain Bashung est le même texte que celui que lit son épouse Chloé Mons, il s’agit du texte: « Le Cantique des Cantiques ». Un texte apocryphe de la Bible (Ancien Testament). Le jour où j’ai découvert ce texte, je l’ai immédiatement acheté et offert à Ma-Dame du moment…
              Concernant le pres’, oui, il était déjà Sinistre de l’économie et de la Finance, Et cet abruti a été et est toujours instrumentalisé en bonne marionette… Un jeune diplôme de ces écoles bourgeoise qui forment ces tocards à qui l’on file nos délégations et nos mandats, un de ces jeunes a expliqué ce qu’il en est du parcours de cette ordure… si cela t’intéresse c’est ici: https://la-bas.org/la-bas-magazine/entretiens/Juan-Branco-desosse-Macron
              une émission de 40 minutes, il faut beaucoup de temps libre!!!!

              J'aime

  2. Merci pour ce post si touchant et si important qui permet de mieux connaître ta vie, cet enfer traversé de l’artifice et ton cheminement spirituel. C’est courageux et authentique.
    Il a aussi, forcément, dans ce que tu écrit des résonances à nos propres vies quand tu évoques l’esclavage lié au travail, les interdits et tabous.
    Il y a tant à dire là dessus mais tant à déjà été écrit.
    J’aime cet hommage que tu fais dans tes écrits à nos soeurs les femmes. Les photos que tu choisis sont belles et disent quelquechose au delà de la plastique.
    Merci pour ce post important et belle route à toi.
    Alan

    Aimé par 1 personne

    • etoile31 dit :

      Merci Cher Alan que je découvre donc par ce commentaire…, par delà ton blog,
      Effectivement, de par les besoins et nécessités de la vie sociale des formes d’organisations ont été créées par le fait des croyances, des religions, etc. Le tout fabriqué de toutes pièces par une poignée et ce à leur seul profit. Sophistiqué et pourtant à un point qui nous conduit à ce que nous connaissons aujourd’hui avec la même logique punitive et culpabilisante qu’aux premières heures des premières civilisations masculinistes et patriarcales, le Féminin ayant été mis à bas toujours par les mêmes!!!
      La Route est plus Belle que jamais avec chaque jour une Aube et un lever de Soleil que je célèbre et honore, tout comme je le fais pour ce Féminin, Merveilleux Trésor pacificateur…..

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s