Archives de l’auteur : etoile31

A propos etoile31

Exister, Être, Vivre, Devenir, Prop-Oser, Réaliser, Enrichir, Aimer, Désirer, Échanger, Correspondre, Dialoguer, Choix, Libertés

J-9, Le Pain Pétri et le Levain

Je veux te regarder ce matin encore faire le Cœur dans la buée et te regarder de chaque geste de Femme dans l’eau de la douche qui coule sur ta peau claire, sur ton corps et tes rondeurs en plénitudes dans les nuages de vapeur… Lire la suite

Publié dans correspondance, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Lune Montante, Allégeance

Ô Ma Précieuse Perle des Perles,

Soeur de mes Soeurs, Ma Chérie!

Alors que je soufflais la Bougie,

j’ai senti le Sommeil t’emporter doucement,

Alors que tu évoquais ma Main enveloppant ton Sein, Lire la suite

Publié dans correspondance, Textos | Tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , | 3 commentaires

Le matin d’hiver

Ce décolleté est une Géométrie bordée de satin, et cette Géométrie Angulaire érotique Soyeuse et textile, matérielle me parle d’une Géométrie plus en rondeurs, plus en Courbes et en Plénitudes, en circonférences Charnelles et moelleuses masquées si fémininement par le voile … Lire la suite

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Fin’Amor

Tout est déjà prêt ici pour accueillir ton Corps sur une Couche dont tu sais qu’elle est et sera baignée de Lune et de Soleil pour tes présences choisies en Pays d’Amour Courtois et de Fin’ Amor…

Lire la suite

Publié dans correspondance, Textos | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Ta Source, Léo Ferré

Elle naît tout en bas d’un lieu géométrique

A la sentir couler je me crois à la mer Lire la suite

Publié dans Humeur | Tagué , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Si tu savais, Robert Desnos

Et toi, belle insoumise aussi, comme tu es ma prisonnière.
Ô toi, loin-de-moi, à qui je suis soumis.
Si tu savais. Lire la suite

Publié dans correspondance, G+, Humeur | Tagué , , , , , , , , , , | 6 commentaires

J’ai tant rêvé de toi, Robert Desnos

J’ai tant rêvé de toi qu’il n’est plus temps sans doute que je m’éveille.
Je dors debout, le corps exposé à toutes les apparences de la vie Lire la suite

Publié dans G+, Humeur | Tagué , , , , , , , | Laisser un commentaire